C/1882 R1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Grande comète de septembre 1882

C/1882 R1
Description de cette image, également commentée ci-après

La comète photographiée depuis Le Cap par David Gill

Caractéristiques orbitales
Époque
(JJ 2408720,5)
Demi-grand axe 83,3440 ua
Excentricité 0,999907
Périhélie 0,0077 ua
Aphélie 166,6804 ua
Période 759 a
Inclinaison 142,0111°
Dernier périhélie
Caractéristiques physiques
Découverte
Découvreurs multiples observateurs
Date
Désignations C/1882 R1, 1882 II, 1882b, Grande comète de septembre 1882

La grande comète de septembre 1882, C/1882 R1, est une comète rasant le Soleil qui appartient au groupe de Kreutz. Elle devient brusquement visible à l'œil nu le et est signalée pour la première fois par de nombreuses personnes depuis le cap de Bonne-Espérance et le golfe de Guinée. Le premier astronome à l'observer est William Henry Finlay depuis Le Cap en Afrique du Sud dans la nuit du 7 au 8 septembre.

Lors de son passage au périhélie la comète devient si brillante qu'il est possible de l'observer en plein jour à 3 degrés du Soleil[1],[2],[3]. Son noyau se brise en cinq morceaux. En octobre, sa queue s'étend sur environ 30°. Elle reste visible à l'œil nu jusqu'au mois de mars 1883. La dernière observation avec un télescope est faite par Benjamin Apthorp Gould le 1er juin[4].

L'étude de la comète montre qu'elle appartient au groupe de Kreutz et qu'elle est probablement issue de la fragmentation d'une comète plus grande observée en 1106 (X/1106 C1), au même titre que la comète Ikeya-Seki qui est passée au plus près du Soleil en 1965.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Camille Flammarion, « Nouvelles de la Science - Variétés La nouvelle comète », L'Astronomie, vol. 1,‎ , p. 308-314 (lire en ligne)
  2. Camille Flammarion, « Nouvelles de la Science - Variétés - La grande comète », L'Astronomie, vol. 1,‎ , p. 321-332 (lire en ligne)
  3. Camille Flammarion, « Nouvelles de la Science - Variétés - La grande comète », L'Astronomie, vol. 1,‎ , p. 386-394 (lire en ligne)
  4. Ephémérides de la comète par Heinrich Kreutz où l'observation de Gould est mentionnée
    (en) Heinrich Kreutz, « Ephemeris of the Great Comet, b 1882 », The Observatory, vol. 6,‎ , p. 311-311 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]