Groupement des industries françaises de défense et de sécurité terrestres et aéroterrestres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Groupement des industries françaises de défense et de sécurité terrestres et aéroterrestres (GICAT)
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Association professionnelle
But Représenter les intérêts des industriels français de la Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres
Zone d’influence France
Fondation
Fondation 1978
Identité
Siège Paris
Président Marc Darmon[1], THALES
Vice-présidents

Jérôme DIACRE (Elno) Guillaume GISCARD D’ESTAING (Sofema) Gérard HERBY (Thales) Emmanuel LEVACHER (Arquus) Patrick OSWALD (Airbus Group) Luc RENOUIL (Cnim-Bertin)

Martin SION (Safran)
Directeur général Général de Corps d'Armée (2s) Jean-Marc DUQUESNE
Membres 354 (en 2022)
Employés 12
Slogan L'excellence française au service de la défense et de la sécurité
Site web www.gicat.com

Le Groupement des industries françaises de défense et de sécurité terrestres et aéroterrestres (GICAT) est une association professionnelle française créée en 1978 qui regroupe 354 adhérents[2] (grands groupes, entreprises de taille intermédiaire, petites et moyennes entreprises) qui couvrent un large spectre d’activités industrielles, de recherche, de services et de conseil au profit des forces militaires et civiles nationales et internationales impliquées dans la sécurité ou la défense terrestres ou aéroterrestres.

Missions[modifier | modifier le code]

Le GICAT représente les intérêts des industriels français de la Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres autour de quatre objectifs [3] :

  • Organiser le dialogue entre institutionnels et industriels du secteur
  • Offrir des services à ses adhérents pour favoriser leur développement en France et à l’international
  • Créer un environnement favorable aux échanges entre industriels
  • Valoriser les savoir-faire et l’image de l’industrie du secteur

Historique[modifier | modifier le code]

Le GICAT, anciennement "Groupement des Industries concernées par les matériels de Défense Terrestre", a été créé en 1978 sous l'impulsion d'industriels de l'armement terrestre afin d'organiser la défense des intérêts de la profession et d'assurer la représentativité du secteur aéroterrestre vis-à-vis des pouvoirs publics.

Le GICAT est membre fondateur du Conseil des industries de défense (CIDEF), qui a été créé en 1990. Hervé Guillou, le PDG de DCNS a succédé en à Marwan Lahoud à la tête du CIDEF[4].

Depuis 2011, le GICAT a élargi ses activités au secteur de la sécurité : il a modifié ses statuts pour devenir le « Groupement des industries françaises de défense et de sécurité terrestres et aéroterrestres ». Aujourd’hui, environ 60 % des membres du GICAT, des grands groupes aux petites entreprises, sont impliqués dans la sécurité, soit plus d’une centaine d’adhérents [5].

En , le GICAT a lancé un accélérateur de start-up françaises, Generate, pour les aider à appréhender les logiques du monde la défense et de la sécurité[6].

En , le GICAT s'est distingué en impulsant un Cluster Data Intelligence afin d'offrir à la France une solution souveraine dans le traitement massif des données[7].

Activité de lobbying[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

Le GICAT est inscrit comme représentant d'intérêts auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique depuis 2017. Il déclare à ce titre que les coûts annuels liés aux activités directes de représentation d'intérêts sont inférieurs à 200 000 euros[8].

Événements[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

Cercle Prospective Terre[modifier | modifier le code]

Le Cercle Prospective Terre est un espace de réflexion et d’échanges entre élus nationaux, leaders d’opinion, responsables militaires, décideurs politiques et industriels. Sa vocation est de promouvoir le partage d’expériences et l’émergence d’idées sur les engagements et les équipements de demain et ce, en étroite collaboration avec l’armée de Terre[9].

Cercle SecuriTerre[modifier | modifier le code]

Logo Cercle SécuriTerre

Les rencontres SécuriTerre ont vocation à promouvoir les échanges entre les acteurs de la sécurité (industriels, institutionnels et parlementaires). Ces rencontres ont lieu tous les trois mois[9].

International[modifier | modifier le code]

Eurosatory[modifier | modifier le code]

Le Commissariat général des Expositions et Salons (COGES), filiale à 100% du GICAT, co-organise le salon Eurosatory, avec le Ministère de la Défense, l'Armée de terre, les organismes de Sécurité dépendant du Ministère de l'Intérieur (Police, Gendarmerie, Sécurité civile) et la DGA [10].

Eurosatory, ou « Semaine internationale de la défense et la sécurité », est un salon international d'exposition des produits du monde de la défense et de la sécurité terrestres et aéroterrestre, qui se tient tous les deux ans en juin au parc des expositions de Paris-Nord Villepinte. Il y réunit industriels et militaires, marchands et acheteurs, soit l'ensemble de la chaîne logistique.

Le GICAT décerne également des prix lors de ce salon, notamment le trophée de l'export, qui en 2014 a été remis au groupe Manitou[11] et à Photonis en 2016.

Expodefensa[modifier | modifier le code]

Expodenfensa (Feria internacional de Defensa y Seguridad) est le salon international Sécurité et Défense, le hub d'innovation en Amérique Latine. Organisé conjointement par le Corferias et le COGES, ce salon se déroule à Bogota en Colombie.

ShieldAfrica[modifier | modifier le code]

Le salon ShieldAfrica est consacré aux domaines de la Sécurité et de la Défense pour une Afrique plus sûre.

Platinum

Platinum est le salon international de la sécurité et sûreté[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]