Grand Prix d'été de combiné nordique 2012

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grand Prix d'été de combiné nordique 2012
Description de l'image Nordic combined pictogram.svg.
Généralités
Sport Combiné nordique
Organisateur(s) FIS
Édition 15e
Date du
au
Site web officiel fis-ski.com

Palmarès
Vainqueur Drapeau : Autriche Bernhard Gruber

Navigation

L'édition 2012 du Grand Prix d'été de combiné nordique s'est déroulée en quatre réunions, de fin juillet à fin août 2012. Elle a été remportée par l'Autrichien Bernhard Gruber.

Les épreuves ont commencé à Sotchi, en Russie, se sont poursuivies à Oberwiesenthal, en Allemagne, et à Predazzo, sur le domaine du Val di Fiemme, en Italie, pour s'achever en Allemagne, à Oberstdorf.

Europe laea location map.svg
Sotchi
Sotchi
Oberwiesenthal
Oberwiesenthal
Predazzo
Predazzo
Oberstdorf
Oberstdorf
Voir l’image vierge
Les quatre sites des compétitions

Calendrier[modifier | modifier le code]

1. Drapeau : Russie Sotchi
Date Épreuve Vainqueur Deuxième Troisième Leader du Grand Prix
Gundersen – HS140 – 10 km Drapeau : Autriche Bernhard Gruber Drapeau : États-Unis Todd Lodwick Drapeau : Japon Akito Watabe Drapeau : Autriche Bernhard Gruber
Gundersen – HS140 – 10 km Drapeau : États-Unis Todd Lodwick Drapeau : Autriche Bernhard Gruber Drapeau : Autriche Tomaz Druml Drapeau : Autriche Bernhard Gruber
Drapeau : États-Unis Todd Lodwick
2. Drapeau : Allemagne Oberwiesenthal
Date Épreuve Vainqueur Deuxième Troisième Leader du Grand Prix
Sprint par équipes – HS106 – 2 × 7,5 km Drapeau : France France II Drapeau : Autriche Autriche I Drapeau : Slovénie Slovénie Drapeau : Autriche Bernhard Gruber
Gundersen – HS106 – 10 km Drapeau : Autriche Bernhard Gruber Drapeau : Tchécoslovaquie Miroslav Dvořák Drapeau : Slovénie Gašper Berlot Drapeau : Autriche Bernhard Gruber
3. Drapeau : Italie Predazzo
Date Épreuve Vainqueur Deuxième Troisième Leader du Grand Prix
Gundersen – HS138 – 10 km Drapeau : Norvège Magnus Moan Drapeau : Autriche Mario Stecher Drapeau : Autriche Bernhard Gruber Drapeau : Autriche Bernhard Gruber
4. Drapeau : Allemagne Oberstdorf
Date Épreuve Vainqueur Deuxième Troisième Leader du Grand Prix
Gundersen – HS137 – 10 km Drapeau : Allemagne Johannes Rydzek Drapeau : Autriche Bernhard Gruber Drapeau : Allemagne Eric Frenzel Drapeau : Autriche Bernhard Gruber
Gundersen – HS137 – 15 km Drapeau : Allemagne Johannes Rydzek Drapeau : Autriche Bernhard Gruber Drapeau : Japon Akito Watabe Drapeau : Autriche Bernhard Gruber

Déroulement de la compétition[modifier | modifier le code]

Sotchi, 21 juillet[modifier | modifier le code]

Sur le futur site olympique, le concours de saut est remporté[1] par l'autrichien Bernhard Gruber devant les japonais Akito Watabe et Hideaki Nagai.
Lors de l'épreuve de fond, l'américain Todd Lodwick, parti septième[2] avec un handicap de quarante secondes, réalise le meilleur temps en ski de fond et dépasse tous les concurrents partis avant lui, mis à part Gruber, qui réussit à maintenir son avantage et remporte l'épreuve[3]. Akito Watabe complète le podium[4].
La page du site de la FIS consacrée à la compétition du 21 juillet

Sotchi, 22 juillet[modifier | modifier le code]

Le concours de saut du 22 juillet[5], remporté comme la veille par l'autrichien Bernhard Gruber, confirme la bonne forme de l'équipe japonaise : ses cinq membres sont classés parmi les dix premiers.
Mais l'épreuve de ski de fond couronnera[4] l'américain Todd Lodwick : parti cinquième[6], avec un handicap plus faible que la veille, il s'impose en effectuant le meilleur temps en fond[7] devant les autrichiens Gruber et Druml.
La page du site de la FIS consacrée à la compétition du 22 juillet

Oberwiesenthal, 25 août[modifier | modifier le code]

