Réseau des Grands Sites de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Grand site de France)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Grand Site du Massif du Canigou est l'un des 41 membres du Réseau des Grands Sites de France

Le réseau des Grands Sites de France (RGSF) est l'association française reconnue d'intérêt général, créée le , qui regroupe les organismes locaux assurant la gestion et la mise en valeur de sites classés qui bénéficient d’une forte renommée et d’une fréquentation très importante.

L'adhésion à cette association ne doit pas être confondue avec l'obtention du label « Grand Site de France » qui est un label officiel décerné par le Ministère de la Transition écologique et solidaire.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le Réseau des Grands Sites de France regroupe d'une part les Grands Sites bénéficiant du label Grand Site de France, et d'autre part des sites qui en partagent les valeurs et se fixent pour objectif de l'obtenir un jour. Il fédère les organismes gestionnaires de Grands Sites (Conseil général, commune, communauté de communes, syndicat mixte, société d'économie mixte ou encore établissement public). Le réseau est avant tout un lieu d'échange d'expérience, de réflexion, d’innovation et de promotion des valeurs communes de ces lieux d'exception. Le Réseau des Grands Sites de France représente ses membres au niveau national et participa à la réflexion sur la valorisation des sites et des paysages.

Le Réseau des Grands Sites de France porte également des actions à l'international via le Pôle francophone de formation et d'échange des gestionnaires de sites patrimoniaux.

Missions et actions[modifier | modifier le code]

Les missions du Réseau des Grands Sites de France[1] sont diverses :

  • Il anime des rencontres annuelles qui se tiennent à chaque fois sur un grand site différent. Elles associent acteurs locaux et nationaux, élus et techniciens, et nourrissent une culture commune.
  • Il organise et propose des formations et des ateliers sur des thèmes tels que le tourisme durable, les retombées économiques, l'interprétation, le partenariat avec le monde agricole et forestier... Le Réseau est agréé organisme de formation.
  • Il facilite les échanges et le partage de savoir-faire entre ses membres grâce à plusieurs outils : lettre d'information mensuelle, liste de diffusion électronique, extranet...
  • Partenaire actif de la politique nationale de mise en valeur des sites protégés remarquables, il est un interlocuteur des pouvoirs publics et s'attache à être une force de proposition en matière de valorisation des sites et des paysages.
  • Il est consulté et apporte un appui technique aux adhérents en vue de l'attribution du label Grand site de France.
  • Pour promouvoir et faire connaitre les valeurs des grands sites, le Réseau des grands sites de France conçoit et réalise des actions de communications.

Définition d'un Grand Site de France[modifier | modifier le code]

Un Grand Site de France[2] est un site naturel classé de grande notoriété et de très forte fréquentation auquel a été attribué par l’État le label Grand Site de France. Ce label officiel français a été créé par l’État en 2003 pour soutenir l'action des gestionnaires de sites classés. À ce titre, il a été inscrit en 2010 dans le code de l'environnement (art. L341-15-1). Le Ministre de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie le décerne aux gestionnaires de sites dont la réhabilitation est achevée et qui offrent au public un accueil à la hauteur de la qualité des lieux.

17 membres du Réseau des Grands Sites de France l'ont reçu fin 2017. Ce label est une reconnaissance de la conformité des actions des gestionnaires aux principes de développement durable. En adhérant à l'association Réseau des Grands Sites de France, chaque site se fixe l'objectif de pouvoir l'obtenir un jour.

Gestion d'un Grand Site de France[modifier | modifier le code]

Les responsables des Grands Sites de France[3] ont pour mission de :

  • préserver ces sites exceptionnels,
  • concilier la protection et l'accueil d'un vaste public désireux de découvrir ou de se ressourcer dans ces grands paysages,
  • trouver un meilleur équilibre entre visiteurs et habitants, tradition touristique et vie quotidienne de ceux qui y vivent et qui les font vivre,
  • promouvoir les valeurs du développement durable.

Ces actions sont menées avec deux ambitions:

  • préserver "l'esprit des lieux" propre à chaque site,
  • contribuer au développement économique et social du territoire.

