Grossulaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la minéralogie
Cet article est une ébauche concernant la minéralogie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet minéraux et roches.

Grossulaire
Catégorie IX : silicates[1]
Général
Classe de Strunz
Classe de Dana
Formule chimique Al2Ca3O12Si3Ca3Al2(SiO4)3
Identification
Masse formulaire[2] 450,446 ± 0,017 uma
Al 11,98 %, Ca 26,69 %, O 42,62 %, Si 18,71 %,
Couleur brun, jaune, vert, incolore
Classe cristalline et groupe d'espace cubique-hexaoctaédrique
Système cristallin Cubique
Clivage pas de clivage
Cassure inégale ou conchoïdale
Échelle de Mohs 6,5 - 7,5
Trait blanc brunâtre
Propriétés optiques
Indice de réfraction N=1,730 à 1,785
Pléochroïsme nul
Biréfringence nulle
Propriétés chimiques
Densité 3,42 - 3,72 ; Moyenne = 3,57
Fusibilité parfaite
Solubilité ils ne se dissolvent dans les acides qu'après fusion
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

Le grossulaire est une variété calcique et d'aluminium de la famille des grenats.

Il est blanc, jaune, jaune-vert, brun-rouge, orange à noir. La tsavorite du Kenya (parc naturel du Tsavo) est une variété de grossulaire vert émeraude. Minéral de métasomatisme de contact.

Gisements[modifier | modifier le code]

Utilisations[modifier | modifier le code]

Il est utilisé en tant que pierre fine surtout pour la tsavorite appréciée pour sa couleur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.