Grigori Pojenian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grigori Pojenian
Naissance
Kharkiv, RSS d'Ukraine
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Décès (à 83 ans)
Moscou
Drapeau de la Russie Russie
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Russe

Grigori Mikhaïlovitch Pojenian (en russe : Григо́рий Миха́йлович Поженя́н), né le à Kharkiv, et mort le à Moscou, est un poète, scénariste et parolier soviétique et russe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Grigori Pojenian nait à Kharkiv, alors en RSS d'Ukraine, d'un père arménien - directeur d'un institut de recherche, et d'une mère juive qui exerce la profession de médecin. Il effectue son service militaire dans la Flotte de la mer Noire lorsque les opérations militaires commencent sur le Front de l'Est. Il intègre à ce moment la 1re unité des forces spéciales du génie. Il collabore avec le périodique de la 7e armée de l'air du Front de Carélie Boevaïa vakhta (Боевая вахта) qui commence à publier ses vers en 1943, puis avec Krasny Tchernomorets (Красный Черноморец). Il sera démobilisé avec nombreuses décorations, élevé au grade de lieutenant.

De retour à la vie civile, il fait ses études à l'Institut de littérature Maxime-Gorki en 1946-1952. Son premier recueil Vent de mer (Ветер с моря) parait en 1955.

Avec Vassili Aksionov et Ovidi Gortchakov (ru), il écrit en 1972 sous le pseudonyme collectif de Grivadi Gorpozhaks une parodie du roman policier John Green, l'intouchable[1].

Récompenses et décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]