Groupe Les Échos-Le Parisien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Groupe Les Échos-Le Parisien
Création 2007 (Groupe Les Échos), puis 2015
Dates clés 2015 : Groupe Les Échos a acheté Le Parisien et Aujourd'hui en France au groupe Amaury
Groupe Les Échos a été rebaptisé Groupe Les Échos-Le Parisien
Actionnaires LVMH Moët Hennessy Louis VuittonVoir et modifier les données sur Wikidata
Société mère LVMH
Filiales Presse : Les Échos
Le Parisien
Investir
The Innovator
Connaissance des arts
Radio : Radio Classique
Internet : Boursier.com
Site web https://medias.lesechosleparisien.fr

Le Groupe Les Échos-Le Parisien est une société holding française active dans le domaine des médias et de la publicité présidée par Pierre Louette[1]. Il s'agit d'une filiale de LVMH, incluse dans le pôle « Presse et Medias » du groupe.

Historique[modifier | modifier le code]

Le journal Les Échos a été fondé en 1908 par les frères Robert et Émile Servan-Schreiber, sous le nom de Les Échos de l’exportation, comme journal de promotion de l’entreprise familiale de quincaillerie et de mercerie. Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, le quotidien s'impose en une vingtaine d'années dans la presse comme le journal économique de référence en France. Racheté par le groupe britannique Pearson PLC en 1988, il est revendu au groupe LVMH en novembre 2007.

Le Parisien, lui, voit le jour sous le nom Le Parisien libéré le 22 août 1944, fondé et dirigé par Émilien Amaury pour succéder au Petit Parisien, journal interdit à la Libération pour avoir continué de paraitre sous l'Occupation.

En 1994 l'édition nationale est rebaptisée Aujourd'hui en France tandis que le Parisien devient un quotidien régional diffusé à Paris et en Ile-de-France.

L'ensemble est racheté au Groupe de presse Amaury par LVMH en décembre 2015.

La nouvelle entité devient « Groupe Les Échos-Le Parisien ».

Présentation[modifier | modifier le code]

Le Groupe Les Échos-Le Parisien est aujourd’hui présent dans de nombreux secteurs :

  • la presse généraliste : Le Parisien, Aujourd'hui en France
  • l’économie et la finance : Les Échos, LesEchos.fr, Enjeux-Les Échos, Investir, Investir Magazine, Investir.fr, Boursier.com et Capital Finance
  • les arts et la culture : Connaissance des arts, Série limitée, Classica, Radio Classique, les Éditions Arléa et La Fugue ;
  • le service aux entreprises : le Salon des entrepreneurs, les Échos Conférences, les Échos Formations, les Echos Solutions, les Echos Le Parisien Annonces, les Échos Éditions, les Échos Institut, les Échos Études (ex-Eurostaf), SID Presse, TPE-PME.com, Pelham Media.

Le siège social du groupe est installé au 10 boulevard de Grenelle, Paris 15e [2].

En chiffres[modifier | modifier le code]

L’ensemble de ces activités a permis au groupe d’enregistrer un chiffre d’affaires de l’ordre de 150 millions d’euros pour l’année 2009. En mars 2010, Les Échos se sont vu décerner « l’Étoile 2009 de l’OJD » qui récompense la progression de diffusion payée la plus forte des titres de presse quotidienne nationale. Ainsi, la diffusion totale du quotidien en 2009 s’élève à 127 361 exemplaires[3], celle d’Investir à 63 076 exemplaires, celle d’Investir Magazine à 61 991 exemplaires, celle de Connaissance des arts à 45 841 exemplaires et Capital Finance comptabilise près de 1 000 abonnés.

Pour la période 2018-2019, la diffusion des Echos est de 130.000 exemplaires et celle du Parisien-Aujourd'hui en France est de 290.000 exemplaires.

Le chiffre d'affaires du groupe pour 2019 est d'environ 400 millions d'euros[4].

Les Échos Formation[modifier | modifier le code]

Créé en 2003 et filiale du Groupe Les Échos, les Échos Formation est un organisme de formation spécialisé dans le développement des compétences des cadres dirigeants privés et publics.

Les deux principaux métiers des Échos Formation sont :

  • formations inter-entreprises « sectorielles » ou « métiers » ;
  •  formations sur-mesure.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.societe.com/societe/groupe-les-echos-sa-349037366.html
  2. « Coordonnées du groupe », sur lesechos.fr (consulté le 6 juillet 2010)
  3. OJD, 2009
  4. "Le groupe Les Echos-Le Parisien traverse une "phase de transition"", Challenges du 17 octobre 2019

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]