Grand hôtel de Kinshasa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vue du GHK depuis la tour CCIC

Le Grand hôtel de Kinshasa (GHK), rebaptisé Pullman Kinshasa Grand Hôtel, est un hôtel cinq étoiles de Kinshasa, en République démocratique du Congo. Il compte 387 chambres et suites, 3 restaurants, 3 bars et des salles de conférence et de banquet. Le bâtiment principal, la Tour, compte 23 étages, alors que l'autre en compte 9, les chambres étant réparties équitablement sur les deux édifices. L'hôtel est situé sur l’avenue des Batetela, au nord-ouest de la commune de Gombe. C’est le plus gros hôtel de Kinshasa et du pays. Il était nommé sous la gestion du groupe InterContinental de 1971 à 2000. Il accueille à son rez-de-chaussée une galerie commerciale de boutiques haut de gamme.

L’hôtel fait partie de la société des Grands hôtels du Congo qui fut créée par ordonnance n° 68/377 le . Le 2 octobre 1971, il fut inauguré et sa gestion confiée à la compagnie InterContinental Hôtels Corporation pour une durée de 20 ans, et en 1991 par un prolongement de 10 ans jusqu’en 2001. Le , le groupe Intercontinal met fin à son contrat d’exploitation avec la société des Grands hôtels du Congo. Le , l’hôtel est renommé « Grand hôtel de Kinshasa »[1].

En 2010, Africa Hospitality[2] (entre-temps devenu African Equities, holding de l’homme d’affaires belge Philippe de Moerloose), rachète 50%[3] des Grands Hôtels du Congo incluant le Grand Hôtel de Kinshasa.

Après une profonde rénovation[4] qui aura duré plus de 2 ans, en 2014 les actionnaires décident de confier la gestion de l’hôtel au groupe Accor[5], stipulant entre autre que l’hôtel sera géré sous sa marque haut de gamme Pullman. L’hôtel a ainsi été rebaptisé dans la foulée Pullman Kinshasa Grand Hôtel.

Aujourd’hui, c’est dans cet hôtel 5 étoiles que s’organisent les plus grandes conférences du pays (par exemple, la Conférence des Grands Lacs[6] en février 2016) mais également les concerts et les grands mariages du pays. L'hôtel a notamment abrité le concert événement du chanteur Stromae[7] en 2017.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Grand Hôtel Kinshasa company profile
  2. Agence Ecofin, « RD Congo: le français Accor ouvre un hôtel de luxe Pullman à Kinshasa », sur Agence Ecofin (consulté le )
  3. « Participations », sur African Equities (consulté le )
  4. « Inauguration du Grand Hôtel de Kinshasa avec le groupe Accor », sur Philippe de Moerloose, (consulté le )
  5. « Accor remet sur les rails le Grand Hotel de Kinshasa », sur Hospitality ON (consulté le )
  6. « Fédération des Entreprises du Congo - FEC », sur www.fec-rdc.com (consulté le )
  7. « Stromae en concert à Kinshasa », sur Radio Okapi, (consulté le )