Grant Fuhr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Grant Scott Fuhr (né le à Spruce Grove en Alberta au Canada) est un joueur professionnel de hockey sur glace. Il évolue en tant que professionnel entre 1981 et 2000 en Amérique du Nord au poste de gardien de but. Il remporte à cinq reprises la Coupe Stanley avec les Oilers d'Edmonton dans les années 1980 puis il est admis en 2003 au Temple de la renommée du hockey[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière junior[modifier | modifier le code]

Enfant, Fuhr est adopté et élevé à Spruce Grove en Alberta. À l'âge de 17 ans, il rejoint la Ligue de hockey de l'Ouest et l'équipe des Cougars de Victoria.

Après deux saisons passées dans la franchise, il est choisi par les Oilers d'Edmonton au cours du repêchage d'entrée dans la Ligue nationale de hockey. Il est le huitième choix au total alors que Dale Hawerchuk est le premier choix du repêchage par les Jets de Winnipeg[2]. Il possède alors une fiche de 78 victoires, 21 défaites et un match nul en deux saisons dans les rangs juniors[3] La même année, les Padres de San Diego le sélectionnèrent au repêchage de la Ligue majeure de baseball. Fuhr évoluait à la position de receveur, mais opta pour une carrière professionnelle au hockey.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Il reste aux Oilers pendant 10 saisons et y gagne à 5 reprises la Coupe Stanley. Au cours de la saison 1986-1987 de la LNH, il gagne 40 matchs et est choisi pour jouer au cours du Match des étoiles de la ligue. L'année suivante, son premier et seul Trophée Vézina lui est remis. À la fin de la saison, la ligue le suspend à cause de problèmes de dépendances à des substances illicites.

Les Oilers qui voulaient reconstruire une nouvelle équipe au début des années 1990 échangent Wayne Gretzky aux Kings de Los Angeles puis Fuhr aux Maple Leafs de Toronto (saison 1991-1992 de la LNH).

Il n'y reste qu'une saison avant de partir jouer pour les Sabres de Buffalo. Un scandale éclate dans la ville de Buffalo quand on lui refuse le droit d'accès à un club (Transit Valley Country Club). La raison invoquée semble à cause de problèmes de dépendances à des substances illicites.

Fuhr reste néanmoins avec les Sabres jusqu'en 1995, où il rejoint les Kings de Los Angeles. À cette période de sa carrière, beaucoup pensent que les plus belles années du gardien sont derrière lui et il ne joue qu'à quatorze reprise au cours de la saison.

Les Blues de Saint-Louis lui redonnent cependant sa chance et il réalise au cours de la saison 1995-1996 de la LNH une performance unique de 79 matchs (le plus grand nombre de matchs joués par un gardien de but en une saison). Sa saison s'arrête sur une blessure pendant les séries éliminatoires. Chris Pronger réalise une mise en échec sur Nick Kypreos qui se trouve de dos et tombe sur le genou du gardien. Les ligaments du genou ne résisteront pas au choc.

Au cours de sa dernière saison en LNH chez les Flames de Calgary il devient le 6e gardien de l'histoire à dépasser les 400 victoires. Cependant, il ne réalise cette saison-là que 5 victoires pour 13 défaites. Peu de temps après, il prend sa retraite.

