Grande famine de 1315-1317

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Grande famine de 1315-1317
Image illustrative de l’article Grande famine de 1315-1317
Illustration métaphorique de l'enfer et de la famine, contemporaine à la grande famine de 1315.

Pays Europe Europe
Période 1315-1317
Victimes des millions de personnes

La grande famine de 1315-1317 est une famine qui se déroule de 1315 à 1317 en Europe.

En Angleterre, elle se serait même prolongée jusqu'en 1322[1],[2]. C'est la première grande famine à l'échelle du continent depuis l'an Mil[3]. Elle est liée à des pluies excessives qui ont débuté dès l'été 1314 et qui ont été quasiment ininterrompues entre le printemps 1315 et l'automne 1316[4]. La production céréalière chute brutalement, à un niveau qui rend impossible de nourrir les populations, qui avaient augmenté aux siècles précédents. Cette grande famine est mentionnée par tous les grands chroniqueurs de l'époque, comme Gilles Le Muisit à Tournai[5] ou Jean de Venette à Paris, qui insistent sur le nombre de morts.

Pour de nombreux historiens, elle signe la fin de la croissance démographique du XIe au XIIIe siècle[6]. Le nombre de morts est difficile à évaluer. À l'époque, on compte en feux et non pas en nombre d'habitants. Dans les grandes villes des Flandres (Bruges, Tournai, Ypres), pour lesquelles on a des relevés précis, l'estimation est de 5 et 10 % de décès. L'Europe comptant à l'époque près de 73 millions d'habitants[7], il semble probable que cette crise fromentaire a causé plusieurs millions de morts.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ian Kershaw, « THE GREAT FAMINE AND AGRARIAN CRISIS IN ENGLAND 1315–1322 », Past and Present, vol. 59, no 1,‎ , p. 3–50 (ISSN 0031-2746, DOI 10.1093/past/59.1.3, lire en ligne)
  2. Fabrice Mrugala, « Entretien avec Jacques Le Goff pour Le Nouvel Observateur », sur medieval.mrugala.net, (consulté le 5 septembre 2017)
  3. Le Roy Ladurie, Emmanuel, (1929- ...).,, Histoire humaine et comparée du climat. 1, Canicules et glaciers (XIIIe-XVIIIe siècles), Fayard, impr. 2004 (ISBN 2213619212, OCLC 492581950, lire en ligne)
  4. Pierre Alexandre, Le climat en Europe au Moyen Age. Contribution à l'histoire des variations climatiques de 1000 à 1425, d'après les sources narratives de l'Europe occidentale, Paris, Editions de l'EHESS, , 809 p.
  5. Gilles Le Muisit et Henri Lemaître, Chronique et annales de Gilles le Muisit, abbé de Saint-Martin de Tournai (1272-1352), Paris, Librairie Renouard, H. Laurens, successeur, (lire en ligne)
  6. Bois, Guy., La grande dépression médiévale : XIVe-XVe siècles : le précédent d'une crise systémique., Presses universitaires de France, (ISBN 2130508979, OCLC 300457170, lire en ligne)
  7. Dupâquier, Jacques., Sauvy, Alfred, 1898-1990. et Le Roy Ladurie, Emmanuel., Histoire de la population française, Presses universitaires de France, (ISBN 2130401090, OCLC 17880643, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • William  Chester Jordan, 1996, The great Famine : Northern Europe in the Early Fourteenth Century, Princeton University Press
  • Premier continuateur de Guillaume de Nangis, 1843, Chronique latine de Guillaume de Nangis, de 1113 à 1300, avec les continuations de cette chronique, de 1300 à 1368, J. Renouard et Cie (Paris), p421-424, https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6545870g/f561.image
  •  L ynn Harry Nelson, 2010, The great famine (1315-1317) and the black death (1346-1351), http://www.vlib.us/medieval/lectures/black_death.html
  • William Rosen, 2014, The third horseman, Viking Penguin Group, (ISBN 978-0143127147)
  • Kathryn Warner, 2014, Edward II : the unconventional king , Stroud Amberley,
  • Kathleen Pribyl, 2017, Farming, Famine and Plague, Springer, (ISBN 978-3-31955952-0)
  • H.S. Lucas, 1930, The great European famine of 1315, 1316 et 1317, Specculum, Tome V