Grand Prix automobile de Belgique 1995

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grand Prix de Belgique 1995
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 44
Longueur du circuit 6,974 km
Distance de course 306,856 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher,
Benetton-Renault,
h 36 min 47 s 875
(vitesse moyenne : 190,204 km/h)
Pole position Drapeau de l'Autriche Gerhard Berger,
Ferrari,
min 54 s 392
(vitesse moyenne : 219,477 km/h)
Record du tour en course Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard,
Williams-Renault,
min 53 s 412
(vitesse moyenne : 221,373 km/h)

Le Grand Prix automobile de Belgique 1995 (Grand Prix de Belgique), disputé sur le Circuit de Spa-Francorchamps situé près de Spa en Belgique le 27 août 1995, est la quarante-deuxième édition du Grand Prix, le 575e Grand Prix de Formule 1 couru depuis 1950 et la onzième manche du championnat 1995.

Grille de départ[modifier | modifier le code]

Grille de départ[1]
Pos. no Pilote Écurie Temps Q1 Temps Q2 Écart
1 28 Drapeau de l'Autriche Gerhard Berger Ferrari 2 min 14 s 744 1 min 54 s 392
2 27 Drapeau de la France Jean Alesi Ferrari 2 min 15 s 077 1 min 54 s 631 + 0 s 239
3 8 Drapeau de la Finlande Mika Häkkinen McLaren-Mercedes 2 min 15 s 848 1 min 55 s 435 + 1 s 043
4 2 Drapeau du Royaume-Uni Johnny Herbert Benetton-Renault Pas de temps 1 min 56 s 085 + 1 s 693
5 6 Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard Williams-Renault 2 min 15 s 232 1 min 56 s 254 + 1 s 862
6 7 Drapeau du Royaume-Uni Mark Blundell McLaren-Mercedes 2 min 18 s 136 1 min 56 s 622 + 2 s 230
7 15 Drapeau du Royaume-Uni Eddie Irvine Jordan-Peugeot 2 min 16 s 540 1 min 57 s 001 + 2 s 609
8 5 Drapeau du Royaume-Uni Damon Hill Williams-Renault 2 min 15 s 143 1 min 57 s 768 + 3 s 376
9 26 Drapeau de la France Olivier Panis Ligier-Mugen-Honda 2 min 17 s 579 1 min 58 s 021 + 3 s 629
10 30 Drapeau de l'Allemagne Heinz-Harald Frentzen Sauber-Ford 2 min 15 s 533 1 min 58 s 148 + 3 s 756
11 4 Drapeau de la Finlande Mika Salo Tyrrell-Yamaha 2 min 18 s 104 1 min 58 s 224 + 3 s 832
12 14 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Jordan-Peugeot 2 min 17 s 144 1 min 58 s 293 + 3 s 901
13 25 Drapeau du Royaume-Uni Martin Brundle Ligier-Mugen-Honda 2 min 17 s 207 1 min 58 s 314 + 3 s 922
14 29 Drapeau de la France Jean-Christophe Boullion Sauber-Ford 2 min 17 s 406 1 min 58 s 356 + 3 s 964
15 3 Drapeau du Japon Ukyo Katayama Tyrrell-Yamaha 2 min 18 s 194 1 min 58 s 551 + 4 s 159
16 1 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Benetton-Renault 2 min 14 s 962 1 min 59 s 079 + 4 s 687
17 23 Drapeau du Portugal Pedro Lamy Minardi-Ford 2 min 18 s 547 1 min 59 s 256 + 4 s 864
18 10 Drapeau du Japon Taki Inoue Arrows-Hart 2 min 23 s 311 2 min 00 s 990 + 6 s 598
19 24 Drapeau de l'Italie Luca Badoer Minardi-Ford 2 min 17 s 335 2 min 01 s 013 + 6 s 621
20 9 Drapeau de l'Italie Massimiliano Papis Arrows-Hart 2 min 19 s 300 2 min 01 s 685 + 7 s 293
21 17 Drapeau de l'Italie Andrea Montermini Pacific-Ford 2 min 25 s 291 2 min 02 s 405 + 8 s 013
22 22 Drapeau du Brésil Roberto Moreno Forti-Ford 2 min 23 s 417 2 min 03 s 817 + 9 s 425
23 16 Drapeau de l'Italie Giovanni Lavaggi Pacific-Ford 2 min 26 s 311 2 min 06 s 407 + 12 s 015
24 21 Drapeau du Brésil Pedro Diniz Forti-Ford 2 min 25 s 699 2 min 09 s 537 + 15 s 145

