Grand Prix automobile de Belgique 2007

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Grand Prix de Belgique 2007
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 44
Longueur du circuit 7,004 km
Distance de course 308,176 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen,
Ferrari,
h 20 min 39 s 066
(vitesse moyenne : 229,266 km/h)
Pole position Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen,
Ferrari,
min 45 s 994
(vitesse moyenne : 237,885 km/h)
Record du tour en course Drapeau du Brésil Felipe Massa,
Ferrari,
min 48 s 036
(vitesse moyenne : 233,389 km/h)

Räikkönen, vainqueur à Spa en 2007

Le Grand Prix de Belgique 2007 disputé sur le circuit de Spa-Francorchamps le 16 septembre est la 782e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950 et la quatorzième du championnat 2007. Le circuit a été modifié depuis la dernière épreuve de F1 en 2005. Désormais, un gigantesque remblai a remplacé la chicane de l'Arrêt de bus et, depuis Blanchimont, les pilotes filent quasiment en ligne droite vers une nouvelle chicane droite-gauche très serrée. La ligne droite de départ a été allongée et de fait, l'épingle de la source légèrement reculée afin d'induire un freinage encore plus prononcé. Enfin, la ligne d'entrée dans les stands a été également modifiée et rétrécie.

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

Essais libres[modifier | modifier le code]

Adrian Sutil à Spa en 2007
Jenson Button à Spa en 2007
Fernando Alonso à Spa en 2007

Vendredi matin[modifier | modifier le code]

Pos Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 47 s 339
2 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 47 s 881 0 s 542
3 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Mercedes 1 min 47 s 994 0 s 655
4 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld BMW Sauber 1 min 48 s 052 0 s 713
5 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Williams-Toyota 1 min 48 s 372 1 s 033
6 Drapeau de la Pologne Robert Kubica BMW Sauber 1 min 48 s 605 1 s 266

Vendredi après-midi[modifier | modifier le code]

Pos Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Mercedes 1 min 46 s 654
2 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 46 s 765 0 s 111
3 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 1 min 46 s 953 0 s 299
4 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 47 s 166 0 s 512
5 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Toyota 1 min 47 s 491 0 s 873
6 Drapeau de l'Allemagne Ralf Schumacher Toyota 1 min 47 s 946 1 s 292

Samedi matin[modifier | modifier le code]

Pos Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 46 s 137
2 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 1 min 46 s 388 0 s 251
3 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Mercedes 1 min 46 s 507 0 s 370
4 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 46 s 782 0 s 645
5 Drapeau de la Finlande Heikki Kovalainen Renault 1 min 47 s 065 0 s 928
6 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Toyota 1 min 47 s 218 1 s 081

Classement des qualifications[modifier | modifier le code]

Spyker et Ferrari sur le circuit de Spa
Nico Rosberg sur le circuit de Spa
Pos Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 46 s 242 1 min 45 s 070 1 min 45 s 994
2 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 1 min 46 s 060 1 min 45 s 173 1 min 46 s 011
3 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Mercedes 1 min 46 s 058 1 min 45 s 442 1 min 46 s 091
4 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 46 s 437 1 min 45 s 132 1 min 46 s 406
5 Drapeau de la Pologne Robert Kubica * BMW Sauber 1 min 46 s 707 1 min 45 s 885 1 min 46 s 996
6 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Williams-Toyota 1 min 46 s 950 1 min 46 s 469 1 min 47 s 334
7 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld BMW Sauber 1 min 46 s 923 1 min 45 s 994 1 min 47 s 409
8 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 47 s 084 1 min 46 s 426 1 min 47 s 524
9 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Toyota 1 min 47 s 143 1 min 46 s 480 1 min 47 s 798
10 Drapeau de la Finlande Heikki Kovalainen Renault 1 min 46 s 971 1 min 46 s 240 1 min 48 s 505
11 Drapeau de l'Italie Giancarlo Fisichella * Renault 1 min 47 s 143 1 min 46 s 603
12 Drapeau de l'Allemagne Ralf Schumacher Toyota 1 min 47 s 300 1 min 46 s 618
13 Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard Red Bull-Renault 1 min 47 s 340 1 min 46 s 800
14 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button Honda 1 min 47 s 474 1 min 46 s 955
15 Drapeau de l'Italie Vitantonio Liuzzi Toro Rosso-Ferrari 1 min 47 s 576 1 min 47 s 115
16 Drapeau de l'Autriche Alexander Wurz Williams-Toyota 1 min 47 s 522 1 min 47 s 394
17 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Toro Rosso-Ferrari 1 min 47 s 581
18 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Honda 1 min 47 s 954
19 Drapeau du Japon Takuma Satō Super Aguri-Honda 1 min 47 s 980
20 Drapeau de l'Allemagne Adrian Sutil Spyker-Ferrari 1 min 48 s 044
21 Drapeau du Royaume-Uni Anthony Davidson Super Aguri-Honda 1 min 48 s 199
22 Drapeau du Japon Sakon Yamamoto Spyker-Ferrari 1 min 49 s 577

Notes:

  • Robert Kubica, qui a réalisé le 5e temps de la séance qualificative, est pénalisé de 10 places sur la grille de départ pour avoir changé de moteur à l'issue de la séance d'essais libres du samedi matin. Il doit s'élancer en 15e position sur la grille.
  • Giancarlo Fisichella, qui a réalisé le 11e temps de la séance qualificative, est rétrogradé en 22e et dernière place sur la grille de départ pour avoir changé de moteur à l'issue de la séance de qualification.
  • À la suite du déclassement de Fisichella, Robert Kubica s'élancera de la 14e place sur la grille de départ.
La grille de départ du Grand Prix

