Grand Prix automobile de Monaco 1968

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grand Prix de Monaco 1968
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 80
Longueur du circuit 3,145 km
Distance de course 251,600 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Graham Hill,
Lotus-Ford Cosworth,
h 0 min 32 s 3
(vitesse moyenne : 125,238 km/h)
Pole position Graham Hill,
Lotus-Ford Cosworth,
min 28 s 2
(vitesse moyenne : 128,367 km/h)
Record du tour en course Richard Attwood,
BRM,
min 28 s 1
(vitesse moyenne : 128,513 km/h)

Le Grand Prix de Monaco 1968, s'est déroulé sur le circuit de Monaco le .

Résumé[modifier | modifier le code]

Ce Grand Prix est marqué par l'absence de la Scuderia. En effet une semaine avant l'épreuve, Enzo Ferrari décide de ne pas envoyer ses deux 312 F1 dans la Principauté, et cela pour protester contre les organisateurs, qu'il tient pour responsables de la mort de son pilote Lorenzo Bandini l'année précédente.

En première ligne, on trouve la Lotus-Ford de Graham Hill ainsi que la Matra-Ford du surprenant Johnny Servoz-Gavin, qui remplace Jackie Stewart, blessé. Dès le départ, « Servoz » prend le commandement, devant Graham Hill, Jo Siffert (Lotus), Surtess (Honda), mais lors du troisième passage à la sortie de la chicane, il tape le rail et abandonne. Dès lors le Britannique Graham Hill ne sera plus inquiété sauf en fin de course, où Richard Attwood (BRM) reviendra à 2 secondes.

Ce GP a été marqué par de nombreux abandons (Mc Laren, Oliver, Servoz-Gavin, Brabham, Rindt, Beltoise et Rodriguez) tous sur sorties de route ou touchettes. Cinq voitures seulement verront le drapeau à damier. Derrière Hill et Attwood, on trouve à la troisième place Lucien Bianchi, suivi de Ludovico Scarfiotti tous deux sur Cooper et Dennis Hulme sur McLaren.

Classement[modifier | modifier le code]

Pos Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 9 Drapeau du Royaume-Uni Graham Hill Lotus-Ford 80 2 h 00 min 32 s 3 1 9
2 15 Drapeau du Royaume-Uni Richard Attwood BRM 80 +2 s 2 6 6
3 7 Drapeau de la Belgique Lucien Bianchi Cooper-BRM 76 + 4 tours 14 4
4 6 Drapeau de l'Italie Ludovico Scarfiotti Cooper-BRM 76 + 4 tours 15 3
5 12 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Denny Hulme McLaren-Ford 73 + 7 tours 10 2
Abd. 8 Drapeau du Royaume-Uni John Surtees Honda 16 Boîte de vitesses 4  
Abd. 4 Mexique Pedro Rodriguez BRM 16 Accident 9  
Abd. 17 Drapeau de la Suisse Jo Siffert Lotus-Ford 11 Différentiel 3  
Abd. 1 Drapeau de la France Jean-Pierre Beltoise Matra-Ford 11 Accident 8  
Abd. 16 Drapeau du Royaume-Uni Piers Courage BRM 11 Transmission 11  
Abd. 19 Drapeau des États-Unis Dan Gurney Eagle-Weslake 9 Allumage 16  
Abd. 3 Drapeau de l'Autriche Jochen Rindt Brabham-Repco 8 Accident 5  
Abd. 2 Drapeau de l'Australie Jack Brabham Brabham-Repco 7 Suspension 12  
Abd. 11 Drapeau de la France Johnny Servoz-Gavin Matra-Ford 3 Accident 2  
Abd. 14 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Bruce McLaren McLaren-Ford 0 Accident 7  
Abd. 10 Drapeau du Royaume-Uni Jackie Oliver Lotus-Ford 0 Accident 13  
Nq. 18 Drapeau de la Suède Jo Bonnier McLaren-BRM   Non qualifié  
Nq. 21 Drapeau de la Suisse Silvio Moser Brabham-Repco   Non qualifié    

Légende :

  • Abd.=Abandon

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

  • Pole position : Graham Hill en 1 min 28 s 2 s (vitesse moyenne : 128,367 km/h).
  • Tour le plus rapide : Richard Attwood en 1 min 28 s 1 s au 80e tour (vitesse moyenne : 128,513 km/h).

Tours en tête[modifier | modifier le code]

À noter[modifier | modifier le code]