Ergo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Groupe ERGO)
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2010).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Ergo
Image illustrative de l'article Ergo

Création 1975
Forme juridique Société par actions
Slogan Assurer, c'est comprendre
Siège social Drapeau d'Allemagne Düsseldorf (Allemagne)
Actionnaires Munich ReVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Assurance
Produits Assurance
Société mère Munich Re
Effectif 52 000 (2008)
819062548
Site web www.ergo.com

Fonds propres 5,7 milliards d'euros
Bilan comptable 156 milliards d'euros en 2014
Volume des primes 17,9 milliards d'euros en 2015
Résultat net 620 millions d'euros en 2014
Tour de bureaux "Ergo-Zentrale" à Düsseldorf

Ergo est une entreprise allemande spécialisée dans l'assurance. Ergo est un des principaux acteurs sur le marché de l'assurance en Europe. Il est implanté dans 30 pays d'Europe et d'Asie. Il est numéro 1 en Europe dans le secteur des assurances soins de santé et services de protection juridique. Il a 40 millions de clients.

Structure[modifier | modifier le code]

Ergo Group réunit les activités d'assurance du groupe Munich Re. Le groupe est issu de la fusion en 1997 de quatre compagnies d'assurance allemandes dont les activités remontent jusqu'au XIXe siècle : Victoria, DAS, DKV et Hamburg-Mannheimer. Par le total de ses actifs, Ergo est le 7e groupe d'assurance mondial. Le nom "Ergo" a été choisi d'après la célèbre citation de René Descartes dans le Discours de la méthode, "Je pense donc je suis", en latin cogito, ergo sum.

Ergo crée une succursale en France en 2016, aux fins de développer l'assurance non-vie pour les entreprises et les professionnels. L'activité démarre avec la branche Caution, mais le groupe affiche aussi des projets de développement en France en Responsabilité Civile, Dommages et Transport.

Polémiques[modifier | modifier le code]

Méthodes de vente et de recrutement à la limite de la légalité[modifier | modifier le code]

Une enquête de l'émission On n'est pas des pigeons ! du 7 octobre 2014 de la télévision belge, démontre que Hamburg-Mannheimer avait changé de nom en Ergo Insurance pour effacer sa réputation sulfureuse. Les méthodes de vente et de recrutement sont à la limite de la légalité (harcèlement, agressivité, mensonge). Ergo avait été invité à l'émission pour s'expliquer mais a refusé[1],[2]. En 1990, le journal Le Soir rapporte des faits similaires[3].

Scandales sexuels[modifier | modifier le code]

Hamburg-Mannheimer a organisé, en 2007, une orgie sexuelle à Budapest qui a coûté 83 000 €[4] pour récompenser ses meilleurs vendeurs. Les prostituées portaient des bracelets de différentes couleurs, car une couleur était réservée uniquement pour la direction. Les prostituées étaient tamponnées après chaque passage, cela permettait de voir quelle dame avait le plus de succès [5],[6],[7]. Ergo avait déclaré que ce n'était qu'un cas isolé mais une enquête a révélé qu'Hamburg-Mannheimer avait organisé d'autres voyages sexuels [8]. Ces scandales ne sont pas restés sans préjudice pour l'image de la société, Ergo a perdu des clients et de ce fait, à du licencier du personnel [9]. Après les polémiques, Ergo a mis en place auprès de ses employés des règles très strictes pour lutter contre la corruption.

En juin 2016, le journal allemand "Spiegel" rapporte que l'orgie sexuelle en 2007 à Budapest aurait coûté 330 000 €. Une procédure en justice est en cours [10].

Falsifications en Belgique[modifier | modifier le code]

Le journal La Dernière Heure/Les Sports a rapporté, en mai 2014, que le parquet belge avait épinglé Ergo Insurance (ex Hamburg-Mannheimer) pour de la falsification en grand nombre [11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]