Groupe Berkem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Groupe Berkem
logo de Groupe Berkem
Logo du Groupe Berkem depuis 2013
Image illustrative de l’article Groupe Berkem

Création 1964
Dates clés 20 décembre 1993 : immatriculation de la société actuelle
Fondateurs Maurice Bugat
Forme juridique SAS
Siège social Blanquefort
Drapeau de France France
Direction Berkem Développement représenté par Olivier Fahy
Activité Fabrication d'autres produits chimiques
Filiales Adkalis, Berkem, Eurolyo, Lixol, T&G
Effectif Près de 230 (pour le groupe)
SIREN 393 274 824
Site web http://www.groupeberkem.com/fr/

Chiffre d'affaires 53,5 millions d'euros pour le groupe en 2019

Le Groupe Berkem est une PME industrielle de Nouvelle-Aquitaine spécialisée dans la chimie. La société Sarpap (Société d’Application et de Recherches de Produits Anti-Parasitaires de droguerie et d’entretien), fondée en 1964, en est à l'origine[1]. Depuis 2001, le groupe est dirigé par Olivier Fahy. Actuellement, il emploie près de 230 salariés et est composé de cinq filiales.

Histoire[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

L'origine du Groupe Berkem remonte à l'année 1964 avec la création, à Gardonne (Bergerac), de la société Sarpap. Fondée par Maurice Bugat, la Société d’Application et de Recherches de Produits Anti-Parasitaires de droguerie et d’entretien (SARPAP) se spécialise dans les solutions pour nettoyer, traiter, protéger des matériaux en dur (carrelages, dallages, tuiles, briques…), ainsi que des matériaux en bois.

Dans les années 1990, la société Berkem est créée à son tour pour développer une activité dans l'extraction végétale, exploitant notamment l’écorce de pin et de pépins de raisin et obtenant par extraction des actifs purifiés du monde végétal[2] . Berkem se lance dans le travail à façon pour les industries de la cosmétique et de l'agro-alimentaire. Les entités Berkem SA et Sarpap fusionnent en 1997[3].

En 2009, Sarpap achète les activités Cecil Industrie et Termifilm, deux divisions industrielles du groupe V33[4]. La Sarpap change de nom pour devenir Sarpap & Cecil Industries. Parallèlement, le Groupe Berkem crée le réseau d'agences T&G, par l'acquisition de sociétés belges, de distribution de produits pour le matériau bois, T&G et DeGe, et la création d'une agence à Rennes. Ces opérations de croissance externe donnent une autre dimension à l'entreprise[4].

En 2013, le Groupe Berkem s'organise en sociétés. Le groupe est alors composé de : Berkem SAS, Sarpap & Cecil Industries SAS, S&C Construction SAS et T&G. A partir de 2015, le réseau d’agences de T&G s’étoffe en France (Toulouse, Chalon-sur-Saône, Lyon, Tours, Saint-Dizier, Paris) et à l’étranger (Barcelone)[5].

En 2016, le groupe déménage une partie de ses services à Blanquefort (Bordeaux) pour en faire son nouveau siège social[6]. La production reste sur le site historique, à Gardonne[7].

En 2020, le Groupe Berkem lance KOALIB, une marque de produits de désinfection pour l’hygiène humaine et l’antisepsie des lieux et des matériels[8].

En 2017, le groupe acquiert la société Lixol, fabricant de résines à destination des industries de la peinture, du bâtiment, du traitement des bois, des encres[9]. Au cours de la même année, le pôle formulation (Sarpap & Cecil Industries SAS et S&C Construction SAS) achète l'activité Xylophène Industrie auprès de PPG AC France[10]. Les filiales du pôle formulation fusionnent pour devenir une même entité : Adkalis.

En 2018, le Groupe Berkem fait l'acquisition d'Eurolyo, une société de Chartres spécialisée dans la technique de séchage par lyophilisation dans différents secteurs : agroalimentaire, cosmétique, pharmaceutique[11].

Le Groupe Berkem en chiffres[modifier | modifier le code]

Au 1er janvier 2020, le groupe emploie près de 230 salariés.

Les activités sont réparties sur 4 sites industriels : Gardonne, La Teste-de-Buch, Blanquefort et Chartres.

bureau-groupe-berkem-blanquefort
Bâtiment sur le site du Groupe Berkem, à Blanquefort.

En 2019, le chiffre d'affaires du groupe était de 53,5 millions d'euros[12].

