Grande Bulgarie (Moyen Âge)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Grande Bulgarie.
Page d’aide sur l’homonymie Ne doit pas être confondu avec Bulgarie аu-delà le Danube.
165-681 AD.

La Grande Bulgarie ou Grande Bulgarie ancienne (d'après les chroniques byzantines : Παλαιά Μεγάλη Βουλγαρία) est un territoire du Haut Moyen Âge qui a existé approximativement de 630 aux années 660.

Fondation de l'État bulgare[modifier | modifier le code]

L'État fut fondé vers l'an 630 par Koubrat, khan des Bulgares, qui avait mené son peuple vers les terres situées au nord de la mer Noire et de la mer d'Azov, sur le cours aval de la Volga.

Partition de la Bulgarie[modifier | modifier le code]

À la mort du khan Koubrat, ses cinq fils se séparent. Le fils aîné - Batbayan - resta sur les terres de son père mais il fut rapidement soumis par les Khazars et le territoire de la Grande Bulgarie fut intégrée dans leur khaganat, tandis que les Bulgares migrèrent vers le nord (Khanat bulgare de la Volga) et vers l'ouest (Khanat bulgare du Danube).

Bulgares dans le nord de l'Italie[modifier | modifier le code]

États de la steppe pontique en 650
Grande Bulgarie

Le témoignage d'une présence durable[précision nécessaire] en Italie du Nord au début des groupes médiévaux de Bulgares anciens, les immigrants les plus probables après les Lombards, vient de certains noms de lieux comme le Burgaria (également Bulgaria), un ancien comté du Moyen Âge, qui correspond au nord-ouest de la province de Milan (ou même au sud du Haut Milanais), les mémoiresModèle:Lequels le notent comme l'une des comtés dans lesquelles ont été divisées les terres de la Lombardie sous la domination des Lombards et les Francs.

Burgaria pourrait faire référence à une brande, Brughiera en italien.L'étymologie du mot Bulgar est le mot Balkan car il provient du mot Balkan / Balgar / Balkar / Bulkan qui signifie « vieille montagne ».

L'existence ancienne d'un Comitatus Burgarensis est mentionnée dans trois diplômes, de 877, 890 et 919 CE[1]. Une autre indication apparaît aussi dans la dénomination « pays de Bulgarograsso », dans la province de Côme.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vincenzo d'Amico, I Bulgari Stanziati Nelle Terre D'Italia Nell'Alto Medio, en ligne.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]