Grotte Sainte-Anne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grotte Sainte-Anne
Porche Sainte-Anne Tilff-20mai2008.jpg
Porche de la grotte Sainte-Anne à Tilff.
Localisation
Coordonnées
Adresse
Localité voisine
Caractéristiques
Longueur connue
1542 m

Géolocalisation sur la carte : Province de Liège

(Voir situation sur carte : Province de Liège)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Point carte.svg

La Grotte Saint-Anne de Tilff comprend une rivière souterraine que l'on peut remonter sur quelques centaines de mètres. C'est une grande classique de la spéléologie en Belgique et l’une des plus fréquentées par les spéléologues en Région wallonne, dans la province de Liège.

Description[modifier | modifier le code]

Le porche d'entrée mesure 4 à 5 mètres de hauteur, sur 10 de large et une quinzaine de mètres de profondeur. Il donne accès à la grotte. La cavité à un développement total de +/- 1542 mètres pour une profondeur de 35 mètres, elle présente 4 étages superposés et est parcourue par une jolie rivière. La grotte se trouve en bas de rochers portant le même nom et pouvant être utilisés pour des techniques de spéléo-alpine ou de l'escalade.

Historique[modifier | modifier le code]

C’est en mars 1837, après un tir de mine que des ouvriers carriers mirent au jour l’entrée de la grotte de Tilff.

Elle fut exploitée touristiquement[réf. nécessaire].

En 1962, Étienne Lemaire, fondateur du Groupe d'Activités Spéléologiques (GAS), découvrit le réseau supérieur de la grotte, en franchissant la célèbre « Boîte aux Lettres »[1].

Accès[modifier | modifier le code]

L'entrée est barrée d'une porte munie d'un cadenas UBS (Union Belge de Spéléologie). Déclarée grotte-école par l'UBS, la grotte Saint-Anne est régulièrement visitée par des groupes de jeunes qui, encadrés par des spéléologues confirmés, s'adonnent à une initiation à cette activité.

L'ADEPS ainsi que de nombreux autres clubs de spéléo y organisent des initiations.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • J-C Vittoz, Blocs et Falaises de Wallonie - Vallée de l'Ourthe, 2002