Groesbeek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Groesbeek
Blason de Groesbeek
Héraldique
Drapeau de Groesbeek
Drapeau
Groesbeek
Paysage aux alentours de Groesbeek.
Administration
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Province Drapeau de la province de Gueldre Gueldre
Commune Flag of Berg en Dal.svg Berg en Dal
Code postal 6560-6562
Indicatif téléphonique international +(31)
Démographie
Population 16 725 hab. (2019)
Densité 704 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 47′ 00″ nord, 5° 56′ 00″ est
Superficie 2 375 ha = 23,75 km2
Localisation
Localisation de Groesbeek
Géolocalisation sur la carte : Gueldre
Voir sur la carte administrative de la zone Gueldre
City locator 14.svg
Groesbeek
Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas
Voir sur la carte administrative des Pays-Bas
City locator 14.svg
Groesbeek
Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas
Voir sur la carte topographique des Pays-Bas
City locator 14.svg
Groesbeek
Liens
Site web www.groesbeek.nl

Groesbeek est un village néerlandais situé dans la commune de Berg en Dal, en province de Gueldre. Commune indépendante jusqu'en 2015 à la frontière entre l'Allemagne et les Pays-Bas, il compte 16 725 habitants lors du recensement de 2019.

Histoire[modifier | modifier le code]

Temps anciens[modifier | modifier le code]

Carte topographique de Groesbeek (2014).

Des fouilles montrent que Groesbeek est habitée dès l'époque romaine. La villa Gronspech est de 1040 à 1699 une possession des seigneurs de Groesbeek. En 1990, des travaux d'aménagement de la Hoflaan mettent au jour des vestiges de l'ancien château féodal de Groesbeek.

En 1865, la ligne de chemin de fer de Nimègue à Clèves, aujourd'hui désaffectée, est construite. Groesbeek est un village agricole assez pauvre et on y exerce des professions très spécifiques comme cueilleurs de bleuets et lieurs de balais. En 1905 une laiterie coopérative est construite, bientôt remplacé par plusieurs petites usines au profit de l'emploi local. Pourtant, la plupart des résidents dépendent encore d'emplois ailleurs dans la région.

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le , dans le cadre de l'opération Market Garden des milliers de parachutistes atterrissent à Groesbeek. Le but principal de la 82e division aéroportée des États-Unis au cours de cette journée est d'occuper les hauteurs de Groesbeek et de créer ainsi une position de blocage afin de prévenir d'une attaque et d'empêcher les observateurs allemands de guider les tirs de l'artillerie.

L'opération Market Garden échoue, ce qui retarde la fin de la guerre de à . Le , Groesbeek est dans la ligne de front et souffre ainsi d'une dévastation sévère. Plus de 2 000 soldats sont enterrés au Groesbeek Canadian War Cemetery, ouvert le , où sont rassemblés les corps de soldats morts dans la région frontalière du côté de l'Allemagne dont il ne fallait pas qu'ils restent en territoire ennemi.

À côté du cimetière se trouve le musée de la Liberté — Musée National de la Libération 1944-1945 jusqu'en 2019 — retraçant l'opération Market Garden et les épisodes de la Liberation Route. Deux autres musées se trouvent à Groesbeek : le Museumpark orientalis Heilig Landstichting et l'Afrika Museum.

Époque contemporaine[modifier | modifier le code]

La commune de Groesbeek fusionne le avec Millingen aan de Rijn et Ubbergen pour former une nouvelle commune, nommée provisoirement du au Groesbeek et qui est nommée depuis le Berg en Dal. Le village de Groesbeek accueille le nouvel hôtel de ville de la commune de Berg en Dal.

Galerie[modifier | modifier le code]