Grotte de la Bigourdane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grotte de la Bigourdane
Localisation
Coordonnées
Adresse
Localité voisine
Caractéristiques
Occupation humaine
Statut patrimonial
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : région Occitanie
(Voir situation sur carte : région Occitanie)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Lot
(Voir situation sur carte : Lot)
Point carte.svg

La grotte de la Bigourdane est une grotte ornée préhistorique située dans le département du Lot, sur le territoire de la commune de Saint-Géry.

Cette grotte appartient à la commune et n'est pas visitable.

Historique[modifier | modifier le code]

André Ipiens a découvert des gravures paléolithiques dans la grotte le . Les relevés et l'étude ont été faits par Michel Lorblanchet et André Ipiens.

La grotte a été inscrite au titre des monuments historiques le [1].

Description physique[modifier | modifier le code]

La grotte est située dans les falaises calcaires qui dominent la rive droite du Lot. La grotte ne comprend qu'une salle de 30 m x 10 m avec un sol fortement en pente vers l'extérieur.

Les œuvres[modifier | modifier le code]

Les gravures sont regroupées en 2 panneaux distincts :

  • le panneau 1 est situé à 1 m au-dessus du sol. Il comprend des tracés incomplets non identifiés, et 2 cervidés tête-bêche qui ont été identifiés comme un renne adulte et un très jeune renne,
  • le panneau 2 est situé à 2,20 m au-dessus du sol, un renne y est gravé.

Ces gravures ont été attribuées au Magdalénien III-IV et ont été rapprochées de la grotte de Sainte-Eulalie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Clottes, Midi-Pyrénées, p. 485-487, dans Gallia préhistoire, 1983, tome 26, no 2 (lire en ligne)
  • Michel Lorblanchet, André Ipiens, Les gravures paléolithiques de la grotte de la Bigourdane à Saint-Géry, p. 117-127, dans Bulletin de la Société des études du Lot, 1982, tome 103, no 2
  • Michel Lorblanchet, Grotte de la Bigourdane, p. 501-503, dans L'art des cavernes, Ministère de la Culture, Imprimerie nationale, Paris, Paris, 1984
  • Michèle Crémades, Dominique Bonnissent, La représentation des variations saisonnières dans l'art pariétal paléolithique. Application au groupe des Cervidés et limites de la méthode, p. 321, 327, dans Paléo, 1993, tome 5, no 1 (lire en ligne)
  • Michel Lorblanchet, Art pariétal: grottes ornées du Quercy, Éditions de Rouergue, Rodez, 2010 (ISBN 978-2-81-260164-4) ; 445p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]