Grive de Bicknell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Catharus bicknelli

image illustrant les oiseaux
Cet article est une ébauche concernant les oiseaux.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet ornithologie.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Catharus bicknelli
Description de cette image, également commentée ci-après

Grive de Bicknell (Catharus bicknelli)

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Turdidae
Genre Catharus

Nom binominal

Catharus bicknelli
(Ridgway, 1882)

Statut de conservation UICN

( VU )
VU A2c+3c+4c : Vulnérable

La Grive de Bicknell (Catharus bicknelli) niche dans le nord-est de l'Amérique du Nord - Québec, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Vermont, New York (État), Maine (États-Unis) et New Hampshire - et hiverne dans les Grandes Antilles - République dominicaine, Haïti, Cuba, Jamaïque et Porto Rico.

Jusqu'en 1995, la Grive de Bicknell était considérée comme une sous-espèce de la Grive à joues grises[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

L'aire estivale de la Grive de Bicknell s'étend au nord-est de l'Amérique du Nord[1]. Cette espèce se retrouve dans une aire bornée par l'État de New York au sud à l'île du Cap-Breton et le sud-est du Québec au nord[1], plus particulièrement au sommet des monts Catskill, des montagnes Vertes, des montagnes Blanches, les monts Chic-Choc, les Laurentides et dans les hautes-terres du Maine, du nord-ouest du Nouveau-Brunswick et sur le plateau du Cap-Breton[1].

L'aire hivernale est encore plus limitée[1]. Cet oiseau fréquente principalement les sommets de plus de 1 000 m de Cuba et de la République dominicaine[1]. De plus petites populations sont également présentes à Haïti, en Jamaïque et à Porto Rico[1].

Cartes de répartition
Aires de nidification
Aires d'hivernage

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g Gouvernement du Canada, « La Grive de Bicknell », sur Faune et flore du pays (consulté le 16 octobre 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Revue de littérature[modifier | modifier le code]

Consultez l'excellente revue de littérature sur le site d'Environnement Canada au sujet cette espèce.