Le Grand Tarbes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Grand Tarbes)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les Pyrénées
Cet article est une ébauche concernant les Pyrénées.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes.

Le Grand Tarbes
Le Grand Tarbes
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hautes-Pyrénées
Forme Communauté d'agglomération
Siège Tarbes
Communes 15
Date de création
Date de disparition
Code SIREN 246500565
Démographie
Population 77 357 hab. (2013)
Densité 583 hab./km2
Géographie
Superficie 132,8 km2
Localisation
Localisation dans les Hautes-Pyrénées.
Localisation dans les Hautes-Pyrénées.
Liens
Site web www.legrandtarbes.fr
Fiche Banatic Données en ligne

Le Grand Tarbes est une ancienne communauté d'agglomération française, située dans le département des Hautes-Pyrénées et la région Occitanie. Cette structure est dissoute le 31 décembre 2016 et est remplacée par la Communauté d'agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Grand Tarbes est né de la Communauté de communes de l’agglomération tarbaise, créée en 1995 sous l’impulsion du conseiller général et maire d’Aureilhan de l’époque, Pierre-Henri Lacaze (PS). De 2001 à 2008, le Grand Tarbes est présidé par Jean Glavany (PS), député et ancien ministre. De 2008 à 2014, le Grand Tarbes est présidé par Gérard Trémège (LR), maire de Tarbes. Depuis le 15 avril 2014 le Grand Tarbes est présidé par Charles Habas (PS) maire d’Orleix.Cette structure est dissoute le 31 décembre 2016 et est remplacée par la Communauté d'agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées, présidée par Gérard Trémège (LR).

Communes adhérentes[modifier | modifier le code]

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Tarbes
(siège)
65440 Tarbais 15,33 40 900 (2014) 2 668
Angos 65010 Angosois 2,98 237 (2014) 80
Aureilhan 65047 9,44 7 879 (2014) 835
Barbazan-Debat 65062 Barbazannais 9,78 3 427 (2014) 350
Bordères-sur-l'Échez 65100 Borderais 15,95 4 879 (2014) 306
Bours 65108 Boursais 4,68 780 (2014) 167
Chis 65146 Chissois 3,74 315 (2014) 84
Ibos 65226 Iboscéens 32,88 2 877 (2014) 88
Laloubère 65251 Laloubériens 4,05 1 923 (2014) 475
Odos 65331 Odosséens 8,77 3 219 (2014) 367
Orleix 65340 Orleixois 8,28 2 066 (2014) 250
Salles-Adour 65401 Sallois 2,48 544 (2014) 219
Sarrouilles 65410 Sarrouillais 4,21 542 (2014) 129
Séméac 65417 Séméacais 6,29 4 803 (2014) 764
Soues 65433 Souessois 3,90 3 049 (2014) 782

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1995 1999 2006 2009 2011 2013
- - - 75 024 78 474 77 357
À partir de 2006 : population municipale légale.
(Source : Insee : 2011[1].)

Avec 15 communes et 78 474 habitants (2011)[2], la communauté d'agglomération tarbaise se plaçait au quatrième rang régional en 2009 derrière le Grand Toulouse, le Grand Albigeois, Castres-Mazamet, mais devant Montauban[3]. Toutefois, il faut préciser que le périmètre du Grand Tarbes est trois fois inférieur à celui de l’aire urbaine. Celle-ci comprend une bonne partie de la Communauté de communes du Canton d'Ossun (12 000 habitants). Ainsi, avec 115 588 habitants (insee 2011), l'aire urbaine tarbaise est aussi la deuxième de la région Midi-Pyrénées derrière Toulouse (1 202 899 habitants), mais devant Montauban (100 875 hab) et Albi (95 424 hab). Au 1er janvier 2013, 3 nouvelles communes ont intégré le Grand Tarbes : Angos 225 habitants, Barbazan-Debat 3530 habitants et Chis 293 habitants[4].

À compter du 1er janvier 2017, Tarbes intègre la grande agglomération "Tarbes-Lourdes-Pyrénées" d'environ 125 000 habitants, ce qui en fait la 5e de la région Occitanie.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 2001 Pierre-Henri Lacaze PS maire d'Aureilhan
2001 2008 Jean Glavany PS député, ancien ministre et Conseiller général des Hautes-Pyrénées
2008 2014 Gérard Trémège UMP maire de Tarbes et Conseiller régional de Midi-Pyrénées
2014 31 décembre 2016 Charles Habas PS maire d'Orleix
Les données manquantes sont à compléter.

Compétences[modifier | modifier le code]

Les compétences du Grand Tarbes s'étendent aux transports, aux entrées d'agglomération, à l'accueil des gens du voyage, à la culture, aux sports, à l'environnement, au pôle universitaire, à la politique de la ville et au développement économique.

Développement économique[modifier | modifier le code]

La politique économique du Grand Tarbes se concentre autour de plusieurs territoires d'entreprises s'illustrant dans l'aéronautique, la céramique, l'agro-alimentaire ou l'environnement :

Elle met à la disposition des entrepreneurs des hôtels et des pépinières d'entreprises

Pôle universitaire[modifier | modifier le code]

Il participe au développement du pôle Universitaire François Mitterrand qui abrite des antennes des universités Paul-Sabatier et du Mirail (IUT, IUFM...), de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour (Staps...) ,l’ENI et le campus Veolia.

Gestion d'équipements culturels, sportifs ou environnementaux[modifier | modifier le code]

Conservatoire Henri Duparc.

Le Grand Tarbes gère ou participe au fonctionnement :

  • des 3 piscines (centre nautique Paul Boyrie, piscines Tournesol et Michel Rauner)
  • de la maison de l'escrime
  • de la maison des Arts martiaux
  • de l'hippodrome de Laloubère
  • de la médiathèque Louis Aragon, des 7 bibliothèques et du bibliobus
  • de 9 écoles de musique et de danse dont le conservatoire Henri Duprac
  • de la scène nationale Le Parvis
  • de base de données qui ont pour objectif le recensement de l’ensemble des richesses patrimoniales.

En matière environnementale, il planifie l'élimination des déchets ménagers à travers SYMAT-SMTD65 et s'occupe de différentes promenades :

  • le Trait Vert
  • le CaminAdour
  • le Chemin Vert.

[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]