Grande discorde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Première Fitna
Description de cette image, également commentée ci-après
  • Région sous le contrôle du calife Ali
  • Région sous le contrôle de Muʿawiya
  • Informations générales
    Date 656 - 661 / 35 AH - 41 AH
    Lieu Mésopotamie, Arabie
    Casus belli Officiellement : Refus d'Ali d'appliquer immédiatement la loi du talion aux assassins d'Othmân ibn Affân qui avaient pris de l'influence à Médine
    Issue
    • Rébellion réussie, traité de paix Hassan-Muʿawiya signé ;
    • Muʿawiya Ier instaure la dynastie des Omeyyades
    Changements territoriaux Création du Califat omeyyade de Damas
    Belligérants
    Black flag.svg Califat des RachidouneBahnmarke bleibt an Backbord liegen.svg Forces d'Aïcha et des Omeyyades
    Commandants
    Black flag.svg Ali
    Black flag.svg Hassan
    Black flag.svg Hussein
    Black flag.svgMuhammad ibn al-Hanafiya
    Black flag.svg Ammar ibn Yassir
    Black flag.svg Abdullah ibn Abbas
    Black flag.svg Hachim ibn Otbah (en)
    Black flag.svg Qays ibn Sa'd
    Black flag.svg Malik al-Achtar
    Bahnmarke bleibt an Backbord liegen.svg Muʿawiya
    Bahnmarke bleibt an Backbord liegen.svg Amr ibn al-As
    Bahnmarke bleibt an Backbord liegen.svg Talha
    Bahnmarke bleibt an Backbord liegen.svg Zubayr
    Bahnmarke bleibt an Backbord liegen.svg Aïcha
    Bahnmarke bleibt an Backbord liegen.svg Habib ibn Maslama (en)
    Bahnmarke bleibt an Backbord liegen.svg Ubayd Allah ibn Omar (en)
    Bahnmarke bleibt an Backbord liegen.svg Al-Dahhak ibn Qays (en)
    Forces en présence
    150 000 hommes165 000 hommes
    Pertes
    40 00058 000

    Batailles

    Chameau, Siffin, Nahrawân

    On désigne par Grande discorde ou Première Fitna les évènements et la guerre civile entre musulmans à l’origine de la séparation entre sunnites, chiites et kharidjites.

    Division des territoires Rachidun : en vert Ali, en bleu Amr, en rouge Muʿawiya Ier

    Elle commença par l'assassinat du troisième calife Othman au terme d'un siège de 49 jours (en), dû à une révolte. Les compagnons de Mahomet ayant élu Othman se réunirent pour demander à Ali, gendre du Prophète, d'accéder au califat. Avec le soutien de la population de Médine, celui-ci accepta. Muawiya, gouverneur de Syrie et cousin éloigné d'Othman, conteste la légitimité d'Ali. Il s'ensuit une guerre civile au sein du califat des Rachidoune, qui créera une scission entre partisans de Muawiya et d'Ali. En 661, Ali mourut assassiné par Abd-al-Rahman ibn Muljam, un kharidjite de la branche azraqite. Son fils Hassan ibn Ali signa avec Muawiya un traité de paix (en) mettant fin à la guerre civile. D'après celui-ci, Muawiya pouvait se faire couronner calife, mais ne devait pas désigner de successeur. Le sixième calife fonda la dynastie des Omeyyades, mettant ainsi fin au Califat bien guidé.

    Parmi les batailles, on peut citer la bataille du chameau en 656 et la bataille de Siffin en 657.

    Sources[modifier | modifier le code]

    Voir aussi[modifier | modifier le code]