Granville Bantock

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un compositeur image illustrant britannique
Cet article est une ébauche concernant un compositeur britannique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Pour plus d’informations, voyez le projet musique classique.

Granville Bantock
Description de l'image Granville Bantock.jpg.
Naissance
Londres, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Décès (à 78 ans)
Londres, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Activité principale Compositeur
Style Musique contemporaine

Sir Granville Bantock, né le à Londres et mort le à Londres[1], est un compositeur britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie à la Royal Academy of Music de 1889 à 1892. Après ses études, il publie jusqu'en 1896 The New Quarterly Musical Review où il défend particulièrement la musique contemporaine de son époque[2].

Grand ami de Havergal Brian, il succède à Edward Elgar comme professeur de musique à l'Université de Birmingham[1], poste qu'il occupe de 1907 à 1934[1]. À cette date, il entre au Trinity College of Music de Londres. Il a joué un rôle important dans la fondation du City of Birmingham Symphony Orchestra en 1920 ; le concert inaugural, cette année-là, voit d'ailleurs Elgar diriger une des pièces de Bantock : l'ouverture Saül.

Ses œuvres, situées dans la lignée du chromatisme et de l'univers wagnériens, étaient très marquées par les racines celtiques et les thèmes picturaux : Hebridean Symphony (1915), Celtic Symphony, Cuchullan's Lament, Pagan Symphony (1928). On y trouve également l'influence de thèmes orientaux.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Orchestre
    • "Hebridean Symphony" (1915)
    • "Pagan Symphony" (1925-1928)
    • "The Cyprian Goddess", Symphonie no 3 (1938-1939)
    • "Celtic Symphony" pour 6 harpes et orchestre à cordes (1940)
    • "Helena Variations" (1899)
    • "Six Tone Poems": 1. "Thalaba the Destroyer" (1900), 2. "Dante and Beatrice" (1901, rev. 1910), 3. "Fifine at the Fair" (1901), 4. "Hudibras" (1902), 5. "The Witch of Atlas" (1902), 6. "Lalla Rookh" (1902)
    • "Two Heroic Ballads" (1944)
    • "Oriental Rhapsody"
    • "Prometheus Unbound", poème symphonique (1936)
    • "Orion"
    • Comedy Overture "The Frogs"
  • Œuvres scéniques
    • "Caedmar", Opéra (1893)
    • "The Pearl of Iran", Opéra (1894)
    • "The Seal-Woman", Opéra (1924)
    • "Aegypt", Ballet (1892)
  • Musique vocale
    • "Omar Khayyain", oratorio (1906)
    • "The Song of Songs", oratorio (1922)
    • "The Pilgrim's Progress", oratorio (1928)
    • "Song of Liberty" pour chœur et orchestre (1914)
    • Choralsymphony "Vanity of Vanities"
    • Choralsymphony "Atalanta in Calydon"
    • Sappho (Orchestral Songs)
  • Musique de chambre
    • Quatuor à cordes en ut mineur (1899)
    • Sonates pour violon
    • Sonate pour alto en fa majeur (1919)
    • Hamabdil, mélodie hébraïque en sol mineur, pour violoncelle et piano (1919)
    • Fanfare pour 4 trompettes (1921)
    • Sonates pour violoncelle (1924, no 1 si mineur, 1940 ; no 2 en fa dièse mineur, 1945)
    • Musique pour piano

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Marc Honegger, Dictionnaire de la musique : Tome 1, Les Hommes et leurs œuvres. A-K, Bordas,‎ , 1232 p. (ISBN 2-0401-0721-5), p. 66
  2. Marc Vignal, Dictionnaire de la musique, Paris, Larousse, 2005, p. 52