Grand blizzard de 1888

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2011).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Brooklyn lors du grand blizzard 14 mars 1888.
Vue de la ville de New York sous la neige.

Le grand blizzard de 1888, également appelé Grand ouragan blanc (Great White Hurricane), est un des plus importants blizzards jamais vécu aux États-Unis. Des chutes de neige de 1 mètre à 1,25 mètre (40 à 50 pouces), ainsi que des vents de plus de 75 kilomètres à l'heure (60 miles per hour), ont été enregistrés, entre le 11 et le .

Les zones les plus touchées ont été : le New Jersey, New York, le Massachusetts et le Connecticut.

Conséquences sur la population[modifier | modifier le code]

Les lignes de chemin de fer ont été coupés et les gens sont restés bloqués chez eux pendant une semaine[1] .

Durant ces quelques jours, de nombreux décès ont été attribués à la chute de câbles électriques aériens[2].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paul Douglas, Restless Skies, Barnes & Noble Publishing, Inc.,‎ (ISBN 0-7607-6113-2), p. 12–13
  2. (en) « Building the invisible city », Virtual New York (consulté le 10 mai 2007)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]