Greg Stafford

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stafford.
Greg Stafford
Greg Stafford.jpg
Greg Stafford en 2005.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
ArcataVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Francis Gregory StaffordVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Beloit College (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités

Francis Gregory Stafford, dit Greg Stafford (né le 9 février 1948 à Waterbury (Connecticut) et mort le 11 octobre 2018 à Arcata (Californie)[1]), est un auteur de jeux de rôle, un chaman et un écrivain américain, créateur du monde de Glorantha.

L'originalité de Stafford par rapport aux grands auteurs d'heroic fantasy comme J. R. R. Tolkien est qu'il utilise aussi dans sa construction d'univers l'anthropologie et la mythologie comparée.

Biographie[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Greg Stafford créa (« découvrit ») à l'origine le monde de Glorantha pour y raconter des récits fantastiques dès 1966. Il forma sa compagnie Chaosium en 1974 pour publier un wargame dans cet univers, White Bear and Red Moon (qui eut une nouvelle édition sous le titre Dragon Pass, ou en français La Guerre des Héros) puis Nomad Gods en 1977 (traduit en français par Oriflam).

En 1978, il édite avec Steve Perrin le jeu de rôle RuneQuest, qui utilise Glorantha comme univers et dont le système Basic Role-Playing fut la base des autres jeux de cette compagnie.

En 1984, après la 3e édition de RuneQuest, Stafford publia son œuvre favorite Pendragon, dont tout le système est conçu pour que le joueur adopte le point de vue d'un chevalier du mythe arthurien ou de la matière de Bretagne. Le jeu apportait l'idée que les Passions du personnages pouvaient être plus importantes que ses caractéristiques. Il aborda de nouveau le thème dans le jeu Prince Valiant, qui n'utilisait que des pièces de monnaie à la place des dés et introduisait quelques techniques novatrices de jeu de rôle.

Il contribua aussi (avec Greg Costikyan et Sandy Petersen) au jeu de rôle humoristique Ghostbusters.

Il a publié plusieurs œuvres se déroulant dans Glorantha mais toujours écrites comme des documents venant de cet univers. Ainsi, King of Sartar n'est pas écrit comme un roman fantastique mais comme l'édition philologique ou une compilation contradictoire d'une épopée et de diverses chroniques.

Il quitta par la suite Chaosium et dirigea une autre entreprise Issaries Inc. pour diffuser HeroQuest, un jeu ayant pour cadre Glorantha et proposant une optique plus tournée vers l'épique et les actes héroïques que RuneQuest.

Il n'occupe plus sur ses jeux consacrés à Glorantha qu'une fonction de superviseur, ayant laissé le développement de RuneQuest à l'éditeur Mongoose Publishing et celui de HeroQuest à Moon Design Publications. Ses activités d'auteur de jeu sont essentiellement liées à Pendragon.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Vale Greg Stafford (1948 - 2018) », Chaosium Inc.,‎ (lire en ligne, consulté le 12 octobre 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Frank Florentin, Christophe Seoane et Jérôme Bouscaut, « Interview : Greg Stafford », Jeu de rôle magazine, Promenons-nous dans les bois, no 10,‎ , p. 68-70 (ISSN 1964-423X)

Liens externes[modifier | modifier le code]