Groupe de Cerny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cerny (homonymie).
Groupe de Cerny
Définition
Caractéristiques
Répartition géographique Bassin parisien
Période Néolithique
Chronologie deuxième moitié du Ve millénaire av. J.-C.

Le Groupe de Cerny ou Culture de Cerny ou Le Cerny est une culture préhistorique ou groupe culturel de la fin du Néolithique ancien en France (deuxième moitié du Ve millénaire av. J.-C.). Il commence le Néolithique moyen.

Localisation[modifier | modifier le code]

Il occupe spécialement le Bassin parisien où il succède à la culture du Groupe de Villeneuve-Saint-Germain. Il doit son nom au site du « Parc aux Bœufs » à Cerny dans l'Essonne qui permit sa définition.

Le Cerny ancien est appelé le Cerny-Videlles, faciès ancien de la culture de Cerny.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Il se caractérise par l'édification d'enceintes (camps néolithiques) et de nécropoles monumentales et par l'élevage de grand bétail (bœuf)[1].

Cette culture se caractérise également par sa production céramique : pots de forme ronde, décorés de petites incisions tracées avant cuisson[2].

Sites[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'approvisionnement carné Cerny dans le contexte néolithique du Bassin parisien, A. Tresset, Association pour la promotion de la recherche archéologique en Ile-de-France, Nemours, 1988
  2. http://web101com.fr/commune/cerny/rubrique.php?catId=28&__w=1024
  3. Le camp néolithique de L'Étoile, Ghislain Lancel
  4. L'enceinte néolithique de l'Étoile, Archéologie aérienne, Roger Agache, Ministère de la Culture
  5. 31e colloque Internéo 2013, p53.
  6. « D'abord repérée d'avion, puis fouillée sur l'emprise d'une gravière, la nécropole néolithique de Passy couvre plus de 20 hectares. Elle se compose d'une trentaine de grands monuments allongés, orientés à l'Est, et construits de terre et de bois. Les défunts, déposés sur le dos dans de probables coffres, reposaient dans des fosses profondes creusées dans l'axe des monuments. Les dépôts funéraires, qui comprennent des objets anthropomorphes, permettent d'attribuer ces sépultures au groupe de Cerny. », P. Duhamel, La nécropole monumentale Cerny de Passy, Mémoires du Musée de préhistoire d'Ile-de-France, 1988
  7. « L'Homme Préhistorique. », N°10,‎ , Fouilles de Maudemain - Membre de la Société Préhistorique Française - 1889 et 1896

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]