Granges (Veveyse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Granges
Granges (Veveyse)
Vue de la chapelle Saint-Nicolas à Granges
Blason de Granges
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Fribourg Fribourg
District Veveyse
Syndic André Droux
NPA 1614
No OFS 2328
Démographie
Population
permanente
880 hab. (31 décembre 2018)
Densité 197 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 31′ 28″ nord, 6° 49′ 45″ est
Altitude 779 m
Min. 683 m
Max. 1 014 m
Superficie 4,46 km2
Divers
Nom officiel Granges (Veveyse)
Langue Français
Localisation
Localisation de Granges
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : canton de Fribourg
Voir sur la carte administrative du Canton de Fribourg
City locator 14.svg
Granges
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Granges
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Granges
Liens
Site web www.granges-veveyse.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Granges (Grandzè Écoutez en patois fribourgeois[3]) est une localité et une commune suisse du canton de Fribourg, située dans le district de la Veveyse.

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Granges mesure 4,46 km2[2]. 10,8 % de cette superficie correspond à des surfaces d'habitat ou d'infrastructure, 69,1 % à des surfaces agricoles et 20,2 % à des surfaces boisées[2].

Granges est limitrophe d'Attalens et Bossonnens ainsi que Chardonne, Oron et Puidoux dans le canton de Vaud.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Granges compte 880 habitants à la fin 2018[1]. Sa densité de population atteint 197 hab./km2.

Le graphique suivant résume l'évolution de la population de Granges entre 1850 et 2008[4] :

Chapelle Saint-Nicolas[modifier | modifier le code]

Cette chapelle a été édifiée en 1933 et consacrée en 1934. Elle est de style Heimatstil suisse bien dans la veine de l'Art déco des années 1930. Le décor intérieur est lumineux et comprend diverses œuvres d'art : vitraux de Jean de Castella (la verrière du chœur est signée et datée de 1933), et une peinture murale (Crucifixion) réalisée par le peintre suisse Charles Cottet en 1959. L'orgue est de la manufacture fribourgeoise Ayer[5] et date de 1994.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Population résidente permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le lieu de naissance et la nationalité », sur Office fédéral de la Statistique.
  2. a b et c « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. Dictionnaire-Dikchenéro: Français-Patois/Patê-Franché. Société cantonale des patoisans fribourgeois. Fribourg: 2013. p. 200
  4. [zip] « Evolution de la population des communes 1850-2000 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 13 janvier 2009)
  5. Manufacture Ayer

Sur les autres projets Wikimedia :