Grand prix Nihon SF

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le grand prix Nihon SF (日本SF大賞, Nihon esu efu taishō) est le prix japonais pour les meilleures œuvres de science-fiction, sélectionnées principalement par le SFWJ (日本SF作家クラブ, Nihon SF Sakka Club) [1]. Ce prix est donné non seulement pour les romans mais aussi pour œuvres de science-fiction dans divers genres[2]. Il a été comparé au Prix Nebula.

Lauréats[modifier | modifier le code]

1er - 10e[modifier | modifier le code]

Année Lauréats Œuvres ou activités Genre
1er (1980) Akira Hori (JA) Taiyōfū kōten (太陽風交点)[3] Roman
2e (1981) Hisashi Inoue Kirigiri-jin (吉里吉里人)[3] Roman
3e (1982) Masaki Yamada Saigo no teki (最後の敵)[3] Roman
4e (1983) Katsuhiro Ōtomo Dōmu (童夢)[3] Anime
5e (1984) Chiaki Kawamata (JA) Genshi-gari (幻詩狩り)[3] Critique
6e (1985) Sakyō Komatsu Shuto shōshitsu (首都消失)[3] Roman
7e (1986) Musashi Kanbe Warai uchū no tabi geinin (笑い宇宙の旅芸人)[3] Roman
8e (1987) Hiroshi Aramata (JA) Teito monogatari (帝都物語)[3] Roman
9e (1988) Ryō Hanmura Misaki Ichirō no hankō (岬一郎の反抗)[3] Roman
Jun’ya Yokota et Shingo Aizu Kaidanji, Oshikawa Shunrō (快男児・押川春浪)[3] Critique
10e (1989) Baku Yumemakura Jōgen no tsuki wo taberu shishi (上弦の月を喰べる獅子)[3] Roman
Osamu Tezuka Prix spécial à Contributions pour SF japonais[3]

11e - 20e[modifier | modifier le code]

Année Lauréats Œuvres ou activités Genre
11e (1990) Makoto Shiina (JA) Ad bird / Ad baado? (アド・バード)[3] Roman
12e (1991) Shinji Kajio (JA) Salamander senmetsu (サラマンダー殲滅)[3] Roman
Fujio Ishihara (JA) Prix spécial pour SF tosho kaisetsu sōmokuroku et "SF magazine" index[4],[3]
13e (1992) Yasutaka Tsutsui Asa no Gaspard (朝のガスパール)[3] Roman
14e (1993) Gorō Masaki (JA) Venus city (ヴィーナス・シティ)[3] Roman
Hisashi Kuroma (JA) Prix spécial à Contributions pour SF japonais[3]
15e (1994) Mariko Ōhara (JA) Sensō wo enjita kamigami (戦争を演じた神々たち)[3] Roman
Mari Kotani (JA) Joseijō muishiki (女性状無意識)[3] Critique
16e (1995) Chōhei Kanbayashi (JA) Kototsubo (言壷)[3] Roman
Masahiro Noda (JA) Prix spécial pour "Kagaku shōsetsu" shinzui (「科學小説」神髄)[3] Critique
17e (1996) Shūsuke Kaneko (JA) Gamera 2 (ガメラ2)[3] Anime
18e (1997) Miyuki Miyabe Gamō-tei jiken (蒲生邸事件)[3] Roman
Hideaki Anno Shin-seiki Evangelion (新世紀エヴァンゲリオン)[3] Anime
19e (1998) Hideaki Sena (JA) Brain Valley, 1 et 2 (BRAIN VALLEY(上・下))[3] Roman
Shin'ichi Hoshi (JA) Prix spécial à Contributions pour SF japonais
Masahiro Noda (JA) Prix spécial pour NHK Ningen daigaku "Uchū wo kūsō shitekita hitobito" [5],[3] TV
Masahiko Inoue (JA) Prix spécial à Édition de Igyō Collection 1-6 (異形コレクション 1-6)[3] Roman
20e (1999) Motoko Arai (JA) Tigris to Euphrates (チグリスとユーフラテス)[3] Roman
Ryu Mitsuse Prix spécial à Contributions pour SF japonais[3]

21e - 30e[modifier | modifier le code]

