Great Debasement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Great Debasement, ou grande dévaluation de la monnaie en circulation, a été opéré en 1543 en Angleterre, sous Henri VIII d'Angleterre, fondateur de l'Anglicanisme et qui a ordonné la confiscation des biens du clergé catholique.

La proportion d'argent que les pièces contenaient ayant été progressivement divisée par quatre en huit ans, pour tomber à seulement un quart en 1551, ce qui provoqua ensuite une vague d'inflation, la sortie d'Angleterre des pièces d'or, et la Crise monétaire anglaise des années 1550.

Le métal monétaire utilisé contenait 11 onces et deux fractions d'argent métal en 1543 pour 12 once de métal monétaire. En 1551, ce n'était plus 3 once d'argent pur, soit une dévaluation de 75 % environ.

L'arrivée au pouvoir en 1560 de la reine Élisabeth Ire d'Angleterre et de son ministre des finances Thomas Gresham se traduisit par un retour aux parités d'avant, dans l'espoir de juguler l'inflation et même de faire baisser les prix, qui « avaient doublé ou triplé en quelques années », selon l'historien Fernand Braudel[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Civilisation matérielle, économie et capitalisme, par Fernand Braudel, pages 439

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]