Filiales[modifier | modifier le code]

Adkalis[modifier | modifier le code]

Adkalis développe des solutions de préservation, de protection et de décoration des matériaux, notamment en bois.

Adkalis s'adresse aux industriels de 1ère et 2ème transformation du bois (scieurs, charpentiers, menuisiers, fabricants de panneaux, de palettes, de maisons à ossature bois) et aux professionnelles de la construction et de l’entretien-rénovation (artisans, maçons, applicateurs…).

Depuis 2017, ADKALIS présente une offre de solutions de protection des bois, formulée à partir de matières premières issues de la biomasse.

Berkem[modifier | modifier le code]

La société Berkem[13], spécialisée dans l'extraction végétale, s'adresse aux marchés de la cosmétique et de l'agroalimentaire. Berkem conçoit et produit à Gardonne des ingrédients actifs issus de matières végétales.

Eurolyo[modifier | modifier le code]

Fondée en 1995 à Chartres, Eurolyo propose un service de lyophilisation à façon destiné aux domaines de la cosmétique, agro-alimentaire parapharmaceutique, pharmaceutique, nutraceutique, dispositifs médicaux et sauvetage d’archives. Des services complémentaires sont également proposés, broyage, cryo broyage, tamisage et conditionnement de petites séries.

Lixol[modifier | modifier le code]

L'activité de Lixol consiste depuis 1960 en la fabrication de résines alkydes à destination de l’industrie de la peinture, du bâtiment, du traitement des bois et des encres. Les résines sont réalisées à partir d’huiles d’origines végétales (Tournesol, Soja, Lin, Bois de Chine, Ricin). En 2017, Lixol, basée à La Teste-de-Buch, rejoint le Groupe Berkem.

T&G[modifier | modifier le code]

T&G, composée de sept agences en France, une en Belgique et une en Espagne, est distributeur de peintures, vernis, laques et produits annexes. L’une de ses activités principales est la mise à la teinte, la colorimétrie[5],[14],[15],[16].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pascal Rabiller, « Les Prix de l’Éco : gros plan sur la société Berkem, un chimiste vert en Dordogne », sur SudOuest.fr, (consulté le 25 février 2020)
  2. Nicolas César, « Le chimiste Berkem implante un site en Gironde », L'Usine nouvelle,‎ (lire en ligne)
  3. Bernard Broustet, « Berkem et Sarpap pourraient s'introduire en Bourse après fusion », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  4. a et b Christiane Wanaverbecq, « Berkem met le végétal au cœur de l'industrie », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  5. a et b Florent Maillet, « Négoce bois : T&G Distribution muscle son offre de services », Le Moniteur - Négoce,‎ (lire en ligne)
  6. « Chimie: le groupe Berkem s’implante en Gironde », sur SudOuest.fr, (consulté le 8 octobre 2020)
  7. Christine Morice, « Blanquefort (33) : Berkem devrait débuter son activité fin 2017 », sur SudOuest.fr, (consulté le 25 février 2020)
  8. Grégoire Morizet, « Dordogne : Berkem lance la production de produits désinfectants », sur sudouest.fr,
  9. Céline Lanusse, « Gironde : le chimiste Berkem s'offre Lixol », La Tribune,‎ (lire en ligne, consulté le 25 février 2020)
  10. Yannick Le Goff, « Groupe Berkem reprend l’activité Xylophène Industrie de Dyrup », Le Moniteur,‎ (lire en ligne, consulté le 25 février 2020)
  11. Jean-Philippe Déjean, « Le groupe Berkem prend le contrôle d’Eurolyo », sur La Tribune, (consulté le 25 février 2020)
  12. GRÉGOIRE MORIZET, « Dordogne : Berkem, le groupe de chimie fine, étend sa toile », sur SudOuest.fr, (consulté le 25 février 2020)
  13. « L’extraction végétale dope Berkem | Bpifrance servir l'avenir », sur www.bpifrance.fr (consulté le 8 octobre 2020)
  14. « Économie. Chalon : La société Albrecht vernis et laques intègre le réseau T&G Distribution », sur www.lejsl.com, (consulté le 25 février 2020)
  15. « T&G Distribution poursuit ses rachats en série », Le Moniteur,‎ (lire en ligne, consulté le 25 février 2020)
  16. Floent Maillet, « T&G Distribution poursuit ses emplettes dans le négoce peinture et décoration », Le Moniteur,‎ (lire en ligne, consulté le 25 février 2020)