Année Lauréats Œuvres ou activités Genre
21e (2000) Takayuki Tatsumi (JA) Nihon Sf ronsō-shi (日本SF論争史)[3] Critique
22e (2001) Yūsaku Kitano (JA) Kamekun (かめくん)[3] Roman
23e (2002) Hideo Furukawa (JA) Arabia no yoru no shuzoku (アラビアの夜の種族)[3] Roman
Osamu Makino (JA) Kugutsu-kou (傀儡后)[3] Roman
24e (2003) Tō Ubukata (JA) Marudukku scrumble (マルドゥック・スクランブル)[3] Roman
25e (2004) Mamoru Oshii (JA) INNOCENSE (イノセンス)[3] Anime
Tetsu Yano (JA) Prix spécial à Contributions pour SF japonais[3]
26e (2005) Hirotaka Tobi (JA) Katadorareta chikara (象られた力)[3] Roman
27e (2006) Moto Hagio Barbara Ikai (バルバラ異界)[3] Manga
28e (2007) Haduki Saishō (JA) Hoshi Shin'ichi 1001-wa o tsukutta hito[6],[3] Critique
29e (2008) Yūsuke Kishi (JA) Shin-sekai yori (新世界より)[3] Roman
Mitsuo Iso (JA) Dennō coil (電脳コイル)[3] Anime
Masahiro Noda Prix spécial à Contributions pour SF japonais[3]
30e (2009) Keikaku Itō (JA) Harmony (roman) (ハーモニー)[3] Roman
Kaoru Kurimoto Prix spécial pour Guin Saga (グイン・サーガ)[3] Roman

31e - 40e[modifier | modifier le code]

Année Lauréats Œuvres ou activités Genre
31e (2010) Yasuo Nagayama (JA) Nihon SF seishin-shi (日本SF精神史)[3] Critique
Tomihiko Morimi (JA) Penguin Highway (ペンギン・ハイウェイ)[3] Roman
Takumi Shibano (JA) Prix spécial à Contributions pour SF japonais[3]
Hisashi Asakura (JA) Prix spécial à Contributions pour SF japonais[3]
32e (2011) Sayuri Ueda (JA) Karyū no miya (華竜の宮)[3] Roman
Jun'ya Yokota (JA) Prix spécial pour Kindai nihon kisō shōsetsu-shi, Meiji-hen[7],[3] Critique
Sakyō Komatsu Prix spécial à services méritoires pour SF japonais[3]
33e (2012) Ryōe Tsukimura (JA) Kiryūkeisatsu, jibaku jōkō (機龍警察 自爆条項)[3] Roman
Yūsuke Miyauchi (JA) Banjō no yoru (盤上の夜)[3] Roman
Keikaku Itō et Tō Enjō Prix spécial pour Shisha no Teikoku (屍者の帝国)[3],[8] Roman
34e (2013) Denpō Torishima (JA) Kaikin no To (皆勤の徒)[3] Roman
Nozomi Ōmori (JA) Prix spécial pour Édition de NOVA kakioroshi nihon SF collection[9],[3] Roman
Yūsuke Miyauchi Johannesburg no tenshi-tachi[10],[3] Roman
35e (2014) Taiyō Fujii (JA) Orbital Cloud (オービタル・クラウド)[3] Roman
Satoshi Hase (JA) My humanity (My Humanity) Roman
Kazumasa Hirai (JA) Prix à services méritoires pour SF japonais
36e (2015) Kōshū Tani (JA) Columbia zero, Shin kōchū uchūgunshi[11],[3] Roman
Hiroyuki Morioka Toppen (突変)[3] Roman
Osamu Makino (JA) Prix spécial pour Gessekai shōsetsu (月世界小説)[3] Roman
Noriyoshi Ōrai (JA) Prix à services méritoires pour SF japonais[3] Arts
37e (2016) Yumiko Shirai (JA) WOMBS (WOMBS)[3] Manga
Hideaki Anno Prix spécial pour Shin Godzilla (シン・ゴジラ), directeur général[3] Film
Shinji Higuchi (JA) Prix spécial pour Shin Godzilla (シン・ゴジラ), directeur[3] Film
Katsurō Onoue (JA) Prix spécial pour Shin Godzilla (シン・ゴジラ), directeur adjoint[3] Film
38e (2017) Satoshi Ogawa (JA) Game no ōkoku (ゲームの王国)[3] Roman
Hirotaka Tobi (JA) Jisei no yume (自生の夢)[3] Roman
Kōichi Yamano (JA) Prix à services méritoires pour SF japonais[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. FAQ en {38e} en SFWJ, consulté le 18 janvier 2018
  2. page de SFWJ, Prix (顕彰) consulté le 18 janvier 2018
  3. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae af ag ah ai aj ak al am an ao ap aq ar as at au av aw ax ay az ba bb bc bd be bf bg bh bi bj bk bl bm bn bo bp bq et br Grand prix Nihon SF en le site du SFWJ, consulté le 15 janvier 2018
  4. (SF図書解説総目録, 「SFマガジン」インデックス)
  5. (NHK人間大学『宇宙を空想してきた人々』)
  6. (星新一 一〇〇一話をつくった人)
  7. (『近代日本奇想小説史 明治篇』)
  8. Itō avait écrit la partie prologue. Après la mort d'Itō, son ami Tō Enjō (Toh Enjoe) a écrit et complété ce roman.
  9. NOVA kakioroshi nihon SF collection (10 volumes au total) 『ja:NOVA 書き下ろし日本SFコレクション』全10巻
  10. (ヨハネスブルグの天使たち)
  11. (コロンビア・ゼロ 新・航空宇宙軍史)

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]