Green Grid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Green Grid (ou Green Grid)
Création [1]
Type Consortium
Langue Anglais
Membres Plus de 500 membres
appartenant à plus de 200 entités (début 2015)[2]
Site web thegreengrid.org

The Green Grid est un consortium industriel à but non lucratif qui rassemble 501 membres (sociétés et représentants issus pour la plupart du monde de l'informatique) début 2015[2] appartenant à « plus de 200 entités membres à l'échelle mondiale »[2]. L'organisation accueille aussi des utilisateurs finaux du monde industriel, des décideurs ou représentants du monde politique, des entreprises de services publics, des architectes/designers et propriétaires/gestionnaires de data centers pour travailler au "verdissement" du secteur des réseaux informatiques et des technologies de l'information et des communications (TIC).

Statut[modifier | modifier le code]

Ce consortium a été construit et il est géré comme organisation non gouvernementale) souhaitant s'impliquer dans la question des économies d'énergie dans le secteur de l'électronique et de l'informatique (TIC) et plus généralement dans l'informatique verte.

Problématiques et objectifs du consortium[modifier | modifier le code]

Alors que l'informatique progresse rapidement dans le monde, et notamment parce que la demande en espace de stockage et en bande passante augmente exponentiellement avec le big data, elle peine à réduire son empreinte écologique, son empreinte carbone et énergétique globale ; les gestionnaires de fermes de serveurs sont confrontés à des difficultés de ressource énergétique (besoins croissant en alimentation électrique, en refroidissement et parfois en espace). Les smartgrids eux-mêmes, s'ils ne sont pas écoconçu ou qu'ils servent à des mésusage sou à des usages "gadgets" peuvent être source d'un nouveau gaspillage énergétique[3].

« The Green Grid » se veut être :

  • une plate-forme d’expertise sur les data centers pour les gouvernements, 'industrie et les organismes de conseil du domaine[4],
  • un organe de lobbying « mettant à profit l'influence combinée d'un corps diversifié de leaders de l'industrie des TIC »
  • un lieu neutre et dynamique d’échanges collaboratifs et d’émulation entre concurrents et experts de l’industrie travaillant « étroitement ensemble pour faire avancer les missions de l'organisation »[2], dont l'écriture des étapes à suivre (feuille de route ou roadmap[5]).

Histoire[modifier | modifier le code]

En avril 2006, les premiers membres furent Advanced Micro Devices, Dell, Hewlett-Packard, IBM et Sun Microsystems[6].

Ils furent rapidement rejoints par Intel et Microsoft puis (le 26 février 2007) par APC by Schneider Electric, Rackable Systems, SprayCool (qui sera intégré à Parker Hannifin et VMware.

Un premier « sommet » de travail a été annoncé par le consortium en 2007[1]

Participants[modifier | modifier le code]

En 2014, le Conseil d'administration était dirigé par des représentants de [7] :

En 2007, Ce même conseil d'administation était dirigé par [8],[9]:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Chris Preimesberger, (2013) Green Grid Plans First Technical Summit, information publié dans eWeek, le 10 avril 2007 (consulté 5 juin 2013)
  2. a, b, c et d début 2015, selon l'organisation, consultée 2015-03-06
  3. Hledik R (2009) How green is the smart grid ?. The Electricity Journal, 22(3), 29-41.
  4. Page intitulée About The Green Grid, par thegreengrid.org, consulté 2015-03-06
  5. Pflueger J (2010) A roadmap for the adoption of power-related features in servers. The Green Grid, 1.
  6. Don Clark and Jim Carlton (2013) « Tech Giants to Unveil Power-Usage Plan: AMD, IBM, Rivals To Focus on Efficiency Of Servers, Data Centers »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 7 mars 2015) ; The Wall Street Journal ; consulté 5 juin 2013
  7. « Members », Web site, The Green Grid (consulté le 7 mai 2014)
  8. Ashlee Vance (2007) Intel and Microsoft plug into the Green Grid, publié le 23 février 2007, consulté 2008-03-26
  9. Members ; The Green Grid, consulté 4 juin 2013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]