L'unique épreuve de sprint par équipes de la compétition voit son concours de saut largement dominé[8] par les paires allemandes, qui concourent à domicile : les trois équipes allemandes occupent les trois premières places. Les équipes japonaises et françaises se partagent les cinq places suivantes.
L'épreuve de ski de fond voit[9] la paire française François Braud/Jason Lamy-Chappuis s'imposer[10] devant le tandem autrichien Tomaz Druml & Bernhard Gruber, parti douzième[11] avec un handicap de 1 minute 14 secondes, et le duo slovène Gašper Berlot & Marjan Jelenko, parti immédiatement après. La meilleure performance en fond est celle de la paire autrichienne arrivée deuxième.
La page du site de la FIS consacrée à la compétition du 25 août

Oberwiesenthal, 26 août[modifier | modifier le code]

C'est le slovène Marjan Jelenko, récent vainqueur de la coupe continentale, qui remporte[12] le concours de saut du 26 août, devant le français Maxime Laheurte et le japonais Akito Watabe.

Lors du dernier tour[13] de l'épreuve de fond, l'autrichien Bernhard Gruber parviendra à s'extraire d'un groupe d'environ dix coureurs pour aller chercher la victoire[14]. Seuls le tchèque Dvořák et le slovène Berlot, classés treizième et neuvième à l'issue du concours de saut[15], réussiront à faire de même : ils complètent le podium. L'Autrichien Tomaz Druml réalise la meilleure performance en fond, mais termine seulement vingt-neuvième en raison d'un piètre résultat en saut.

Bernhard Gruber conforte donc sa première place au classement général, d'autant que son challenger, l'américain Todd Lodwick, n'a pas pris part aux compétitions du week-end.

Au classement de la coupe des nations, l'Autriche mène devant le Japon et l'Allemagne.
La page du site de la FIS consacrée à la compétition du 26 août

Predazzo, 29 août[modifier | modifier le code]

Lors d'une compétition très disputée (le dixième concurrent n'ayant qu'un handicap de trente-quatre secondes sur le premier[16]), le leader du classement, l'autrichien Bernhard Gruber, remporte[17] le concours de saut devant les deux français Maxime Laheurte & Jason Lamy-Chappuis et les deux frères japonais Akito & Yoshito Watabe.
L'épreuve de fond, disputée devant un public nombreux dans le centre-ville de Predazzo, verra la victoire d'un concurrent parti vingt-quatrième, avec un handicap d'une minute et seize secondes[18] : le norvégien Magnus Moan. Celui-ci réalise le meilleur temps en fond et réussit à parcourir les dix kilomètres en 24 minutes 47 secondes[19], précédant d'une demi-seconde le vétéran autrichien Mario Stecher. Ce dernier, parti sept secondes plus tôt que le vainqueur, n'aura pas réussi à conserver son maigre avantage. Le leader du classement, Bernhard Gruber, complète le podium après avoir parcouru la distance en 26 minutes et sept secondes : il a mené la course seul en tête durant les trois premiers tours de circuit, mais s'est ensuite fait rejoindre par un groupe formé de Magnus Moan, de Mario Stecher et de l'allemand Johannes Rydzek.
Bernhard Gruber conforte néanmoins sa place de leader du Grand Prix.
La page du site de la FIS consacrée à la compétition du 29 août

Oberstdorf, 31 août[modifier | modifier le code]

Le concours de saut est remporté[20] par le Japonais Yoshito Watabe, seul à effectuer un meilleur saut que le leader du classement, l'Autrichien Bernhard Gruber. Les trois places suivantes sont occupées par des allemands : Johannes Rydzek, Eric Frenzel et Tobias Simon ont eu des performances comparables lors de ce concours.

L'épreuve de fond verra la victoire[21] de Johannes Rydzek, le régional de l'étape et vainqueur du classement général des deux éditions précédentes : il devance Bernhard Gruber de douze secondes sept centièmes. La troisième place est occupée par Eric Frenzel : parti[22] avec un handicap raisonnable de 26 secondes, il a réussi à contenir le retour du Français Jason Lamy-Chappuis, pourtant doté d'un handicap d'une minute huit secondes qui l'avait fait prendre le départ en dixième position. L'effort que fournit Eric Frenzel pour conserver sa troisième place fut tel qu'en raison de son épuisement il ne put prendre part à la cérémonie protocolaire[23]. Le meilleur temps de l'épreuve de fond fut celui du tchèque Miroslav Dvořák : parti trente-deuxième avec un handicap de deux minutes quinze secondes, il terminera sixième.

