Groupe Télégramme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création 2007
Fiche d’identité
Forme juridique Société anonyme
Siège social Morlaix (France)
Dirigée par Édouard Coudurier
Spécialités Presse écrite
Publicité
Audiovisuel
Événementiel
Multimédia
Titres phares Le Télégramme
Le Poher
Bretagne Magazine
Le Journal des entreprises
Langues de publication Français
Breton
Filiales Le Télégramme
Bretagne Magazine
Le Poher
Tébéo
TébéSud
Le Journal des entreprises
Regionsjob
Viamédia
OC Sport
Pen Duick
Francofolies
Printemps de Bourges
Effectif 880 personnes
Site web www.groupe-telegramme.com
Données financières
Chiffre d'affaires 150 millions €

Le Groupe Télégramme est un groupe de presse français détenu par la famille Coudurier.

Présentation générale[modifier | modifier le code]

Lancé en 1944, Le Télégramme est l'un des premiers quotidiens français[réf. nécessaire]. Son chiffre d'affaires est estimé à 150 millions d'euros pour 2019[1].

La présence du Télégramme s'étend aux supports numériques (internet, télévision, applications).

En 2015, Le Télégramme est élu meilleur quotidien français au Grand Prix des Médias[réf. nécessaire].

Diversification[modifier | modifier le code]

Le Groupe Télégramme est présent dans une quarantaine de sociétés.

Presse[modifier | modifier le code]

Outre le quotidien régional Le Télégramme, le groupe breton possède également un hebdomadaire local à Carhaix, Le Poher. Il a aussi créé Le Journal des Entreprises, un mensuel d'informations économiques en régions, présent dans 23 départements français.

En matière de presse de territoire, il collabore avec le groupe Milan Presse pour l'édition du bimestriel Bretagne Magazine.

En , le groupe a pris une participation minoritaire dans Scrib, la société éditrice du Mensuel du Morbihan et du Mensuel de Rennes. En 2016, il en devient propriétaire.

Participations[modifier | modifier le code]

Depuis 2009, le Groupe Télégramme est actionnaire de référence de la chaîne locale Tébéo. En , le groupe devient propriétaire de Ty télé, chaîne locale morbihannaise qu'elle renomme TébéSud en .

Le groupe est actionnaire de la société Virage Conseil, spécialisée dans les forces de ventes supplétives, l'animation commerciale et la relation client.

Le Groupe est actionnaire de RégionsJob.

Publicité et communication[modifier | modifier le code]

Le groupe est propriétaire de la régie publicitaire Viamédia créée en 2001.

Le Groupe est également associé à l'agence Phileas, agence de conseil en communication, à Rivacom, agence de relations presse et relations publiques, et à YellowCake, agence de conseil en solutions digitales[réf. nécessaire].

Le Groupe Télégramme édite des sites internet dont letelegramme.com, bretagne.com et Mer et Marine[2] et des applications mobiles.

Événementiel[modifier | modifier le code]

Le Groupe Télégramme participe à l'organisation d'événements nautiques avec la société Pen Duick (Transat AG2R LA MONDIALE, La Route du Rhum, La Solitaire du Figaro, ...), à partir de 2014, avec le groupe OC Sport, et avec la société Sea Events[réf. nécessaire].

Enfin, le Groupe Télégramme est présent dans C2G au côté de Morgane Groupe.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Une montée en gamme pour relancer Le Télégramme », Challenges,‎
  2. Site officiel de Mer et Marine.

Liens externes[modifier | modifier le code]