Grotte Ndemvoh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grotte Ndemvoh
Image illustrative de l'article Grotte Ndemvoh
Entrée de la grotte Mâle Ndemvoh à Fongo-Ndeng
Coordonnées 5° 33′ 03″ nord, 10° 00′ 32″ est
Pays Drapeau du Cameroun Cameroun
Région Ouest
Localité voisine Fongo-Tongo

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

(Voir situation sur carte : Cameroun)
Grotte Ndemvoh

Géolocalisation sur la carte : Afrique

(Voir situation sur carte : Afrique)
Grotte Ndemvoh

La grotte Ndemvoh est une grotte et un site sacré de purification à Fongo-Ndeng, près de Fongo-Tongo, village de l'ouest Cameroun en pays Bamiléké[1].

Elle est la plus imposante de plusieurs - entre 6 et 30 - grottes peu connues des environs[2]; comme le Canouh, Le Leweh,...

La chute Mamy Wata, autre site touristique couru, se trouve à côté[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

La grotte Ndemvoh a un porche de 120 m de large. Elle se trouve au fond d'un vallon dans une portion de forêt, elle-même entourée de terres cultivées de plantes vivrières.

Ce sont des cavités creusées sous une couche de basalte dure[4],[5].

Faune et flore[modifier | modifier le code]

Dans la forêt humide près du site, les arbres sont immenses et le sous-bois résonne des cris de singes, grenouilles et oiseaux. On trouve des champs de bananiers, maïs, arachide et pommes de terre[6]. Le site, au cœur d’une petite forêt est ombragé et sert de refuge aux animaux comme les singes, aux oiseaux et insectes comme les moustiques. Le chemin d'accès est bordé d’arbres de paix[7].

Historique[modifier | modifier le code]

Notoriété[modifier | modifier le code]

La grotte de Ndemvoh est localement très connue. La route serpente entre les collines recouvertes d’une prairie verte parsemée de grands blocs de granites sphériques[7].

La visite du site consiste en une petite escalade sur le relief vallonné entre les collines. Des escaliers modernes ou taillés dans la pierre conduisent à la grotte mâle, puis à la grotte femelle[8]. A plus de 1800 m d’altitude, l'atmosphère est fraîche. Chaque angle de vue donne sur un nouveau paysage et sur des maisons à perte de vue et clairsemées, typique du pays Bamiléké[7].

L'habitant se rendra disponible pour servir de guide[7].

Légendes et rituels[modifier | modifier le code]

Les grottes Ndemvoh à Fongo-Ndeng hébergent des divinités[4]. Les deux grottes, femelle et mâle, forment un seul et unique dieu. Ndemvo'h, qui signifie « dieu de la grotte », reçoit les rites de nombreux fidèles venant se purifier et solliciter protection[8].

Pour réveiller les divinités, la voyante agite sa clochette, pour ne pas les 'surprendre'. Près du petit ruisseau à l'entrée d'un petite salle obscure, des objets rituels sont disposés[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]