Greyhound (cheval)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Greyhound.
Greyhound
Image illustrative de l'article Greyhound (cheval)

Race Standardbred
Père Guy Abbey
Mère Elizabeth
Père de mère Peter the Great
Sexe Hongre
Naissance 1932
Pays de naissance Drapeau des États-Unis États-Unis
Mort 1965
Éleveur Henry Knight
Propriétaire Edward Baker
Entraîneur Sep Palin
Record 1'11"6
Nombre de courses 82
Nombre de victoires 71
Gains en courses $ 38 952
Principales victoires Hambletonian Stakes

Greyhound est un cheval de course de trot attelé, hongre, de race standardbred, comptant parmi les meilleurs trotteurs américains du XXe siècle.

Carrière de course[modifier | modifier le code]

Greyhound, cheval de grande taille à la robe grise de Greyhound, rare pour un trotteur, qui lui vaudra le surnom The Grey Ghost (Le Fantôme gris), fut acquis yearling pour la somme de 900 dollars aux ventes d'Indianapolis[1]. Il se révéla dès ses 2 ans, enchaînant les victoires, dont le Lexington Trot sur l'hippodrome The Red Mile à Lexington, Kentucky, la plus ancienne course de trot au monde. Grand favori de l'Hambletonian, la plus grande course américaine, il s'y impose sans coup férir, comme il remporte à 3 ans, 18 des 20 courses auxquelles il prend part.

L'année suivante, en parcourant le mile en 1'57 1/4 (soit une réduction kilométrique de 1'12"9), il efface des tablettes Peter Manning, qui détenait le record du mile le plus rapide en compétition depuis 1922[2]. C'est le premier d'une longue liste de records établis par Greyhound, qui en cumulera quatorze (selon les distances et les types de pistes) tout au longue de sa (très longue, pour un trotteur américain) carrière. En 1937, il égale le record du monde du mile détenu lui aussi par Peter Manning en trottant en 1'56 3/4 (1'12"6) puis l'abaisse à 1'56 (1'12"1). C'est l'année suivante, à Lexington, qu'il réalise son plus grand exploit en portant le record du monde à 1'55 1/4 (1'11"6), record qui tiendra jusqu'en 1969, soit 31 ans. En 1939, faute d'adversaires, il se contente d'essais chronométriques, battant entre autres le record du double mile en 4'06 (1'16"4). Lors de son ultime année de compétition, il remporte 14 des 15 courses auxquelles il participe, établissant par ailleurs un record du monde au trot monté (1'15"6 sur le mile).

Greyhound se retire dans l'Illinois, où son propriétaire Edward Baker fait construire un box avec l'air conditionné et même une salle d'attente pour les visiteurs qui viendront le voir jusqu'à sa mort en 1965, à l'âge avancé de 33 ans. Le livre d'or recense des visiteurs venus de 50 états américains et 30 pays différents[3]. Il est enterré au Baker horse cemetery, et en 2014 son box fut envoyé au Harness Racing Museum & Hall of Fame à Goshen, près de New York, où il est exposé[4]. Celui que le grand entraîneur Stanley Dancer considérait comme le meilleur trotteur du XXe siècle[5] recevra ce titre officiellement par le Hall of Fame[6] ainsi que, en 1999, par Hoof Beats, le journal officiel de l'association du trot américaine[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Lexington Trot (1934)
  • Hambletonian (1935)
  • Championship Stallion Stake (1935)
  • Matron Stakes (1935, 1938)
  • Horseman Futurity (1935)
  • Empire State Trot (1936)
  • Trotting Derby (1938)
  • Championship Stallion Stakes (1938)

Origines[modifier | modifier le code]

Origines de Greyhound
Père
Guy Abbey
Guy Axworthy Axworthy Axtell
Marguerite
Lillian Wilkes Guy Wilkes
Flora
Abbacy The Abbe Chimes
Nettie King
Regal Mckinney Mckinney
Princess Royal
Mère
Elizabeth
Peter The Great Pilot Medium Happy Medium
Tackey
Santos Grand Sentinel
Shadow
Zombrewer Zombro Mckinney
Whisper
Mary Bales Montjoy
Molly J

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Greyhound », sur www.harnessracing.ws (consulté le 11 novembre 2017)
  2. Greyhound trots a 1.57 1/4 mile, best ever made in competition - New York Times, August 22, 1936
  3. (en) « Haunting the halls of harness racing », HarnessLink,‎ (lire en ligne)
  4. « Greyhound's stall arrives at Harness Museum », sur USTA-News (consulté le 11 novembre 2017)
  5. Paris Turf 15/01/2000
  6. Sports In Brief St Petersburg Times, 5 July 1971
  7. D.Hoffman, The Hambletonian, America's Trotting Classic (2000), Horseman Publishing Company