Grande Rivière à Goyaves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

la Grande Rivière à Goyaves
Illustration
Carte.
Parcours de la Grande Rivière à Goyaves.
Caractéristiques
Longueur 38,7 km [1]
Bassin 158 km2
Bassin collecteur Grande rivière à Goyaves
Débit moyen m3/s
Régime pluvial tropical
Cours
Source Morne Bel-Air ou Merwart (1 155 m)
· Localisation Petit-Bourg
· Altitude 939 m
· Coordonnées 16° 07′ 02″ N, 61° 41′ 45″ O
Embouchure Océan Atlantique
· Localisation entre Sainte-Rose et de Lamentin
· Altitude m
· Coordonnées 16° 17′ 51″ N, 61° 36′ 26″ O
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Arrondissement Basse-Terre
Régions traversées Guadeloupe

Sources : SANDRE:« 10--0020 », Géoportail, OpenStreetMap

La Grande Rivière à Goyaves[note 1] est le plus important cours d'eau et fleuve côtier de Guadeloupe, sur l'île de Basse-Terre.

Géographie[modifier | modifier le code]

Longue de 38,7 km[1], la Grande Rivière à Goyaves prend sa source à 1 155 m d'altitude sur les pentes orientales du Morne Bel-Air et septentrionales du Morne Nores, au centre de l'île de Basse-Terre.

Elle s'écoule en direction du nord en traversant la commune de Petit-Bourg, avant de bifurquer vers l'est, de traverser une mangrove et de se jeter dans le Grand Cul-de-sac marin. Dans son cours inférieur, elle serpente dans la plaine et marque la frontière entre les communes de Sainte-Rose et de Lamentin[2].

Affluents[modifier | modifier le code]

Ravine Grand Boucan

Captant les cours de différentes ravines dans sa partie amont, les principaux affluents de la Grande Rivières à Goyaves sont successivement la rivière Moko, la rivière Palmiste[note 2], la rivière Petit-Baron, la ravine Justin, la ravine Camargo, la ravine Gros-Nombril, l'importante rivière Bras-David (rg[note 3]) (au lieu-dit Duclos), la ravine Laraye, la rivière Bras-de-Sable (au lieu-dit de Ravine Chaude), la rivière Frédérique, la rivière Madelonnette, la rivière du Premier-Bras, la ravine Bois-Neuf, la ravine Grand-Boucan, la rivière Ancenneau et le Fond Goro.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Son régime hydrologique est dit pluvial tropical.

Captation de l'eau potable[modifier | modifier le code]

La Grande Rivière à Goyaves est importante pour l'alimentation en eau potable de l'île – qui est un problème récurrent dans plusieurs sections du nord de la Basse-Terre – avec l'usine de production d'eau de Vernou construite en 1966 pour fournir le réseau public des sections des hauteurs de Petit-Bourg (Glacière, Cocoyer, La Lézarde, Gommier, Fougères, Colin, Barbotteau, Prise d'eau et Tabanon), des quartiers de Baie-Mahault (sauf Jarry, de Moudong et du bourg) et comme usine de secours pour celle de Lamentin soit une population totale de 30 000 personnes[3]. En 2019, des travaux de rénovation sont entrepris pour pallier la vétusté des installations et augmenter de 600 m3/h à 700 m3/h le volume de captage et de traitement des eaux afin subvenir aux besoins et de réaliser une connexion avec le réseau de la Grande-Terre où le problème d'alimentation est encore plus important[3].

À ce titre les eaux de la Grande Rivière et celles de la rivière Bras-David alimentent la retenue du barrage de Létaye, mis en service en 2002 sur le territoire de la commune du Moule, d'une capacité de stockage de 700 000 m3, mais qui est souvent déficitaire durant la période de carême[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Parfois improprement orthographié à Goyave alors qu'il s'agit d'une référence aux fruits historiquement abondants sur ses berges et non du nom de la commune de Goyave comme c'est le cas de la Petite Rivière à Goyave.
  2. Ne doit pas être confondue avec la rivière la Palmiste, distincte, bien qu'également à Petit-Bourg.
  3. Abréviations : rd pour rive droite et rg pour rive gauche.

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

wikilien alternatif2

Les coordonnées de cet article :