Groupe EBX

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Groupe EBX
logo de Groupe EBX

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs Eike BatistaVoir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique HoldingVoir et modifier les données sur Wikidata
Slogan Grandes realizações começam com grandes ambições.Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Flamengo quartierVoir et modifier les données sur Wikidata
Drapeau du Brésil Brésil
Président Eike BatistaVoir et modifier les données sur Wikidata
Directeurs Eike BatistaVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Exploitation minièreVoir et modifier les données sur Wikidata
Filiales OSX
Effectif 13 000 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.ebx.com.br
www.osx.com.br/cgi/cgilua.exe/sys/start.htm?sid=146&lng=usVoir et modifier les données sur Wikidata

Le Groupe EBX est une holding brésilienne créée en 1982[1]. Elle est dirigée par Eike Batista.

Filiales[modifier | modifier le code]

En 2008, le groupe était formé notamment les entreprises suivantes[2] :

  • LLX, dans la logistique, avec une participation de 51 % pour Eike Batista en 2008, vendu en 2013.
  • MDX, un hôpital privé à Rio de Janeiro, transféré en 2008 dans la structure REX, pour gérer les infrastructures immobilières (hôtel, hôpital ...)
  • MMX, dans le fer, avec une participation de 60 % pour Eike Batista en 2008, mise en faillite en 2016.
  • MPX, dans l'électricité, avec une participation de 65 % pour Eike Batista en 2008, cédée au groupe E.ON en 2013, et renommée Eneva.
  • OGX, dans le pétrole, avec une participation de 62 % pour Eike Batista en 2008, en faillite en 2013.
  • OSX, dans la construction navale, mise en faillite en 2013, en redressement judiciaire, et partiellement vendu.
  • PortX, dans la gestion portuaire, transféré sous le contrôle de la filiale MMX en 2012.

Anciennes filiales[modifier | modifier le code]

  • JPX, dans la construction automobile, a été filiale de ce groupe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Cia EBX Express Brasil Ltda, investing.businessweek.com, 20 juillet 2010.
  2. (pt) O enigma Eike, Darcio Oliveira, epocanegocios.globo.com, 30 avril 2008.

Liens externes[modifier | modifier le code]