Grosse pierre de Jelling

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation…), consultez la page d’aide Unicode.
image illustrant la Scandinavie médiévale
Cet article est une ébauche concernant la Scandinavie médiévale.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La Grosse pierre de Jelling est une des deux pierres de Jelling runiques situées à Jelling au Danemark. Elle a été érigée en 983 par le roi du Danemark Harald « dent-bleue » à la mémoire de son père le roi Gorm « le vieux » mort en 958.

Inscriptions[modifier | modifier le code]

Inscriptions en runique sur la grosse pierre :

Inscriptions grosse pierre Jelling.png

Note : la transcription suit les usages traditionnels.

  • ᚼᛅᚱᛅᛚᛏᚱ᛬ᚴᚢᚾᚢᚴᛦ᛬ᛒᛅᚦ᛬ᚴᛅᚢᚱᚢᛅ
  • haraltr:kunukʀ:baþ:kaurua
  • « Le roi Harald fit faire »
  • ᚴᚢᛒᛚ᛬ᚦᛅᚢᛋᛁ᛬ᛅᚠᛏ᛬ᚴᚢᚱᛘ ᚠᛅᚦᚢᚱ ᛋᛁᚾ
  • kubl:þausi:aft:kurm faþur sin
  • « Ces stèles pour Gorm son père  »
  • ᛅᚢᚴ ᛅᚠᛏ᛬ᚦᚨᚢᚱᚢᛁ᛬ᛘᚢᚦᚢᚱ᛬ᛋᛁᚾᛅ᛬ᛋᛅ
  • auk aft:þąurui:muþur:sina:sa
  • « et, ce pour Thyra sa mère »
  • ᚼᛅᚱᛅᛚᛏᚱ ᛁᛅᛋ᛬ᛋ<ᚨ>ᛦ᛫ᚢᛅᚾ᛫ᛏᛅᚾᛘᛅᚢᚱᚴ
  • haraltr ias:s<ą>ʀ·uan·tanmaurk
  • « Harald conquit le Danemark »
  • ᛅᛚᛅ᛫ᛅᚢᚴ᛫ᚾᚢᚱᚢᛁᛅᚴ
  • ala·auk·nuruiak
  • « entier et la Norvège »
  • ᛫ᛅᚢᚴ᛫ᛏᛅᚾᛁ᛫<ᚴᛅᚱᚦᛁ᛫>ᚴᚱᛁᛋᛏᚾᚨ
  • ·auk·tani·<karþi·>kristną
  • « et fit chrétiens les Danois . »

Les mots ou lettres illisibles mais restitués sont encadrés du chevron, conformément aux usages philologiques. Le point médian et les deux-points sont des séparateurs de mots.

Copies[modifier | modifier le code]

On peut trouver un fac simile de la pierre dans le site de Titus.

Il existe une copie en granite de cette pierre près de l'abbatiale Saint-Ouen de Rouen, offerte par la fondation Carlsberg du Danemark à la ville de Rouen en 1911 à l'occasion du millénaire de la Normandie[1],[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La pierre runique de Jellinge », Le Journal de Rouen, 31 mars 1911
  2. « Remise de la pierre de Jellinge », Le Journal de Rouen, 26 juin 1911

Articles connexes[modifier | modifier le code]