Grotte des Merveilles (Rocamadour)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Grotte des Merveilles)
Aller à : navigation, rechercher
Grotte des Merveilles
Coordonnées 44° 48′ 19″ nord, 1° 37′ 31″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lot
Vallée Alzou
Localité voisine Rocamadour
Voie d'accès Au bord de la D 673 à l'hospitalet
Altitude de l'entrée 263 mètres
Longueur connue 50 mètres
Type de roche calcaire
Signe particulier grotte ornée, concrétions
Température 14
Occupation humaine Paléolithique supérieur, Gravettien
Protection Logo monument historique Classé MH (1925)

Géolocalisation sur la carte : Lot

(Voir situation sur carte : Lot)
Grotte des Merveilles

Géolocalisation sur la carte : Midi-Pyrénées

(Voir situation sur carte : Midi-Pyrénées)
Grotte des Merveilles

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Grotte des Merveilles

La grotte des Merveilles est une grotte ornée paléolithique située sur la commune de Rocamadour, dans le Quercy et le département français du Lot, en région Midi-Pyrénées.

Situation et historique[modifier | modifier le code]

La grotte des Merveilles se situe au lieu-dit l'Hospitalet, au-dessus du canyon de l'Alzou, en rive droite de ce cours d'eau.

Elle fut découverte le par le propriétaire des lieux, M. Lamothe, qui cherchait à détruire les animaux qui avaient leur terrier dans un cayrou (tas de pierres). Les concrétions ocre et blanches, qu'il vit dans la grotte, lui firent penser à une pâtisserie des jours de fête : les Merveilles[1].

En 1922, André Niederlender et Amédée Lemozi en étudièrent les peintures et les gravures préhistoriques. À la fin des années 1960, Michel Lorblanchet a entrepris un relevé précis de ces figurations[2].

La grotte a été ouverte au public en 1921 puis classée Monument historique le [3].

Description[modifier | modifier le code]

L'entrée débouche rapidement dans une grande salle ovale de 45 mètres de long, 25 mètres de large et moins de 3 mètres de haut. Cette salle est naturellement ornée de nombreuses concrétions et de gours.

La paroi d'un renfoncement proche de l'entrée est recouverte de représentations schématiques ou réalistes dont six mains négatives associées à des ponctuations, six chevaux, un cervidé et un félin. Ces représentations sont gravées ou peintes en rouge ou en noir.

Les œuvres de la grotte des Merveilles ont été rapprochées de la phase ancienne de l'art paléolithique du Quercy comme celles de Cougnac, de Pech Merle et des Fieux. Leur âge est évalué à plus de 20 000 ans (Paléolithique supérieur, Gravettien ?).

Évolution de la grotte[modifier | modifier le code]

Ses propriétaires et exploitants sont confrontés à plusieurs problèmes[1] :

  • une modification dans le voisinage a supprimé les apports en eaux dans une partie de la grotte ;
  • les peintures, situées à l'entrée, sont fragilisées par la lumière du jour.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Michelle Cheveau (dir.) (préf. André Jallet), Rocamadour : Une cité en équilibre, Concots, Richesse du patrimoine orale, coll. « Carnets de notes », , 430 p. (ISBN 2-9510050-6-7), p. 33-34
  2. Michel Lorblanchet, Art Pariétal : Grottes ornées du Quercy, (ISBN 978-2-8126-0164-4)
  3. Classement monument historique des peintures et gravures [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Lorblanchet, La grotte des Merveilles à Rocamadour et ses peintures préhistoriques, dans Bulletin de la Société des Études du Lot, t. XCI, 4, 1970.
  • Michel Lorblanchet, Grotte des Merveilles, dans L'Art des Cavernes. Atlas des grottes ornées paléolithiques françaises, Ministère de la Culture, Paris, 1984, p. 490-494
  • Michel Lorblanchet, L’art préhistorique du Quercy, Édition Loubatières, 2004.
  • Grottes de France : Guide des grottes aménagées pour le tourisme, Éditions du Castelet, Boulogne, 2e trimestre 1993 (ISBN 978-2-908555-65-3).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]