Groupe de la crichtonite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Groupe de la crichtonite
Catégorie IV : oxydes et hydroxydes[1]
Image illustrative de l’article Groupe de la crichtonite
Cristaux de crichtonite (noirs) dans une matrice de quartz (gris). Échantillon de 6 × 4,6 × 3,2 cm provenant du gisement de la localité type, aujourd'hui disparu.
Général
Classe de Strunz
Classe de Dana
Formule chimique ADE2G6Ti12O38
Identification
Système cristallin trigonal
Classe cristalline et groupe d'espace 3 - rhomboédrique R3

Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

Le groupe de la crichtonite est un groupe de minéraux isostructuraux, dont l'un des membres est la crichtonite. Ce sont des titanates de différents métaux, dont la formule chimique peut s'écrire ADE2G6Ti12O38. Les sites A, D, E et G peuvent être occupés par différents éléments[2] :

La crichtonite, de couleur noire et d'éclat métallique, a été découverte par le comte Jacques Louis de Bournon en 1788 dans des roches provenant de Saint-Christophe-en-Oisans, en Isère (région Auvergne-Rhône-Alpes, France). Il l'a décrite en 1813 et lui a donné le nom de « craitonite » en l'honneur d'Alexander Crichton (1763-1856), un médecin écossais collectionneur de minéraux qui lui avait procuré les échantillons. L'orthographe du nom était une tentative de faciliter la prononciation pour les lecteurs français, mais l'orthographe correcte « crichtonite » a été employée peu après, et généralisée[3].

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

Membres du groupe de la crichtonite[2]
Minéral Symbole Formule chimique Éponyme
Almeidaïte[4] Amd PbZn2(Mn,Y)(Ti,FeIII)18O37(OH,O) Fernando Flávio Marques de Almeida
Botuobinskite Btb SrFeIIMg2CrIII6TiIV12O36(OH)2 Expédition géologique Botuobinsk
Cleusonite Ceu (Pb,Sr)(UIV,UVI)(FeII,Zn)2(Ti,FeII,FeIII)18(O,OH)38 Lac de Cleuson (en) (Suisse)
Crichtonite[5] Cic Sr(Mn,Y,U)Fe2(Ti,Fe,Cr,V)18(O,OH)38 Alexander Crichton
Davidite-(Ce) Dvd-Ce Ce(Y,U)Fe2(Ti,Fe,Cr,V)18(O,OH,F)38 Edgeworth David
Davidite-(La)[6] Dvd-La La(Y,U)Fe2(Ti,Fe,Cr,V)18(O,OH,F)38
Davidite-(Y) Dvd-Y (La,Ce,Na,Ca,Pb)(Y,FeII,)(FeII,MnII)2(Ti,FeIII,Nb,Zr)18O38
Dessauite-(Y)[7] Dss-Y (Sr,Pb)(Y,U)(Ti,FeIII)20O38 Gabor Dessau (de)
Gramaccioliite-(Y)[8] Gmc-Y (Pb,Sr)(Y,Mn)FeIII2(Ti,FeIII)18O38 Carlo Maria Gramaccioli (it)
Haitaite-(La) Hti-La LaUIVFeIII2(Ti13FeII4FeIII)O38 Haita (Sichuan, Chine)
Landauite[9] Lda NaMnZn2(Ti,Fe)6Ti12O38 Lev Landau
Lindsleyite[10] Ldy (Ba,Sr)(Zr,Ca)(Fe,Mg)2(Ti,Cr,Fe)18O38 Donald H. Lindsley (de)
Loveringite[11],[12] Lvg (Ca,Ce,La)(Zr,Fe)(Mg,Fe)2(Ti,Fe,Cr,Al)18O38 John Francis Lovering (en)
Mapiquiroïte[13] Mpq (Sr,Pb)(U,Y)Fe2(Ti,FeIII,CrIII)18O38 Riccardo Mazzanti, Luigi Pierotti, Ugo Quilici et Moreno Romani
Mathiasite[14] Mts (Mg,Cr,Fe,Ca,K)2(Ti,Zr,Cr,Fe)5O12 Frances Celia Mathias
Mianningite Min (,Pb,Ce,Na)(UIV,Mn,UVI)FeIII2(Ti,FeIII)18O38 Xian de Mianning (Sichuan, Chine)
Mirnyite Mny SrZrIVMg2(CrIII6TiIV12)O38 Mirny (république de Sakha, Russie)
Paseroïte[15] Psr PbMnII(MnII,FeIII)2(VV,Ti,)18O38 Marco Pasero
Saranovskite Svs SrCaFeII2(Cr4Ti2)Ti12O38 Mine de Sarany (en) (kraï de Perm, Russie)
Senaïte[16] Sna Pb(Mn,Y,U)(Fe,Zn)2(Ti,Fe,Cr,V)18(O,OH)38 Joaquim Cândido da Costa Sena (pt)

Plusieurs de ces espèces sont légèrement radioactives[17] du fait de la présence d'uranium.

