Groupe des États d'Europe occidentale et autres États

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
  •      Groupe africain
  •      Groupe d'Asie-Pacifique
  •      Groupe d'Europe orientale
  •      Groupe d'Amérique latine et les Caraïbes
  •      Groupe d'Europe occidentale et autres
  •      Membre de l'ONU n'étant dans aucun groupe
  •      États observateur
  •      Territoires disputés
États membres du groupe des États d’Europe occidentale et autres.
Groupe des États d’Europe occidentale et autres en 2012 avec, pour chaque membre, le nombre d'années passées au Conseil de sécurité des Nations unies.

Le groupe des États d’Europe occidentale et autres (GEOA) est un des différents blocs régionaux non officiels votant aux Nations unies.

Composition[modifier | modifier le code]

Le GEOA est le seul groupe qui ne soit pas purement régional. Il comprend 28 États membres (15% de tous les membres des Nations unies) et 2 observateurs : tous les États d'Europe de l'Ouest (24 pays), la Turquie, l'État d'Israël, les États-Unis, le Canada, la Nouvelle-Zélande et l'Australie. L'Europe est ainsi divisée entre deux groupes : le GEOA et le Groupe des États d’Europe orientale.

La Turquie appartient à deux groupes régionaux : le groupe des États d’Asie et le groupe des États d’Europe occidentale et autres États. Elle participe aux travaux des deux groupes, mais ne vote qu’au sein du groupe des États d’Europe occidentale et autres États.

Les États-Unis ne sont membres d’aucun groupe, mais sont observateurs au sein du groupe des États d’Europe occidentale et autres États, et sont considérés comme faisant partie de ce groupe pour les élections.

Le Saint-Siège est observateur du Groupe des États d’Europe occidentale et autres États. Il n’est pas membre de l’ONU.

Sièges[modifier | modifier le code]

Le groupe dispose de cinq sièges au Conseil de sécurité, trois permanents, les États-Unis, la France et le Royaume-Uni, et deux non permanents, actuellement occupés par l'Espagne et la Nouvelle-Zélande.

Le Groupe dispose également de treize sièges au Conseil économique et social et sept sièges au Conseil des Nations unies pour les droits de l'homme.

Dans la rotation au poste de président de l'Assemblée générale des Nations unies, le groupe est éligible pour avoir un de ses ressortissants élu au cours des années se terminant par 0 et 5. Le dernier en date est le Danois Mogens Lykketoft du Danemark qui préside la 70e Assemblée générale depuis septembre 2015.

Membres d'Europe de l'Ouest exclusifs au GEOA[modifier | modifier le code]

Autres Membres exclusifs au GEOA[modifier | modifier le code]

Membre non exclusif au GEOA[modifier | modifier le code]

Membre exclusif au GEOA sujet à un renouvellement de mandat[modifier | modifier le code]

Observateur au GEOA[modifier | modifier le code]

JUSCANZ[modifier | modifier le code]

Un sous-groupe existe sous le terme de JUSCANZ. Ce groupe est essentiellement constitué des États hors UE membres du GEOA en plus du Japon. Son objectif est de contrebalancer la domination de l'Union européenne dans le groupe.

Membres[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]