Bernhard Gruber conforte sa place de leader du Grand Prix. En revanche, la deuxième place[24] est désormais occupée par le Japonais Akito Watabe : lui-même et le Tchèque Miroslav Dvořák, désormais troisième, ont réussi à devancer au classement l'Américain Todd Lodwick, vainqueur de la course du 22 juillet à Sotchi, et qui n'a plus participé depuis lors aux courses du Grand Prix[25].

Oberstdorf, 1er septembre[modifier | modifier le code]

L'épreuve de saut, au format original (son classement est établi sur deux sauts), est remportée[26] de justesse par le leader du classement général, l'Autrichien Bernhard Gruber. Il devance d'une courte tête le Japonais Akito Watabe et l'Allemand Johannes Rydzek : ces trois coureurs partiront[27] loin devant les autres concurrents — le quatrième concurrent, le Japonais Tahei Kato, s'élancera avec un handicap de vingt-huit secondes. Le fait que l'épreuve de saut se déroule sur deux sauts a amplifié les écarts.
La course de fond a elle aussi un format inhabituel[28] : elle se déroule sur quinze kilomètres, ce qui est une première. Le podium sera composé[29] de l'Allemand Johannes Rydzek, qui ré-édite sa performance de la veille en remportant l'épreuve, devant l'Autrichien Bernhard Gruber et le Japonais Akito Watabe. Le Français Geoffrey Lafarge réalise la meilleure performance lors de l'épreuve de fond.
L'édition 2012 du Grand Prix d'été est donc remportée[30] par l'Autrichien Bernhard Gruber, devant le Japonais Akito Watabe et l'Allemand Johannes Rydzek.
La coupe des nations est remportée[31] par l'Autriche.
La page du site de la FIS consacrée à la compétition du 1er septembre
La journée du 1er septembre a aussi donné lieu à deux compétitions[32] réservées aux juniors, l'une remportée[33] par le Finlandais Wille Karhumaa[34], l'autre[33] par le Slovène Vid Vrhovnik.

Classement[modifier | modifier le code]

Rang Athlète Points
1. Drapeau : Autriche Bernhard Gruber 565
2. Drapeau : Japon Akito Watabe 269
3. Drapeau : Allemagne Johannes Rydzek 250
4. Drapeau : République tchèque Miroslav Dvořák 218
5. Drapeau : France Jason Lamy-Chappuis 201
6. Drapeau : Allemagne Eric Frenzel 197
7. Drapeau : Autriche Mario Stecher 181
8. Drapeau : États-Unis Todd Lodwick 180
9. Drapeau : Finlande Janne Ryynänen 178
10. Drapeau : Autriche Tomaz Druml 166

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les résultats du concours de saut du 21 juillet sur le site de la FIS
  2. La liste de départ de l'épreuve de fond du 21 juillet
  3. Les résultats du 21 juillet 2012
  4. a et b (en) Compte-rendu des épreuves des 21 et 22 juillet sur le site de la FIS consacré au combiné
  5. Les résultats du concours de saut du 22 juillet
  6. La liste de départ de l'épreuve de fond du 22 juillet
  7. Les résultats du 22 juillet 2012
  8. Les résultats du concours de saut du 25 août
  9. (en) Compte-rendu de l'épreuve du 25 août sur le site de la FIS consacré au combiné
  10. Les résultats du 25 août 2012
  11. La liste de départ de l'épreuve de fond du 25 août
  12. Les résultats du concours de saut du 26 août
  13. (en) Compte-rendu de l'épreuve du 26 août sur le site de la FIS consacré au combiné
  14. Les résultats du 26 août 2012
  15. La liste de départ de l'épreuve de fond du 26 août
  16. (en) Compte-rendu de l'épreuve du 29 août sur le site de la FIS consacré au combiné
  17. Les résultats du concours de saut du 29 août
  18. La liste de départ de l'épreuve de fond du 29 août
  19. Les résultats du 29 août
  20. Les résultats du concours de saut du 31 août
  21. Les résultats du 31 août
  22. La liste de départ de l'épreuve de fond du 31 août
  23. (en) Compte-rendu de l'épreuve du 31 août sur le site de la FIS consacré au combiné
  24. Le classement général provisoire en date du 31 août
  25. La page du site de la FIS consacrée à la compétition du 31 août
  26. Les résultats du concours de saut du 1er septembre
  27. La liste de départ de l'épreuve de fond du 1er septembre
  28. (en) Compte-rendu de l'épreuve du 1er septembre sur le site de la FIS consacré au combiné
  29. Les résultats du 1er septembre
  30. Le classement final du grand prix d'été 2012
  31. Le classement final de la coupe des nations
  32. La page consacrée aux résultats des compétitions juniors du 1er septembre
  33. a et b Les résultats des compétitions juniors du 1er septembre
  34. (en) Wille Karhumaa dans la base de données de la Fédération internationale de ski