Groupe concours polytechniques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le groupe concours polytechniques rassemble trente-quatre écoles d’ingénieurs françaises qui sélectionnent leurs élèves via un concours commun, après deux ans d’études post-bac. La plupart sont d’anciennes écoles nationales supérieures d’ingénieurs (ENSI), c’est-à-dire des écoles universitaires, et gardent aujourd’hui un lien avec les universités (écoles internes ou écoles associées).

Historique[modifier | modifier le code]

les origines[modifier | modifier le code]

La création des premières écoles d’ingénieurs est de l’initiative de l’État pour ces cadres civils et militaires, puis des industries à partir du XIXe siècle. Puis, vers 1870, les facultés des sciences vont créer des instituts spécialisés dans la chimie et ou dans l’électricité. En 1896 la loi Liard permet notamment la constitution d’instituts techniques auprès des facultés. Les deux centres les plus actifs étaient Nancy et Grenoble qui en 1908 délivraient 72 % des diplômes d’ingénieurs universitaires de toute la France. Le diplômes d’ingénieur devient encadré par l’État en 1934 avec la création de la commission des titres d'ingénieur[1],[2].

1947: création des ENSI[modifier | modifier le code]

La création des écoles nationales supérieures d’ingénieurs date du lendemain de la seconde guerre mondiale. En 1947, un décret oblige les instituts de formation d’ingénieurs qui ont été créés au sein des facultés, à se transformer en écoles nationales supérieures d’ingénieurs. La durée de la formation dans ces écoles fut alors fixée à trois ans, sanctionné par un titre d’ingénieur diplômé, et le recrutement fut organisé par le biais d’un concours commun. Il n’existe alors plus d’instituts d'université qui délivrent un diplôme d'ingénieur en dehors des ENSI[3],[4].

La transformation des instituts en ENSI est faite selon la chronologie suivante :

1969 : loi Faure[modifier | modifier le code]

En 1969 la loi Faure supprime les facultés et créé un nouveau statut pour les universités qui deviennent des établissements public à caractère scientifique, culturel (EPCS) composés d’unités d’enseignement et de recherche (UER).

Les écoles d’ingénieurs changent de statut[26]. Certaines écoles sont transformées en UER :

Dans le même temps d’autres écoles deviennent une UER érigé en EPSC rattaché à une université.

Enfin d’autres seront regroupées dans une nouvelle structure, au statut d’EPSC : les instituts nationaux polytechniques.

1984 : loi Savary[modifier | modifier le code]

Avec la loi Savary de 1984, les EPCS deviennent des établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP) et les universités sont composés d’unités de formation et de recherche (UFR) et des « instituts et écoles faisant partie des universités ». Avec cette loi, les universités vont créer de nombreuses écoles internes, qui n’ont pas de rapport avec les ENSI « historiques »[4].

Les écoles d’ingénieurs changent de statut.

Certaines écoles sont transformées en écoles internes à une université[28] :

D’autres écoles deviennent des établissements publics à caractère administratif rattachés à une université[29]

Les écoles en 2017[modifier | modifier le code]

Les 34 écoles du groupe concours polytechnique sont pour la plupart des anciennes écoles nationales supérieures d'ingénieur. Leurs spécialités sont multiples parmi celles de la physique et de la chimie (mécanique, électronique, informatique, physique appliquée, télécommunications, génie industriel, chimie, génie chimique).

La durée des études est de trois ans, les étudiants y sont admis après les Concours communs polytechniques, ou bien par admission sur titre et, depuis peu, par des cycles préparatoires intégrés (prépa Gay Lussac, Cycle préparatoire polytechnique… ).

La loi relative à l'enseignement supérieur et à la recherche remplace le « rattachement » à l’« association ».