Références[modifier | modifier le code]

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. a et b (en) « Crichtonite Group », sur Mindat.org (consulté le ).
  3. (en) « Crichtonite », sur Mindat.org (consulté le ).
  4. (en) Ramiza K. Rastsvetaeva, Sergey M. Aksenov, N. V. Chukanov et L. A. Menezes, « Crystal structure of almeidaite, a new mineral of the crichtonite group », Doklady Chemistry, no 455,‎ , p. 53-57 (lire en ligne, consulté le ).
  5. (en) I. E. Grey, D. J. Lloyd et J. S. White, « The structure of crichtonite and its relationship to senaite », American Mineralogist, vol. 61, nos 11-12,‎ , p. 1203-1212.
  6. (en) B. M. Gatehouse, I. E. Grey et P. R. Kelly, « The crystal structure of davidite », American Mineralogist, vol. 64,‎ , p. 1010-1017, Pandora Prospect, Quijotoa Mts., Pima County, Arizona, USA.
  7. (en) P. Orlandi, M. Pasero, G. Duchi et F. Olmi, « Dessauite, (Sr,Pb)(Y,U)(Ti,Fe3+)20O38, a new mineral of the crichtonite group from Buca della Vena mine, Tuscany, Italy », American Mineralogist, vol. 82,‎ , p. 807-811 (lire en ligne [PDF], consulté le ).
  8. (en) Paolo Orlandi, Marco Pasero, Nicola Rotiroti et Filippo Olmi, « Gramaccioliite-(Y), a new mineral of the crichtonite group from Stura Valley, Piedmont, Italy », European Journal of Mineralogy, vol. 16,‎ , p. 171–175 (DOI 10.1127/0935-1221/2004/0016-0171, lire en ligne [PDF], consulté le ).
  9. (en) I. E. Grey et B. M. Gatehouse, « The crystal structure of landauite, Na[MnZn2(Ti,Fe)6Ti12]O38 », The Canadian Mineralogist, vol. 16,‎ , p. 63-68.
  10. (en) R. C. Peterson et I. E. Grey, « Preparation and structure refinement of synthetic Ti-containing lindsleyite, BaMn3Ti18O38 », The Canadian Mineralogist, vol. 33,‎ , p. 1083-1089.
  11. (en) B. M. Gatehouse, I. E. Grey et P. R. Kelly, « The crystal structure of loveringite - a new member of the crichtonite group », American Mineralogist, vol. 63,‎ , p. 28-36 (lire en ligne [PDF]).
  12. (en) Ronald C. Peterson, « The stability and crystal chemistry of synthetic loveringite in the system Ca-Mn-Ti-O under strongly reducing conditions », The Canadian Mineralogist, vol. 36,‎ , p. 763-774 (lire en ligne [PDF]).
  13. (en) Cristian Biagioni, Paolo Orlandi, Marco Pasero et Fabrizio Nestola, « Mapiquiroite, (Sr,Pb)(U,Y)Fe2(Ti,Fe3+)18O38, a new member of the crichtonite group from the Apuan Alps, Tuscany, Italy », European Journal of Mineralogy, vol. 26,‎ , p. 427-437 (résumé).
  14. (en) B. M. Gatehouse, I. E. Grey et J. R. Smyth, « Structure refinement of mathiasite, (K0.62Na0.14Ba0.14Sr0.10) [Ti12.90Cr3.10Mg1.53Fe2.15Zr0.67Ca0.29V0.36]O38 », Acta Crystallographica, vol. C39,‎ , p. 421-422 (DOI 10.1107/S0108270183004965, lire en ligne), nodules de péridotite, Bultfonten kimblerlite, Afrique du Sud.
  15. (en) Stuart J. Mills, Luca Bindi, Marcella Cadoni et Anthony R. Kampf, « Paseroite, PbMn2+(Mn2+,Fe2+)2(V5+,Ti,Fe3+, □)18O38, a new member of the crichtonite group », European Journal of Mineralogy, vol. 24,‎ , p. 1061-1067 (résumé).
  16. (en) T. Armbruster et M. Kunz, « Cation arrangement in a unusual uranium-rich senaite: crystal structure study at 130 K », European Journal of Mineralogy, vol. 2,‎ , p. 163-170 (résumé).
  17. (en) « Crichtonite Mineral Data », sur Webmineral (consulté le )