Gratte-Ciel (métro de Lyon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gratte-ciel (homonymie).

Gratte-Ciel
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Ville Villeurbanne
Quartier Gratte-ciel-Dedieu-Charmettes
Adresse cours Émile-Zola
Coordonnées
géographiques
45° 46′ 09″ nord, 4° 52′ 56″ est

Géolocalisation sur la carte : métropole de Lyon

(Voir situation sur carte : métropole de Lyon)
Gratte-Ciel

Géolocalisation sur la carte : Villeurbanne

(Voir situation sur carte : Villeurbanne)
Gratte-Ciel
Caractéristiques
Position par
rapport au sol
Souterraine
Voies 2
Quais latéraux
Bouches 6
Accessibilité ascenseurs
Historique
Mise en service 2 mai 1978
Artiste(s) Armand Avril
Gestion et exploitation
Propriétaire SYTRAL
Exploitant Keolis Lyon
Code de la station 19
Ligne(s) Métro de Lyon Ligne A
Correspondances
Lignes majeures Bus en mode C Ligne C26
Autres lignes Voir Intermodalité
Ligne Métro de Lyon Ligne A

Gratte-Ciel est une station de métro française de la ligne A du métro de Lyon, située cours Émile-Zola entre les carrefours des rues Branly et Anatole-France, dans le quartier Gratte-ciel-Dedieu-Charmettes à Villeurbanne.

Elle est mise en service en 1978, lors de l'ouverture à l'exploitation de la ligne A.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

La station Gratte-Ciel est située sur la ligne A du métro de Lyon, entre les stations République - Villeurbanne et Flachet - Alain Gilles.

Histoire[modifier | modifier le code]

La station « Gratte-Ciel » est mise en service le 2 mai 1978, lors de l'ouverture officielle de l'exploitation de la ligne A du métro de Lyon[1],[2] de la station de Perrache à celle de Laurent Bonnevay - Astroballe[3].

Elle est construite, comme la ligne, dans un chantier à ciel ouvert cours Émile-Zola entre les carrefours des rues Branly et Anatole-France. Elle est édifiée suivant le plan général type de cette première ligne, deux voies encadrées par deux quais latéraux de 70 mètres de longueur et larges de 3 mètres chacun[4], mais possède en plus un passage souterrain permettant de passer d'un quai à l'autre[5]. Il n'y a pas de personnel, des automates permettent l'achat et d'autres le compostage des billets[6].

En 2003, elle est équipée d'ascenseurs pour les personnes à mobilité réduite, et le des portillons d'accès sont installés dans les entrées[5].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

La station compte six accès, trois par sens, au nord pour la direction de Vaulx-en-Velin - La Soie et au sud pour la direction Perrache[5]. Elle dispose dans chacun des accès de distributeur automatique de titres de transport et de valideurs couplés avec les portillons d'accès.

Desserte[modifier | modifier le code]

Gratte-Ciel est desservie par toutes les circulations de la ligne.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

L'arrêt d'autobus Gratte-Ciel Métro du réseau Transports en commun lyonnais (TCL), desservi par les lignes C26 et 69, est situé à côté.

Outre les rues et places avoisinantes, elle permet de rejoindre à pied différents sites, notamment : le stade de la Viabert, les Gratte-ciel ensemble architectural emblématique de Villeurbanne et l'hôtel de ville.

Œuvre d'art[modifier | modifier le code]

La station compte une œuvre d'art située sur le quai en direction de Perrache.

Il s'agit de l'œuvre baptisée « Les Binettes » réalisée par Armand Avril et composé d'un bas-relief constitué de onze rangées de têtes sculptées en bois peintes dans un camaïeu d’ocres clairs, bruns et rouges se dressant le long du quai[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cent ans de transports en commun : 1879-1979, Lyon, Lyon, Société lyonnaise de transports en commun, , 48 p. (lire en ligne), p. 37.
  2. André Pelletier, Grande encyclopédie de Lyon et des communes du Rhône : Lyon (2e partie), vol. 3, Horvath (lire en ligne), p. 244.
  3. (en) Robert Schwandl, « Line A Perrache - Vaulx-en-Velin La Soie », sur http://www.urbanrail.net, (consulté le 8 septembre 2016).
  4. Autran, 2008, p. 22
  5. a b et c « Gratte-Ciel », sur http://www.ferro-lyon.net, (consulté le 31 août 2016).
  6. Autran, 2008, p. 21
  7. « Catalogue Art Métro », sur http://www.sytral.fr (consulté le 31 août 2016), p. 26.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Stéphane Autran, Imaginer un métro pour Lyon : Des études préliminaires à l’inauguration de la première ligne 1960-1978 (Synthèse effectuée dans le cadre d'un travail sur les 40 ans du Grand Lyon), Lyon, Millénaire 3, le centre ressources prospectives du Grand Lyon, (présentation en ligne, lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]