Grigori Tchoukhraï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un réalisateur image illustrant soviétique
Cet article est une ébauche concernant un réalisateur soviétique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques. Pour plus d’informations, voyez le projet Cinéma.

Grigori Tchoukhraï
Description de cette image, également commentée ci-après

Plaque commémorative à Melitopol, Ukraine.

Naissance
Melitopol, RSS d'Ukraine
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Nationalité Drapeau de l'URSS soviétique → Drapeau de la Russie russe
Décès (à 80 ans)
Moscou, Drapeau de la Russie Russie
Profession Réalisateur, scénariste
Films notables La Ballade du soldat

Grigori Naoumovitch Tchoukhraï (en russe : Григорий Наумович Чухрай) est un réalisateur soviétique né le à Melitopol (Ukraine) et mort le à Moscou. Il a acquis une notoriété mondiale grâce à son film La Ballade du soldat (1960). Il est le père du réalisateur Pavel Tchoukhraï[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Les parents de Grigori divorcent en 1924. Il est élevé par sa mère et son beau-père, Pavel Antonovitch Litvinenko, qui est un directeur du kolkhoze. En 1935, il part pour Moscou avec son beau-père qui y suit une formation à l'Académie panrusse de l'agriculture. Il y reste jusqu'à la fin de ses études secondaires. Son service militaire commence à Marioupol en 1939. Lors de la seconde Guerre mondiale, Tchoukhraï sert dans les parachutistes sur le Front du sud, le Front de Stalingrad, le Front du Don et le Front de Voronej et sera décoré de la médaille pour la Défense de Stalingrad et de l'Ordre de la Guerre patriotique[3]. Il devient membre du PCUS en 1944.

De retour à la vie civile, il s'inscrit dans la classe de maître de Sergueï Ioutkevitch et Mikhaïl Romm à l’Institut national du cinéma (VGIK)[3]. Diplômé en 1952, Tchoukhraï entre aux studios Mosfilm où il travaille comme réalisateur à partir de 1953. En 1960, son film de guerre La Ballade du soldat est projeté au Festival de Cannes où il reçoit le prix de la meilleure participation pour la sélection soviétique[4]. Il fait également partie de la sélection du Festival international du film de San Francisco[5].

À partir de 1965, Tchoukhraï est le secrétaire de l'Union des Cinéastes de l'URSS. De 1966 à 1970, il est professeur de VGIK.

En 1981, on lui décerne le titre d'Artiste du peuple de l'URSS. Il est l'auteur des livres de souvenirs Ma guerre («Моя война», Алгоритм, 2001 (ISBN 978-5-9265-0011-7)) et Mon cinéma («Моё кино», Алгоритм, 2001, (ISBN 5-9265-0047-8)).

En 1994, il reçoit le Nika pour l'ensemble de son œuvre, dans la nomination "l'Honneur et la dignité" (Честь и достоинство)[3].

Le cinéaste est enterré au cimetière Vagankovo de Moscou.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Grigori Chukhrai », sur russia-ic.com (consulté le 14 janvier 2016)
  2. (ru) « Григорий Наумович Чухрай. Биографическая справка », sur ria.ru,‎ (consulté le 15 janvier 2016)
  3. a, b et c (en) « Grigori Chukhrai », sur nytimes.col (consulté le 14 janvier 2016)
  4. (en) Bosley Crowther, « Movie Review: Ballad of a Soldier (1960) », sur nytimes.col,‎ (consulté le 14 janvier 2016)
  5. (en)Two Winning Russians, LIFE, (lire en ligne), p. 110

Liens externes[modifier | modifier le code]