Liste des écoles dans du groupe concours polytechnique[32],[33]
École Ville Statut
École nationale supérieure de mécanique et des microtechniques de Besançon Besançon Établissement public à caractère administratif[34].
École nationale supérieure de chimie, de biologie et de physique Bordeaux École interne de l’institut polytechnique de Bordeaux[35]
École nationale supérieure d'électronique, informatique, télécommunications, mathématiques et mécanique de Bordeaux Bordeaux École interne de l’institut polytechnique de Bordeaux[35]
École nationale supérieure d'ingénieurs de Caen Caen Établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel[36]
École internationale des sciences du traitement de l'information Cergy et Pau Établissement privé
École d'ingénieurs SIGMA Clermont Clermont-Ferrand Établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel[36]
Institut supérieur d'informatique, de modélisation et de leurs applications Clermont-Ferrand École interne de l’université Clermont-Ferrand-II[37]
École nationale supérieure de l'énergie, l'eau et l'environnement Grenoble École interne de l’institut polytechnique de Grenoble[38]
École nationale supérieure d'informatique et de mathématiques appliquées Grenoble École interne de l’institut polytechnique de Grenoble[38]
École nationale supérieure en systèmes avancés et réseaux Valence École interne de l’institut polytechnique de Grenoble[38]
École internationale du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux « Pagora » Grenoble École interne de l’institut polytechnique de Grenoble[38]
École nationale supérieure de physique, électronique et matériaux « Phelma » Grenoble École interne de l’institut polytechnique de Grenoble[38]
École nationale supérieure de chimie de Lille Lille Établissement public à caractère administratif rattaché à l’université Lille-I[39]
École supérieure chimie physique électronique de Lyon Lyon Établissement privé associé à l’université Lyon-I[40]
École nationale supérieure de chimie de Montpellier Montpellier Établissement public à caractère administratif[41]
École nationale supérieure de chimie de Mulhouse Mulhouse École interne de l’université de Mulhouse[42]
École nationale supérieure d'électricité et de mécanique Nancy École interne de l’université de Lorraine (Institut national polytechnique de Lorraine)[43]
École nationale supérieure de géologie Nancy École interne de l’université de Lorraine (Institut national polytechnique de Lorraine)[43]
École nationale supérieure des industries chimiques Nancy École interne de l’université de Lorraine (Institut national polytechnique de Lorraine)[43]
École nationale supérieure de chimie de Paris Paris Établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel[36]
Institut supérieur de mécanique de Paris « SUPMECA » Saint-Ouen Établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel[36]. Même recrutement mais histoire différente.
École nationale supérieure en génie des technologies industrielles Pau École interne de l’université de Pau[44]
École nationale supérieure de mécanique et d'aérotechnique de Poitiers Poitiers Établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel[36]
École nationale supérieure d'ingénieurs de Poitiers Poitiers École interne de l’université de Poitiers[45]
École nationale supérieure de chimie de Rennes Rennes Établissement public à caractère administratif rattaché à l’université de Rennes-I[39]
École européenne de chimie, polymères et matériaux Strasbourg École interne de l’université de Strasbourg[46]
École nationale du génie de l'eau et de l'environnement de Strasbourg Strasbourg École interne de l’université de Strasbourg[46]
Télécom Physique Strasbourg Strasbourg École interne de l’université de Strasbourg[46]
École nationale supérieure d'électrotechnique, d'électronique, d'informatique, d'hydraulique et des télécommunications Toulouse École interne de l’institut national polytechnique de Toulouse[47]
École nationale supérieure des ingénieurs en arts chimiques et technologiques Toulouse École interne de l’institut national polytechnique de Toulouse[47]
SeaTech Toulon École interne de l’université de Toulon[48]
École nationale de l'aviation civile Toulouse Établissement public à caractère administratif[49]
Institut supérieur de l'aéronautique et de l'espace Toulouse Établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel (Grand établissement)[50]. Même recrutement mais histoire différente.
École nationale supérieure d'ingénieurs en informatique automatique mécanique énergétique électronique Valenciennes École interne de l’université de Valenciennes[51]

Tournois[modifier | modifier le code]

