Grant Lee Buffalo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grant Lee Buffalo
Description de cette image, également commentée ci-après
Grant Lee Buffalo en concert en 2009.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock alternatif, Americana
Années actives 19911998, 2011
Labels Slash Records, Warner Bros. Records
Site officiel www.grantleebuffalo.com
Composition du groupe
Anciens membres

Grant Lee Buffalo est un groupe de rock américain, originaire de Los Angeles, en Californie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avant de former Grant Lee Buffalo, Grant-Lee Phillips, Paul Kimble et Joey Peters étaient membres d'un groupe de rock appelé Shiva Burlesque. e groupe est actif pendant les années 1980. Il compte deux albums studio, l'homonyme Shiva Burlesque, publié en 1987 chez Fundamental Records. Le second album s'intitule Mercury Blues et est publié en 1990 chez Ripple Effect.

Grant Lee Buffalo est formé en 1991 à Los Angeles, avec comme chanteur et leader Grant-Lee Phillips, Paul Kimble à la basse, et Joey Peters à la batterie. Ces trois musiciens faisaient auparavant partie d'un autre groupe de Los Angeles appelé Shiva Burlesque[1]. Grant Lee Phillips s'est beaucoup illustré avec une guitare folk à 12 cordes montée avec un micro rosace électrique. Ainsi, il passait d'une session rythmique en son clair à des sons saturés pour des soli sur la même guitare tout en maîtrisant parfaitement les bends.

Le groupe produit un folk rock noisy aux pointes country qu'il a exprimé dans quatre albums : Fuzzy sorti en 1993, Mighty Joe Moon en 1994, Copperopolis en 1996[2] et Jubilee en 1998[3]. Grant Lee Buffalo se produit avec de grands groupes, dont R.E.M., Pearl Jam, The Smashing Pumpkins ou The Cranberries[4].

En 1997, le bassiste Paul Kimble quitte le groupe[3]. En 1999, le groupe se dissout et Grant Lee Phillips décide de poursuivre sa carrière en solo.

En 2011, le groupe se produit dans sa formation d'origine pour quelques concerts aux États-Unis et en Europe. Il s'arrête notamment à Los Angeles, Dublin, Londres, Bruxelles, Copenhague, et Oslo[5]. Le 8 août 2011, le groupe joue au Folk Dranouter en Belgique, et le 9 août à Copenhague.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Compilation[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Storm Hymnal - Gems from the Vault of

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) grant Lee Buffalo biography, AllMusic.
  2. Grant Lee Buffalo - Copperopolis, Gilles Dupuy, Les Inrockuptibles, 31 mai 1996.
  3. a et b Grant Lee Buffalo - Jubilee, Stéphane Deschamps, Les Inrockuptibles, 30 novembre 1997.
  4. (en) Martin C. Strong, The Great Rock Discography, Édimbourg, Mojo Books, (ISBN 1-84195-017-3), p. 396
  5. (en) « Grant Lee Buffalo Special Reunion Tour and Limited Dates », Josef Peters, (consulté le 26 juin 2014).

Lien externe[modifier | modifier le code]