Grandchamps-des-Fontaines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Grandchamps-des-Fontaines
Grandchamps-des-Fontaines
L'église Notre-Dame-de-l'Assomption.
Blason de Grandchamps-des-Fontaines
[[Voir la section dédiée|Blason]]
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Loire-Atlantique
Arrondissement Châteaubriant-Ancenis
Canton La Chapelle-sur-Erdre
Intercommunalité Communauté de communes d'Erdre et Gesvres
Maire
Mandat
François Ouvrard
2014-2020
Code postal 44119
Code commune 44066
Démographie
Gentilé Grandchampenois
Population
municipale
5 665 hab. (2015 en augmentation de 17,12 % par rapport à 2010)
Densité 167 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 21′ 57″ nord, 1° 36′ 14″ ouest
Altitude Min. 8 m
Max. 70 m
Superficie 33,87 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique

Voir sur la carte administrative de la Loire-Atlantique
City locator 14.svg
Grandchamps-des-Fontaines

Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique

Voir sur la carte topographique de la Loire-Atlantique
City locator 14.svg
Grandchamps-des-Fontaines

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Grandchamps-des-Fontaines

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Grandchamps-des-Fontaines
Liens
Site web grandchampdesfontaines.fr

Grandchamps-des-Fontaines[1] ou Grandchamp-des-Fontaines[2] est une commune de l'Ouest de la France, située dans le département de la Loire-Atlantique, en région Pays de la Loire.

Grandchamps-des-Fontaines fait partie du pays nantais et de la Bretagne historique.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation de la commune dans le département de la Loire-Atlantique.

Grandchamps-des-Fontaines est située à 20 km au nord de Nantes, à proximité de la voie express Nantes-Rennes.

Les communes limitrophes sont Héric, Casson, Sucé-sur-Erdre, La Chapelle-sur-Erdre, Treillières et Notre-Dame-des-Landes.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Gramcampo en 833[3].

Grandchamps-des-Fontaines possède un nom en gallo, la langue d'oïl locale : Graunchaun (écriture ELG)[4].

Gregamp-ar-Feunteunioù en breton[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Emblèmes[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
De sinople à la cotice en barre d'argent, accompagnée en chef d'un épi de blé feuillé et en pointe d'une fontaine, le tout d'argent ; au chef d'argent à la mâcle de gueules accompagnée de deux mouchetures d'hermine de sable.
Commentaires : La cotice évoque la voie romaine traversant la commune ; la fontaine est celle de Saint-Benoît à Curette ; la mâcle est empruntée aux Rohan. Les mouchetures d'hermine évoquent le blasonnement d'hermine plain de la Bretagne, rappelant l'appartenance passée de la ville au duché de Bretagne. Blason conçu par l'héraldiste Michel Pressensé (délibération municipale du ).

Devise[modifier | modifier le code]

La devise de Grandchamps-des-Fontaines : Traditions et progrès.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

L'article histoire des maires de France retrace l'évolution des modalités d'élection ou de nomination des maires de la commune.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
    Édouard de Cazenove de Pradines    
mars 2001 mars 2014 Jean-Luc Durand[Note 1] DVD  
mars 2014 en cours François Ouvrard DVD diagnostiqueur immobilier
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon le classement établi par l'Insee, Grandchamps-des-Fontaines est une ville isolée qui fait partie de l'aire urbaine et de la zone d'emploi de Nantes et du bassin de vie de Treillières[5]. Toujours selon l'Insee, en 2010, la répartition de la population sur le territoire de la commune était considérée comme « peu dense » : 99 % des habitants résidaient dans des zones « peu denses » et 1 % dans des zones « très peu denses »[6].

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[8].

En 2015, la commune comptait 5 665 habitants[Note 2], en augmentation de 17,12 % par rapport à 2010 (Loire-Atlantique : +6,49 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 3701 3041 2261 1331 4461 4921 4871 6581 845
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 8711 9421 9871 9211 9531 8951 8861 8851 769
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 7141 7111 6411 4591 4631 3681 3901 3071 311
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
1 2811 2911 5782 2232 4643 4644 2254 3345 156
2015 - - - - - - - -
5 665--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Les données suivantes concernent l'année 2013. La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (13 %) est en effet inférieur au taux national (22,6 %) et au taux départemental (22,5 %)[11],[12],[13]. Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,3 % contre 48,4 % au niveau national et 48,7 % au niveau départemental)[11],[12],[13].

Pyramide des âges à Grandchamps-des-Fontaines en 2013 en pourcentage[11]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,1 
90 ans ou +
0,3 
3,1 
75 à 89 ans
3,7 
9,3 
60 à 74 ans
9,4 
19,8 
45 à 59 ans
17,9 
23,7 
30 à 44 ans
26,4 
17,3 
15 à 29 ans
16,4 
26,8 
0 à 14 ans
25,8 
Pyramide des âges de la Loire-Atlantique en 2013 en pourcentage[12]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90 ans ou +
1,3 
5,8 
75 à 89 ans
9,1 
13,5 
60 à 74 ans
14,6 
19,6 
45 à 59 ans
19,2 
20,8 
30 à 44 ans
19,6 
19,4 
15 à 29 ans
17,7 
20,5 
0 à 14 ans
18,5 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Réélu en 2008.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Graphie indiquée par le code officiel géographique, qui est la référence pour les noms de commune.
  2. Graphie mentionnée sur le décret de changement d'appellation de 1920[réf. nécessaire] et utilisée par la commune.
  3. a et b Office Public de la Langue Bretonne, « Kerofis »
  4. « Villes bretonnes, noms gallo », Geobreizh (consulté le 18 mars 2013)
  5. « Commune de Grandchamps-des-Fontaines (44066) », Insee (consulté le 30 août 2017).
  6. « La grille communale de densité », Insee (consulté le 30 août 2017), données récupérées dans un fichier téléchargeable sous format Excel.
  7. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  11. a b et c « Chiffres clés Évolution et structure de la population - Grandchamps-des-Fontaines - POP T0-T3 - Population par sexe et âge en 2013 », sur insee.fr, Insee (consulté le 22 septembre 2016).
  12. a b et c « Résultats du recensement de la population de la Loire-Atlantique - POP T0-T3 - Population par grandes tranches d'âges », sur insee.fr, Insee (consulté le 22 septembre 2016).
  13. a et b « Résultats du recensement de la population française - POP T0-T3 - Population par grandes tranches d'âges », sur insee.fr, Insee (consulté le 22 septembre 2016).
  14. a b et c « Visite guidée », mairie de Grandchamps-des-Fontaines (consulté le 9 mars 2010).