Les étudiants de ces écoles se rencontrent chaque année au tournoi inter-ENSI (TIE) ou tournoi inter-chimie (TIC). Ces tournois ont été créés à la fin des années 1960. Chaque année une des écoles est responsable de l’organisation. Le tournoi inter-ENSI n’est plus organisé aujourd’hui, sa dernière édition a eu lieu à Toulouse en 2007. Le tournoi inter-chimie est toujours organisé en 2016.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Historique des écoles d’ingénieurs, période historique », sur www.cdefi.fr (consulté le 12 avril 2014)
  2. Gérard Bodé, « Chronologie de l’enseignement technique »
  3. Décrets no 47-204 du 16 janvier 1947 relatifs aux écoles nationales supérieures d’ingénieurs, no 49-879 du 4 juillet 1949 modifiant le décret no 47-204 du 16 janvier 1947 relatifs aux écoles nationales supérieures d’ingénieurs
  4. a et b « Historique des écoles d’ingénieurs, période contemporaine », sur www.cdefi.fr (consulté le 12 avril 2014)
  5. Décret du 27 mars 1948 relatif à lécole nationale supérieure de chimie Paris
  6. Décret du 27 mars 1948 relatif à l’école nationale supérieure d’électrochimie et d’électrométallurgie de Grenoble
  7. Décret du 27 mars 1948 relatif à l’école nationale supérieure d’électrotechnique et d’hydraulique de Grenoble
  8. Décret du 27 mars 1948 relatif à l’école nationale supérieure d’électricité et de mécanique de Nancy
  9. Décret du 27 mars 1948 relatif à l’École nationale supérieure de géologie appliquée et de prospection minière de Nancy
  10. Décret du 27 mars 1948 relatif à l’École nationale supérieure des industries chimiques de Nancy
  11. Décret du 27 mars 1948 relatif à l'École nationale supérieure de mécanique de Nantes
  12. Décret du 27 mars 1948 relatif à l’École nationale supérieure de mécanique et d’aérotechnique de Poitiers
  13. Décret du 1er avril 1948 relatif à l’École nationale supérieure de chimie de Strasbourg
  14. Décret du 2 novembre 1948 relatif à l’École nationale supérieure agronomique de Toulouse
  15. Décret du 2 novembre 1948 relatif à l’École nationale supérieure d’électrotechnique et d’hydraulique de Toulouse
  16. Décret du 30 mars 1953 relatif à l’École nationale supérieure de chimie de Bordeaux
  17. Décret du 30 mars 1953 relatif à l’École nationale supérieure de chimie de Toulouse
  18. Décret no 53-297 du 4 avril 1953 relatif à l’École nationale supérieure agronomique de Nancy
  19. Décret du 10 décembre 1953 relatif à l’École nationale supérieure de chimie de Lille
  20. Décret du 19 janvier 1957 portant création de l’École nationale supérieure de chimie de Montpellier
  21. Décret du 12 août 1957 portant création d’une école d’ingénieurs électroniciens de l’université de Grenoble
  22. Décret du 29 janvier 1959 portant création d’une école nationale de chimie à Rennes
  23. Décret du 6 décembre 1961 portant création d’une école nationale supérieure de chimie à Clermont-Ferrand
  24. Décret du 21 mai 1964 portant transformation de l’institut technique de l’université de Caen en école nationale supérieure d’électrotechnique et d’électromécanique
  25. Décret du 27 mai 1966 portant transformation de l’institut de chimie de Caen en école nationale supérieure d’ingénieurs
  26. Décret no 69-930 du 14 octobre 1969 portant application aux instituts de facultés ou d’universités préparant à un diplôme d’ingénieur de la loi no 68-978 du 12 novembre 1968
  27. a et b Décret no 77-383 du 5 avril 1977 portant création de deux écoles nationales supérieures d’ingénieurs à l’université du Haut-Rhin
  28. Article 33 de la loi Savary, décret no 85-1243 du 26 novembre 1985 portant création d'instituts et d’écoles internes dans les universités et les instituts nationaux polytechniques
  29. Article 43 de la loi Savary, décrets no 86-640 du 14 mars 1986 fixant les règles d’organisation et de fonctionnement de certaines écoles d'ingénieurs rattachées à un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel et no 86-641 du 14 mars 1986 portant création et rattachement d’établissements publics à caractère administratif à un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel
  30. Décret no 87-886 du 29 octobre 1987 complétant le décret no 86-641 du 14 mars 1986 portant création et rattachement d’établissements publics à caractère administratif à un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel
  31. Décret no 2006-805 du 5 juillet 2006 portant création d'une Ecole nationale supérieure d'informatique pour l'industrie et l'entreprise
  32. « Les écoles du groupe concours polytechnique », sur Concours communs polytechniques (consulté le 12 avril 2014)
  33. Arrêté du 05 novembre 2004 publié au Journal Officiel de la République du 05 décembre 2004, modifié par l’arrêté du 23 janvier 2007 et par l’arrêté du 14 février 2008
  34. Décret no 2015-1387 du 30 octobre 2015 relatif à l'Ecole nationale supérieure de mécanique et des microtechniques
  35. a et b « Huit écoles d’ingénieurs », sur www.ipb.fr (consulté le 12 avril 2014)
  36. a, b, c, d et e Article D711-2 du code de l’Éducation
  37. « UFR et écoles », sur www.univ-bpclermont.fr (consulté le 12 avril 2014)
  38. a, b, c, d et e « Les six écoles d’ingénieurs », sur www.grenoble-inp.fr (consulté le 12 avril 2014)
  39. a et b Article D719-186 du code de l’Éducation
  40. Article D731-6 du code de l’éducation
  41. Décret no 2015-786 du 29 juin 2015 relatif à l'Ecole nationale supérieure de chimie de Montpellier
  42. « Composantes », sur www.uha.fr (consulté le 12 avril 2014)
  43. a, b et c « UFR, instituts », sur www.univ-lorraine.fr (consulté le 12 avril 2014)
  44. « UFR, écoles, instituts », sur www.univ-pau.fr (consulté le 12 avril 2014)
  45. « Facultés, écoles & instituts », sur www.univ-poitiers.fr (consulté le 12 avril 2014)
  46. a, b et c « Facultés, instituts », sur www.unistra.fr (consulté le 12 avril 2014)
  47. a et b « L'Université à la puissance 7 », sur www.inp-toulouse.fr (consulté le 12 avril 2014)
  48. « Facultés, instituts », sur www.univ-tln.fr (consulté le 12 avril 2014)
  49. Décret no 2007-651 du 30 avril 2007 portant statut de l’École nationale de l’aviation civile
  50. Article D711-3 du code de l’Éducation
  51. « Structures et services », sur www.univ-valenciennes.fr (consulté le 12 avril 2014)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]