Keurig Dr Pepper

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Keurig Dr Pepper
logo de Keurig Dr Pepper

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs Bob Stiller (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique CorporationVoir et modifier les données sur Wikidata
Action retirée de cotation en 2018 suite à OPA.
Siège social Waterbury (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité Industrie des boissons (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Société mère JAB Holding
Filiales Tully's Coffee, Van Houtte et Keurig
Site web www.keurigdrpepper.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Keurig Dr Pepper, anciennement Green Mountain Coffee Roasters ou GMCR, puis Keurig Green Mountain, est une entreprise américaine de l'industrie agroalimentaire spécialisée dans la torréfaction et la vente de café.

Le titre était coté NASDAQ sous le code GMCR jusqu'en 2018.

Histoire[modifier | modifier le code]

Green Mountain Coffee Roasters[modifier | modifier le code]

Le café Green Mountain Coffee Roasters ouvre ses portes dans l'état du Vermont aux États-Unis en 1981. Le café est lancé par Robert Stiller qui a fait fortune en revendant son entreprise de feuilles à rouler E-Z Wider en 1980. Sa boutique est crèee et vend du café torréfié . Une deuxième boutique ouvre l'année suivante. Sa distribution s'élargit ensuite aux restaurants et à la vente à distance. Robert Stiller souhaite vendre uniquement du café arabica pour se démarquer du robusta largement répandu dans les supermarché, et démarre la production de cafetières adaptées. L'entreprise est introduite en bourse en 1993[1],[2],[3].

En 1996, Green Mountain Coffee Roasters entre dans le capital de l'entreprise Keurig spécialisée dans la vente de cafetières à dosettes. 60% des dosettes ("K-cup") vendues par Keurig contiennent alors du café Green Mountain Coffee Roasters. En 2006, Green Mountain Coffee Roasters devient actionnaire à 100% de Keurig[4]. En 2000, Green Mountain Coffee Roasters devient le distributeur des 1600 stations-service d'ExxonMobil aux États-Unis[2]. En 2005, Green Mountain Coffee Roasters commence la distribution du café de la marque Newman's dans les McDonald's de la Nouvelle-Angleterre et du comté d'Albany[5], un partenariat qui se développe davantage en 2009[6]. Green Mountain Coffee Roasters rachète Tully's Coffee en 2008[1], Diedrich Coffee en 2009[7], puis l'entreprise montréalaise Van Houtte en 2010[8],[9]. En 2010, l'entreprise italienne Lavazza rachète 7% de Green Mountain Coffee Roasters pour initier son entrée sur le marché américain[10].

Keurig Green Mountain[modifier | modifier le code]

En , Coca-Cola rachète 10 % de Green Mountain Coffee Roasters pour 1,3 milliard de dollars[11],[12]. Le mois suivant, Green Mountain Coffee Roasters change de nom et devient Keurig Green Mountain, endossant ainsi le nom de sa fameuse marque de cafetières[13]. En décembre 2014, Keurig procède au rappel de 6,6 millions de cafetières vendues aux États-Unis après avoir reçu de nombreuses plaintes d'usagers brûlés par des jets d'eau bouillante[14].

Au premier semestre 2015, les ventes de cafetières Keurig connaissent une forte baisse alors que la marque vient de lancer son modèle 2.0 (dont une des nouveautés est qu'il n'est compatible qu'avec les capsules de la marque Keurig[15] ce qui a mené à des plaintes de grande ampleur au Canada[16]), ce qui entraîne une chute de l'action en bourse de 25% sur la même période[17]. En , Keurig fait l'objet d'une offre d'acquisition de 13,9 milliards de dollars par JAB Holding, qui détient également partiellement Jacobs Douwe Egberts[18].

En janvier 2017, Keurig Green Mountain lance une joint-venture avec Anheuser-Busch InBev pour concevoir des machines à boissons alcoolisées pour les ménages[19]. En novembre 2017, la marque retire ses publicités de l'émission de Sean Hannity après que ce dernier ait cherché à minimiser les accusations d'abus sexuels contre l'homme politique américain Roy Moore. En représailles, les fans de l’émission de Hannity ont lancé une campagne de boycott contre les produits de la marque Keurig[20].

Keurig Dr Pepper[modifier | modifier le code]

En , Keurig Green Mountain annonce faire une offre d'acquisition sur Dr Pepper Snapple Group pour 21 milliards de dollars, créant un nouvel ensemble appelé Keurig Dr Pepper. Les actionnaires de Dr Pepper Snapple Group recevront 18,7 milliards de dollars en liquidité, ainsi que 13 % du nouvel ensemble[21].

Keuring Snapple Group prendra le nom de Keurig Dr Pepper est sera coté sous le code KDP[22].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Melissa Allison, « Tully’s selling wholesale business to Green Mountain Coffee Roasters », sur Seattletimes.com,
  2. a et b (en) Luisa Kroll, « Entrepreneur Of The Year: Java Man », sur Forbes.com,
  3. (en) Virginia Lindaur Simmon, « Java Man », sur Vermontguide.com,
  4. (en) « Green Mountain Coffee buys remainder of Keurig for $104.3M », sur Bizjournals.com,
  5. (en) « Green Mountain Coffee to be sold at McDonald's », sur Vermontbiz.com,
  6. (en) « McD's Extends Green Mountain Coffee Partnership », sur Csnews.com,
  7. (en) « Diedrich Coffee agrees to be swallowed by Green Mountain Roasters », sur 9 décembre 2009, jerry hirsch
  8. (en) Shawn Weston, « Green Mountain Coffee Roasters to acquire Van Houtte », sur Foodbev.com,
  9. Martin Jolicoeur, « L'américaine Green Mountain Coffee avale Van Houtte », sur Lesaffaires.com,
  10. « Lavazza to buy stake in Green Mountain Coffee Roasters », sur Neweurope.eu,
  11. (en) Samantha Sharf, « Do It Yourself Coke: Coca-Cola Buys Stake In Keurig Maker Green Mountain Coffee », sur Forbes, (consulté le )
  12. (en) Lisa Baertlein et Phil Wahba, « Coca-Cola takes $1.3 billion stake in Green Mountain », sur Reuters, (consulté le )
  13. (en) « New Green Mountain name shows Keurig connection », sur Usatoday.com,
  14. « Keurig Recalling Nearly 7 Million Coffee Makers », sur Nbcnews.com,
  15. (en) Elaine Watson, « Green Mountain Coffee Roasters: ‘Game-changing’ Keurig 2.0 will tackle unlicensed K-Cup challenge », sur Foodnavigator-usa.com,
  16. (en) « Canada's Club Coffee sues Keurig Green Mountain for $600 million », sur Reuters.com,
  17. (en) Heather Long, « Keurig Green Mountain gets roasted. Stock drops 10% », sur Cnn.com,
  18. K-Cup maker Keurig to be taken private for $13.9 billion, Sruthi Ramakrishnan et Martinne Geller, Reuters, 7 décembre 2015
  19. (en) Chris Furnari, « Anheuser-Busch InBev and Keurig Green Mountain to Form Joint Venture », sur Brewbound.com,
  20. (en) Jonah Engel Bromwich, « Hannity Fans Destroy Keurig Coffee Makers After Company Pulls Advertising », sur Nytimes.com,
  21. Martinne Geller et Siddharth Cavale, « Coffee meets 7UP in Keurig, Dr Pepper Snapple deal », sur Reuters,
  22. Agence QMI, « Keurig se porte acquéreur de Dr Pepper Snapple pour un montant estimé à 21 milliards $ US », sur Le Journal de Montréal (consulté le )