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Pos No Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 6 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 44 1 h 20 min 39 s 066 (229,266 km/h) 1 10
2 5 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 44 + 4 s 695 2 8
3 1 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Mercedes 44 + 14 s 343 3 6
4 2 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 44 + 23 s 615 4 5
5 9 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld BMW Sauber 44 + 51 s 879 6 4
6 16 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Williams-Toyota 44 + 1 min 16 s 876 5 3
7 15 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 44 + 1 min 20 s 639 7 2
8 4 Drapeau de la Finlande Heikki Kovalainen Renault 44 + 1 min 25 s 106 9 1
9 10 Drapeau de la Pologne Robert Kubica BMW Sauber 44 + 1 min 25 s 661 14
10 11 Drapeau de l'Allemagne Ralf Schumacher Toyota 44 + 1 min 28 s 574 10
11 12 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Toyota 44 + 1 min 43 s 653 8
12 18 Drapeau de l'Italie Vitantonio Liuzzi Toro Rosso-Ferrari 43 + 1 tour 13
13 8 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Honda 43 + 1 tour 17
14 20 Drapeau de l'Allemagne Adrian Sutil Spyker-Ferrari 43 + 1 tour 19
15 22 Drapeau du Japon Takuma Satō Super Aguri-Honda 43 + 1 tour 18
16 23 Drapeau du Royaume-Uni Anthony Davidson Super Aguri-Honda 43 + 1 tour 20 *
17 21 Drapeau du Japon Sakon Yamamoto Spyker-Ferrari 43 + 1 tour 21
Abd. 7 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button Honda 36 Hydraulique 12
Abd. 17 Drapeau de l'Autriche Alexander Wurz Williams-Toyota 34 Pression d'essence 15
Abd. 14 Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard Red Bull-Renault 29 Hydraulique 11
Abd. 19 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Toro Rosso-Ferrari 8 Direction 16
Abd. 3 Drapeau de l'Italie Giancarlo Fisichella Renault 1 Freins 22 *


  • * = Départ depuis la ligne de ravitaillements (pitlane)

L'édition 2007 procure rapidement son lot d'émotion lorsque Alonso tasse son coéquipier Hamilton à l'entrée du raidillon de L'Eau Rouge, l'obligeant à aller mordre l'échappatoire pour garder le contrôle de sa monoplace.

La lutte entre les deux rivaux McLaren est pourtant éclipsée par les pilotes Ferrari. Kimi Räikkönen, qui restait sur deux victoires en Belgique (éditions 2004 et 2005), décroche une nouvelle victoire devant son coéquipier Felipe Massa et le double champion du monde en titre. Hamilton se classe quatrième devant le "meilleur des autres" Nick Heidfeld sur BMW Sauber. Rosberg, Webber et Kovalainen complètent le top 8.

Räikkönen se relance dans la course au titre avec désormais 11 et 13 points de retard respectivement sur Alonso et Hamilton. En ramenant 18 points de l'épreuve belge, les pilotes Ferrari offrent à leur écurie son 15e titre de champion du monde des constructeurs.

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

Pilotes
Pos Pilote Écurie Points
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 97
2 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso McLaren-Mercedes 95
3 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Ferrari 84
4 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 77
5 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld BMW Sauber 56
6 Drapeau de la Pologne Robert Kubica BMW Sauber 33
7 Drapeau de la Finlande Heikki Kovalainen Renault 22
8 Drapeau de l'Italie Giancarlo Fisichella Renault 17
9 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Williams-Toyota 15
10 Drapeau de l'Autriche Alexander Wurz Williams-Toyota 13
11 Drapeau de l'Australie Mark Webber Red Bull-Renault 10
12 Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard Red Bull-Renault 8
13 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Toyota 7
14 Drapeau de l'Allemagne Ralf Schumacher Toyota 5
15 Drapeau du Japon Takuma Satō Super Aguri-Honda 4
16 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button Honda 2
17 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel BMW Sauber 1
Constructeurs
Pos Écurie Points
1 Drapeau de l'Italie Ferrari 161
2 Drapeau de l'Allemagne BMW Sauber 90
3 Drapeau de la France Renault 39
4 Drapeau du Royaume-Uni Williams-Toyota 28
5 Drapeau de l'Autriche Red Bull-Renault 18
6 Drapeau du Japon Toyota 12
7 Drapeau du Japon Super Aguri-Honda 4
8 Drapeau du Japon Honda 2

Le 13 septembre 2007, dans le cadre de l'affaire d'espionnage, le Conseil Mondial de la FIA a privé McLaren de tous ses points acquis depuis le début de la saison.

Statistiques[modifier | modifier le code]

  • 14e pole position de sa carrière pour Kimi Räikkönen.
  • 13e victoire pour Kimi Räikkönen.
  • 75e doublé pour Ferrari.
  • 199e victoire pour Ferrari en tant que constructeur et motoriste.
  • 15e titre de Champion du monde des Constructeurs pour Ferrari.
  • En menant à deux reprises le Grand Prix pendant 2 tours, Felipe Massa passe la barre des 2000 km en tête d'une course de Formule 1 (2003 km).
  • À l'issue du GP de Belgique 2007, Fernando Alonso demeure le seul pilote à avoir inscrit des points lors de chacune des épreuves.