Grignoncourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Grignoncourt
Grignoncourt
L'église Sainte-Élisabeth
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Neufchâteau
Canton Darney
Intercommunalité Communauté de communes des Vosges Côté Sud Ouest
Maire
Mandat
Julien Grandieu
2014-2020
Code postal 88410
Code commune 88220
Démographie
Gentilé Grignoncourtois(es)
Population
municipale
37 hab. (2016 en diminution de 19,57 % par rapport à 2011)
Densité 6,8 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 57′ 34″ nord, 5° 54′ 29″ est
Altitude 286 m
Min. 227 m
Max. 315 m
Superficie 5,41 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vosges

Voir sur la carte administrative des Vosges
City locator 14.svg
Grignoncourt

Géolocalisation sur la carte : Vosges

Voir sur la carte topographique des Vosges
City locator 14.svg
Grignoncourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Grignoncourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Grignoncourt

Grignoncourt est une commune française située dans le département des Vosges, en région Grand Est.

Ses habitants sont appelés les Grignoncourtois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La campagne au XIXe selon Monchablon.

Grignoncourt est situé à l'extrême sud-ouest du département des Vosges, aux confins de la Haute-Saône et de la Haute-Marne. La rive gauche de la Saône délimite à l'ouest le territoire communal. À cet endroit, l'altitude n'est que de 227 mètres, soit le minimum départemental.

Communes limitrophes de Grignoncourt
Lironcourt Fignévelle
Châtillon-sur-Saône Grignoncourt Bousseraucourt
Haute-Saône
Jonvelle
Haute-Saône

Hydrographie et les eaux souterraines[modifier | modifier le code]

Cours d'eau sur la commune ou à son aval[1] :

  • rivière la saône,
  • ruisseau des chamonts.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 17 avril 1601, un arrêt du parlement de Paris déclare Vougécourt, Grignoncourt et Lironcourt du ressort de la prévôté de Passavant.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
    Denis Limonier    
mars 2001 mars 2008 Éric Bentz    
mars 2008 En cours
(au 18 février 2015)
Julien Grandieu    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3].

En 2016, la commune comptait 37 habitants[Note 1], en diminution de 19,57 % par rapport à 2011 (Vosges : -2,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
350325353320311323279293272
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
257268256244218227216207193
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
16413212012111010411911885
1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014 2016 -
7765493845463837-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique
  • 1935 : 46 ménages et 120 habitants ;
  • 1921 : 48 ménages et 132 habitants ;
  • 1911 : 54 ménages et 168 habitants ;
  • 1999 : plus que 38 habitants recensés ;
  • 2006 : 44 (petite évolution).

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Vierge.
  • L'église.
  • La chapelle Sainte-Élisabeth.
  • Une statue de pierre, mutilée, pouvant représenter la vierge enceinte, très rare en France, est située sur le côté de l'église[6]. Elle pourrait aussi représenter Élisabeth, cousine de Marie[7].
  • Les cloches de la vieille tour romane :
La paroisse de Grignoncourt a le plaisir et la fierté de voir sa vieille tour romane habitée par trois cloches parfaitement harmonisées et accordées. Elles ont été fondues à Metz en 1871 par François Goussel. D'un poids total de 1 223 kg, elles n’ont coûté que 3400 francs. Le curé de Darney a béni ces trois cloches le 10 septembre 1871, en présence de l’abbé Lecomte, curé de Grignoncourt, et des curés de Bousseraucourt, Jonvelle, Godoncourt, Châtillon, Senaide, Fouchecourt, Monthureux, Frain et Bourbevelle.
La plus grosse, Anna Pia, a eu pour parrains et marraines Clément Denis Pirrot et Otifilie Thouvenelle, Alexandre Drouhot et Élise Ganthois, Eugène Bernard et Elisabeth Simonin, Armand Drouhot et Amélie Guy.
La moyenne, Maria Rosa, a eu pour parrains et marraines Ulysse Roussel et Rose Drouhot, Adrien Hoyet et Lucie Drouhot, Alphonse Roussel et Onésisme Viller, l’abbé Peltier et sa sœur Henriette Peltier.
La petite, Élisabeth Joseph, a eu pour parrains et marraines Joseph Guillaume et Mélina Mouton, Charles Humbert et Anne-Rose Échetain, l’abbé Lecomte et Amélie Desarmoise. Tous ces parrains et marraines sont les principaux donateurs qui contribuèrent à l’achat des cloches.
  • Monuments commémoratifs : L’église de Grignoncourt, Chapelle Sainte Elisabeth avec sur son arrière le monument aux Morts[8].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]