Politique nationale des Grands Sites de France[modifier | modifier le code]

La notion de "grand site" date de 1976 lorsque l’État entreprit une politique publique[2] visant à réhabiliter les qualités remarquables et à améliorer l'accueil des visiteurs de certains des sites naturels classés les plus fréquentés et renommés.

Cette politique, qui est aujourd'hui conduite par le Ministère de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer, est positionnée au sein du bureau des sites et des espaces protégés. Elle est définie dans la Circulaire ministérielle du 21 avril 2011 relative à la politique des grands sites et de son annexe intitulée "Document de référence pour la politique des grands sites".

L'un des moyens utilisés par le ministère pour accompagner cette politique est l'Opération grands sites (OGS). Il s'agit de restaurer ces espaces remarquables en concertation avec l'ensemble des partenaires. Cela permet également de doter un grand site d'un projet de gestion de développement durable en offrant un accueil satisfaisant aux visiteurs, une protection durable du paysage et la génération de retombées économiques dans le respect des habitants et de la société civile. Le Réseau des grands sites de France rassemble des sites engagés dans une opération grands sites ou une démarche similaire visant les mêmes objectifs.

Liste des membres du réseau des Grands Sites de France[modifier | modifier le code]

Le Grand Site de France Pointe du Raz en Cap Sizun (en Bretagne)

On recense[4], en février 2018, quarante-et-un sites adhérents au Réseau des Grands Sites de France[5].

Lorsqu'il y a un logo GSF placé avant le nom, le membre a aussi obtenu le Label Grand Site de France.

  1. GSFAven d'Orgnac
  2. GSFBaie de Somme
  3. Ballon d'Alsace
  4. GSFBibracte-Mont Beuvray
  5. GSFCamargue gardoise
  6. Canal du Midi, du Malpas à Fonséranes
  7. Cap d'Erquy et Cap Fréhel
  8. GSFCirque de Navacelles
  9. Cirque du Fer-à-Cheval
  10. Cité de Carcassonne
  11. Cité de Minerve, Gorges de la Cesse et du Brian
  12. GSFConca d'Oru, vignoble de Patrimonio - golfe de Saint-Florent
  13. Dune du Pilat
  14. Dunes de Flandre
  15. Dunes sauvages de Gâvres à Quiberon
  16. Estuaire de la Charente - Arsenal de Rochefort
  17. Falaises d'Étretat, Côte d'Albâtre
  18. Gorges de l'Ardèche
  19. Gorges du Gardon
  20. Gorges du Tarn et de la Jonte
  21. Gorges du Verdon
  22. GSFIles Sanguinaires - Pointe de la Parata
  23. Le Vézelien
  24. GSFLes deux caps Blanc-Nez et Gris-Nez
  25. GSFMarais poitevin
  26. Massif des Ocres
  27. GSFMassif du Canigou
  28. Montségur
  29. GSFPointe du Raz en Cap Sizun
  30. GSFPont du Gard
  31. Presqu'île de Giens-Salins d'Hyères
  32. GSFPuy de Dôme
  33. GSFPuy Mary, volcan du Cantal
  34. Rocamadour
  35. GSF Solutré Pouilly Vergisson
  36. GSF Saint-Guilhem-le-Désert et Gorges de l'Hérault
  37. GSFMontagne Sainte-Victoire
  38. Vallée de la Clarée et Vallée étroite
  39. Vallée du Hérisson – Plateau des 7 Lacs
  40. Vallée de la Vézère
  41. Vallée du Salagou et Cirque de Mourèze

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Administrator, « Le RGSF », sur www.grandsitedefrance.com (consulté le 16 décembre 2016)
  2. a et b Administrator, « La politique Grand Site de France », sur www.grandsitedefrance.com (consulté le 16 décembre 2016)
  3. Administrator, « L'esprit des Grands Sites de France », sur www.grandsitedefrance.com (consulté le 16 décembre 2016)
  4. « Les sites membres du Réseau des Grands Sites de France », sur www.grandsitedefrance.com (consulté le 28 décembre 2017)
  5. [1]| Liste et carte sur le site officiel RGSF

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]