Grotte du Pech d’Arsou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La grotte du Pech d’Arsou est une grotte ornée préhistorique située en France sur la commune de Corn, dans le département du Lot en région Midi-Pyrénées[1].

Ce département ainsi que la région du Quercy, dans laquelle il se trouve, compte un grand nombre de cavité occupées depuis la préhistoire[2].

On compte aujourd’hui environ une trentaine de grottes ornées, dont certaines sont renommées et ouvertes aux public : Grotte du Pech Merle à Cabrerets, grottes de Cougnac à Payrignac et la grotte des merveilles à Rocamadour[3].

Découverte[modifier | modifier le code]

La grotte du Pech d’Arsou fut découverte en septembre 2009 par le spéléologue professionnel, Jean-Luc Guinot. « Grotte du Pech d'Arsou[4] ! »

Cherchant une continuité de la galerie principale, il examina minutieusement les parois, jusqu’à découvrir sur l’une des voutes du plafond, un trait gravé et peint, qui semblait représenter la courbure dorsale d’un cheval.  Fort de son expérience en archéologie, il entreprit une escalade d’environ 2 mètres, qui lui permit de découvrir qu’effectivement un cheval était représenté, mais que d’autres représentations animales pariétales étaient également présentes.

La grotte [modifier | modifier le code]

La grotte est constituée d’un grand porche d’entrée, suivie d’une galerie d’environ quatre-vingt mètres de longs sur cinq à six mètres de diamètres.  Les œuvres pariétales se trouvent environ à mi-chemin de la grotte, au plafond à 2 mètres cinquante du sol, dans un espace baptisé par l’inventeur, « coupole des chevaux »[5].

Elle comporte les figures suivantes :

  • 3 chevaux, dont 2 sont gravés et 1 gravé et peint en noir
  • la patte d'un animal indéterminé
  • de larges traits gravés.

Il est probable que d’autres fresques soient présentes, Mais n’ont pas encore été découvertes.

Grotte du Pech d'Arsou. ( Coupole des chevaux ) En premier plan le spéléologue inventeur de la cavité : Jean-Luc Guinot

En marge des représentations pariétales, on note également la présence d’empreintes d’ours des cavernes, qui ont fréquenté cette cavité.

Datation [modifier | modifier le code]

Selon des comparaisons de style et de critères régionaux, ces représentations sont attribuables à la période du paléolithique supérieur, sur une période magdalénienne (estimée entre 22 et 15000 ans). Ceci dans l’attente d’études plus poussées et de datation au Carbone 14.

Informations complémentaires[modifier | modifier le code]

Le spéléologue Jean-Luc Guinot, est également co-inventeur des découvertes archéologiques datant de l'äge du cuivre ( Chalcolithique ), réalisées dans la « Grotte du Curé » située également sur la commune de Corn.

La grotte du Pech d'Arsou est actuellement fermée, et son accès réservé à un usage scientifique.

Note et référence[modifier | modifier le code]

  1. Bulletin de la Société Préhistorique Ariège-Pyrénées, tome LXViI, 2012, p. 49 à 60
  2. Art pariétal, grottes ornées du Quercy. Michel Lorblanchet, édition du Rouergue, 2010
  3. Une nouvelle grotte ornée en vallée du Célé, Jean-Luc Guinot, Yanik Le Guillou, p. 3 à 8
  4. Jean-Luc Guinot,Grotte du pech d'Arsou [1].
  5. Spéléo magazine no 72