Grand Prix automobile de Monaco 1991

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Résultats du Grand Prix de Monaco 1991, couru sur le circuit de Monaco le 12 mai 1991.

Classement[modifier | modifier le code]

Victoire d'Ayrton Senna sur McLaren.
Nigel Mansell termine 2e, marquant ses premiers points de la saison.
Riccardo Patrese, occupe la 3e place avant de perdre la contrôle de sa F1 sur l'huile lâchée par celle de Stefano Modena, dont le moteur explose juste devant lui.
Alain Prost se classe en 5e position après avoir pris du retard lors d'un arrêt tardif au stand.
Pos. No  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 1 Drapeau du Brésil Ayrton Senna McLaren-Honda 78 1 h 53 min 02 s 334
(137,785 km/h)
1 10
2 5 Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell Williams-Renault 78 + 18 s 348 5 6
3 28 Drapeau de la France Jean Alesi Ferrari 78 + 47 s 455 9 4
4 19 Drapeau du Brésil Roberto Moreno Benetton-Ford 77 + 1 tour 8 3
5 27 Drapeau de la France Alain Prost Ferrari 77 + 1 tour 7 2
6 21 Drapeau de l'Italie Emanuele Pirro Scuderia Italia-Judd 77 + 1 tour 12 1
7 25 Drapeau de la Belgique Thierry Boutsen Ligier-Lamborghini 76 + 2 tours 16
8 32 Drapeau de la Belgique Bertrand Gachot Jordan-Ford 76 + 2 tours 24
9 29 Drapeau de la France Éric Bernard Larrousse-Ford 76 + 2 tours 21
10 26 Drapeau de la France Érik Comas Ligier-Lamborghini 76 + 2 tours 23
11 22 Drapeau de la Finlande Jyrki Järvilehto Scuderia Italia-Judd 75 + 3 tours 13
12 23 Drapeau de l'Italie Pierluigi Martini Minardi-Ferrari 72 + 6 tours 14
Abd. 11 Drapeau de la Finlande Mika Häkkinen Lotus-Judd 64 Fuite d'huile 26
Abd. 24 Drapeau de l'Italie Gianni Morbidelli Minardi-Ferrari 49 Boîte de vitesses 17
Abd. 15 Drapeau du Brésil Mauricio Gugelmin Leyton House-Ilmor 43 Accélérateur 15
Abd. 4 Drapeau de l'Italie Stefano Modena Tyrrell-Honda 42 Moteur 2
Abd. 6 Drapeau de l'Italie Riccardo Patrese Williams-Renault 42 Accident 3
Abd. 8 Drapeau du Royaume-Uni Mark Blundell Brabham-Yamaha 41 Accident 22
Abd. 9 Drapeau de l'Italie Michele Alboreto Footwork-Porsche 39 Moteur 25
Abd. 3 Drapeau du Japon Satoru Nakajima Tyrrell-Honda 35 Collision 11
Abd. 30 Drapeau du Japon Aguri Suzuki Larrousse-Ford 24 Accident 19
Abd. 33 Drapeau de l'Italie Andrea de Cesaris Jordan-Ford 21 Accélérateur 10
Abd. 16 Drapeau de l'Italie Ivan Capelli Leyton House-Ilmor 12 Freins 18
Abd. 17 Drapeau de l'Italie Gabriele Tarquini AGS-Ford 9 Boîte de vitesses 20
Abd. 2 Drapeau de l'Autriche Gerhard Berger McLaren-Honda 9 Accident 6
Abd. 20 Drapeau du Brésil Nelson Piquet Benetton-Ford 0 Collision 4
Nq. 12 Drapeau du Royaume-Uni Julian Bailey Lotus-Judd Non qualifié
Nq. 18 Drapeau de l'Italie Fabrizio Barbazza AGS-Ford Non qualifié
Nq. 10 Drapeau de l'Italie Alex Caffi Footwork-Porsche Non qualifié
Npq. 34 Drapeau de l'Italie Nicola Larini Modena-Lamborghini Non préqualifié
Npq. 35 Drapeau de la Belgique Eric van de Poele Modena-Lamborghini Non préqualifié
Npq. 31 Drapeau du Portugal Pedro Chaves Coloni-Ford Non préqualifié
Npq. 14 Drapeau de la France Olivier Grouillard Fondmetal-Ford Non préqualifié
Ex. 7 Drapeau du Royaume-Uni Martin Brundle Brabham-Yamaha Exclu

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

  • Pole position : Ayrton Senna en 1 min 20 s 344 (vitesse moyenne : 149,119 km/h).
  • Meilleur tour en course : Alain Prost en 1 min 24 s 368 au 77e tour (vitesse moyenne : 142,006 km/h).

Tours en tête[modifier | modifier le code]

À noter[modifier | modifier le code]

  • 30e victoire pour Ayrton Senna.
  • 90e victoire pour McLaren en tant que constructeur.
  • 62e victoire pour Honda en tant que motoriste.
  • Martin Brundle est exclu du Grand Prix pour ne pas s'être présenté à un contrôle.
  • 47e et dernier départ en Grand Prix pour l'écurie AGS qui se retirera en fin de saison après de nouvelles non qualifications.