Le 22 juillet 2004, il est engagé par les Coyotes de Phoenix en tant qu'entraîneur des gardiens de la franchise aux côtés de son ami et ancien coéquipier Wayne Gretzky. Il occupait déjà un poste similaire au sein des Flames de Calgary pour les saisons 2000-2001 et 2001-2002.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Fuhr est sélectionné pour jouer au sein de l'équipe du Canada pour la Coupe Canada de 1984 mais n'a pas eu beaucoup de temps de jeu. De même, il est sélectionné en 1987 ; il obtient alors plus de temps de jeu.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[4],[5]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  V   D  Pr/N Min  BC Moy % Arr  Bl Pun PJ  V   D  Min  BC Moy % Arr  Bl Pun
1979-1980 Cougars de Victoria LHOu 43 30 12 0 2 488 130 3,14 91,1 2 2 8 5 3 465 22 2,84 0 0
1980-1981 Cougars de Victoria LHOu 59 48 9 1 3 448 160 2,78 90,8 4 6 15 12 3 899 45 3 1 0
1981 Cougars de Victoria Coupe Memorial 4 1 3 0 239 18 4,52 0 4 1 3 239 18 4,52 0
1981-1982 Oilers d'Edmonton LNH 48 28 5 14 2 842 157 3,31 89,8 0 6 5 2 3 309 26 5,05 85,3 0 0
1982-1983 Oilers d'Edmonton LNH 32 13 12 5 1 797 129 4,29 86,8 0 6 1 0 0 49 0 0 1 0 0
1982-1983 Alpines de Moncton LAH 10 4 5 1 604 40 3,98 87,8 0 0 - - - - - - - - -
1983-1984 Oilers d'Edmonton LNH 45 30 10 4 2 620 171 3,91 88,3 1 6 16 11 4 884 44 2,99 91,1 1 4
1984-1985 Oilers d'Edmonton LNH 46 26 8 7 2 556 165 3,87 88,4 1 6 18 15 3 1 063 55 3,1 89,4 0 2
1985-1986 Oilers d'Edmonton LNH 40 29 8 0 2 186 143 3,93 89 0 0 9 5 4 539 28 3,12 89,7 0 0
1986-1987 Oilers d'Edmonton LNH 44 22 13 3 2 388 137 3,44 88,1 0 6 19 14 5 1 143 47 2,47 90,8 0 0
1987-1988 Oilers d'Edmonton LNH 75 40 24 9 4 301 246 3,43 88,1 4 16 19 16 2 1 136 55 2,91 88,3 0 6
1988-1989 Oilers d'Edmonton LNH 59 23 26 6 3 341 213 3,83 87,5 1 6 7 3 4 417 24 3,45 89,4 1 0
1989-1990 Oilers d'Edmonton LNH 21 9 7 3 1 081 70 3,89 86,8 1 2 - - - - - - - - -
1989-1990 Oilers du Cap-Breton LAH 2 2 0 0 120 6 3,01 91,9 0 0 - - - - - - - - -
1990-1991 Oilers d'Edmonton LNH 13 6 4 3 778 39 3,01 89,7 1 0 17 8 7 1 019 51 3 89,5 0 2
1990-1991 Oilers du Cap-Breton LAH 4 2 2 0 240 17 4,25 87 0 0 - - - - - - - - -
1991-1992 Maple Leafs de Toronto LNH 66 25 33 5 3 774 230 3,66 88,1 2 4 - - - - - - - - -
1992-1993 Maple Leafs de Toronto LNH 29 13 9 4 1 665 87 3,13 89,5 1 0 - - - - - - - - -
1992-1993 Sabres de Buffalo LNH 29 11 15 2 1 694 98 3,47 89,1 0 10 8 3 4 474 27 3,42 87,5 1 2
1993-1994 Sabres de Buffalo LNH 32 13 12 3 1 726 106 3,69 88,3 2 16 - - - - - - - - -
1993-1994 Americans de Rochester LAH 5 3 0 2 310 10 1,94 93,5 0 0 - - - - - - - - -
1994-1995 Sabres de Buffalo LNH 3 1 2 0 180 12 4 85,9 0 0 - - - - - - - - -
1994-1995 Kings de Los Angeles LNH 14 1 7 3 698 47 4,04 87,6 0 2 - - - - - - - - -
1995-1996 Blues de Saint-Louis LNH 79 30 28 16 4 365 209 2,87 90,3 3 8 2 1 0 69 1 0,87 97,8 0 0
1996-1997 Blues de Saint-Louis LNH 73 33 27 11 4 261 193 2,72 90,1 3 6 6 2 4 357 13 2,18 92,9 2 4
1997-1998 Blues de Saint-Louis LNH 58 29 21 6 3 274 138 2,53 89,8 3 6 10 6 4 616 28 2,73 90,6 0 2
1998-1999 Blues de Saint-Louis LNH 39 16 11 8 2 193 89 2,44 89,2 2 12 13 6 6 790 31 2,35 89,8 1 2
1999-2000 Flames de Calgary LNH 23 5 13 2 1 205 77 3,83 85,6 0 2 - - - - - - - - -
1999-2000 Flames de Saint-Jean LAH 2 0 2 0 99 10 6,05 83,9 0 0 - - - - - - - - -
Totaux LNH 868 403 295 114 48 925 2 756 3,38 25 120 150 92 50 8 862 430 2,91 90 6 24

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Statistiques par compétition[4]
Année Équipe Compétition PJ  V   D  Pr/N Min  BC Moy % Arr  Bl Pun Résultat
1984 Drapeau du Canada Canada Coupe Canada 2 1 0 1 120 6 3 0 Médaille d'or Médaille d'or
1987 Équipe des étoiles de la LNH Rendez-Vous '87 2 1 1 0 120 8 4 0 -
1987 Drapeau du Canada Canada Coupe Canada 9 6 1 2 575 32 3 0 Médaille d'or Médaille d'or
1989 Drapeau du Canada Canada Championnat du monde 5 1 3 1 298 18 3,62 1 Médaille d'argent Médaille d'argent

Honneurs et trophées[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Biographie de Fuhr », sur www.legendsofhockey.net (consulté le 18 janvier 2010).
  2. (en) « Repêchage 1981 de la LNH », sur www.nhl.com (consulté le 18 janvier 2010).
  3. (en) Joe Pelletier, « Article sur Fuhr », sur oilerslegends.blogspot.com, (consulté le 18 janvier 2010)
  4. a et b « Grant Fuhr - Statistiques », sur www.nhl.com (consulté le 15 juillet 2017)
  5. (en) « Grant Fuhr hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database (consulté le 15 juillet 2017)
  6. (en) Jim Kelley, « First black inductee pleased to be role model », sur sports.espn.go.com, (consulté le 18 janvier 2010).

Voir aussi[modifier | modifier le code]