Granville Leveson-Gower (1er marquis de Stafford)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Granville Leveson-Gower
1stMarquessOfStafford.jpg
Fonctions
Lord du Sceau privé
-
Lord du Sceau privé
-
Membre au Parlement de Grande-Bretagne (d)
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Swynnerton (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
Trentham Gardens (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Père
Mère
Lady Evelyn Pierrepont (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Richard Leveson-Gower (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjointe
Susanna Leveson Gower (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
George Leveson-Gower
Lady Louisa Leveson-Gower (d)
Lady Georgiana Augusta Leveson-Gower (d)
Lady Susan Leveson-Gower (d)
Lady Anne Harcourt (d)
Granville Leveson Gower Granville
Margaret Leveson-Gower (d)
Charlotte Sophia Somerset, Duchess of Beaufort (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Membre de
9e Parlement de Grande-Bretagne (d)
10e Parlement de Grande-Bretagne (d)
11e Parlement de Grande-Bretagne (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Granville Leveson-Gower, 1er marquis de Stafford, PC ( - ), connu sous les noms de vicomte Trentham de 1746 à 1754 et de comte Gower de 1754 à 1786, était un homme politique britannique de la famille Leveson-Gower.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il était un fils de John Leveson-Gower (1er comte Gower) (1694-1754) et de son épouse, Lady Evelyn Pierrepont, fille d'Evelyn Pierrepont (1er duc de Kingston-upon-Hull) et sa première femme, Lady Mary Feilding. Son père était un politicien éminent conservateur, devenu le premier grand conservateur à entrer au gouvernement depuis la succession de George Ier de Grande-Bretagne, rejoignant l'administration de John Carteret en 1742. Il fit ses études à la Westminster School et au Christ Church, Oxford [1].

Loge à l'abbaye de Lilleshall (en), domicile de la famille Leveson après la dissolution des monastères

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Il a été élu au parlement en 1744. À la mort de son frère aîné en 1746, il fut connu par le titre de courtoisie de vicomte Trentham jusqu'à ce qu'il succède à son père, comme comte Gower, en 1754. Il a construit le Lilleshall Hall (en), transformant une maison du XVIIe siècle située dans le village de Lilleshall en une demeure de campagne vers la fin des années 1750.

Il a été associé à la faction du duc de Bedford, qui était son beau-frère, appelée " Bloomsbury Gang ", et s'est vu confier de nombreuses fonctions gouvernementales. Après la mort de Bedford en 1771, il devint le chef du groupe et, en tant que Lord président de l'administration de Frederick North, il était un partisan clé d'une politique intransigeante à l'égard des colons américains. Entre 1775 et 1778, il apporta d'importantes modifications à son domicile à Trentham Hall, sur la base des plans de Henry Holland .

En 1779, il démissionna du cabinet, frustré par ce qu'il considérait comme le traitement inepte par l'administration North de la guerre d'indépendance américaine. Et lorsque North démissionna en , on demanda à Gower de former un ministère, mais il refusa et repoussa les ouvertures ultérieures de Lord Shelburne et de la coalition Fox - North pour entrer dans le gouvernement. Au lieu de cela, il est devenu une figure clé dans la chute de la coalition Fox-North et a été récompensé par la position de Lord President, une fois de plus, dans la nouvelle administration de William Pitt le Jeune. Bien qu'il ait bientôt échangé ses fonctions contre celles de Lord du sceau privé et commencé à se retirer progressivement des affaires publiques, il resta ministre jusqu'à sa retraite, en 1794. Il fut élu FSA le . En 1786, il fut créé marquis de Stafford en récompense de ses services [1].

Il est décédé à Trentham Hall, Staffordshire, le [1] Il était le dernier membre survivant du Bloomsbury Gang [2].

Mariages et enfants[modifier | modifier le code]

Trentham Hall, 1880

Il s'est marié trois fois. Il épousa d'abord Elizabeth Fazakerley, fille de Nicholas Fazakerley, en 1744. Elizabeth mourut de la variole deux ans plus tard. Ils n'avaient pas d'enfants.

Il épousa en 1748 Lady Louisa Egerton, fille de Scroop Egerton. Elle est morte en 1761. Ils étaient parents de quatre enfants:

Il épousa en troisièms noces Lady Susanna Stewart, fille d'Alexander Stewart (6e comte de Galloway), en 1768. Ils étaient parents de quatre enfants:

À la mort de Lord Stafford à l'âge de 82 ans, son fils aîné George, son deuxième mariage, qui fut créé duc de Sutherland en 1833, lui succéda. La marquise de Stafford décéda en [1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Barker 1893.
  2. (en) Wikisource-logo.svg « Stafford, Earls and Marquesses of », dans Encyclopædia Britannica, [détail des éditions]