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Classement de la course[2]
Pos. no Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 1 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Benetton-Renault 44 1 h 36 min 47 s 875 16 10
2 5 Drapeau du Royaume-Uni Damon Hill Williams-Renault 44 + 19 s 493 8 6
3 25 Drapeau du Royaume-Uni Martin Brundle Ligier-Mugen-Honda 44 + 24 s 998 13 4
4 30 Drapeau de l'Allemagne Heinz-Harald Frentzen Sauber-Ford 44 + 26 s 972 10 3
5 7 Drapeau du Royaume-Uni Mark Blundell McLaren-Mercedes 44 + 33 s 772 6 2
6 14 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Jordan-Peugeot 44 + 39 s 674 12 1
7 2 Drapeau du Royaume-Uni Johnny Herbert Benetton-Renault 44 + 54 s 043 4  
8 4 Drapeau de la Finlande Mika Salo Tyrrell-Yamaha 44 + 54 s 548 11  
9 26 Drapeau de la France Olivier Panis Ligier-Mugen-Honda 44 + 1 min 06 s 170 9  
10 23 Drapeau du Portugal Pedro Lamy Minardi-Ford 44 + 1 min 19 s 789 17  
11 29 Drapeau de la France Jean-Christophe Boullion Sauber-Ford 43 + 1 tour 14  
12 10 Drapeau du Japon Taki Inoue Arrows-Hart 43 + 1 tour 18  
13 21 Drapeau du Brésil Pedro Diniz Forti-Ford 42 + 2 tours 24  
14 22 Drapeau du Brésil Roberto Moreno Forti-Ford 42 + 2 tours 22  
Abd. 3 Drapeau du Japon Ukyo Katayama Tyrrell-Yamaha 28 Sortie de piste 15  
Abd. 16 Drapeau de l'Italie Giovanni Lavaggi Pacific-Ford 27 Boîte de vitesses 23  
Abd. 24 Drapeau de l'Italie Luca Badoer Minardi-Ford 23 Sortie de piste 19  
Abd. 28 Drapeau de l'Autriche Gerhard Berger Ferrari 22 Panne électrique 1  
Abd. 15 Drapeau du Royaume-Uni Eddie Irvine Jordan-Peugeot 21 Incendie 7  
Abd. 9 Drapeau de l'Italie Massimiliano Papis Arrows-Hart 20 Sortie de piste 20  
Abd. 17 Drapeau de l'Italie Andrea Montermini Pacific-Ford 18 Panne d'essence 21  
Abd. 6 Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard Williams-Renault 13 Boîte de vitesses 5  
Abd. 27 Drapeau de la France Jean Alesi Ferrari 4 Suspension 2  
Abd. 8 Drapeau de la Finlande Mika Häkkinen McLaren-Mercedes 1 Sortie de piste 3  

Légende :

  • Abd.=Abandon

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Classements généraux à l'issue de la course[modifier | modifier le code]

  • Note : Benetton et Williams ont été disqualifiés lors du Grand Prix inaugural du Brésil pour utilisation de carburant non conforme à la réglementation de la Formule 1[3]. L'échantillon d'essence prélevé à l'issue de la course ne correspondait pas aux spécifications de l'échantillon témoin fourni à la FIA[4]. Les écuries ont fait appel de cette décision, ce qui a conduit à une annulation de la sanction concernant les pilotes qui ont conservé leurs points, mais un maintien de la pénalité pour les écuries. Benetton a ainsi perdu les 10 points de la victoire de Michael Schumacher et Williams les 6 points de la seconde place de David Coulthard, d'où une différence entre les points obtenus par ces écuries et les totaux des résultats de leurs pilotes[5],[6].
Pilotes[7]
Pos. Pilote Écurie Points
1 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Benetton-Renault 66
2 Drapeau du Royaume-Uni Damon Hill Williams-Renault 51
3 Drapeau de la France Jean Alesi Ferrari 32
4 Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard Williams-Renault 29
5 Drapeau du Royaume-Uni Johnny Herbert Benetton-Renault 28
6 Drapeau de l'Autriche Gerhard Berger Ferrari 25
7 Drapeau de l'Allemagne Heinz-Harald Frentzen Sauber-Ford 10
8 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Jordan-Peugeot 8
9 Drapeau de la France Olivier Panis Ligier-Mugen-Honda 8
10 Drapeau du Royaume-Uni Martin Brundle Ligier-Mugen-Honda 7
11 Drapeau du Royaume-Uni Mark Blundell McLaren-Mercedes 7
12 Drapeau du Royaume-Uni Eddie Irvine Jordan-Peugeot 6
13 Drapeau de la Finlande Mika Häkkinen McLaren-Mercedes 5
14 Drapeau de la France Jean-Christophe Boullion Sauber-Ford 2
15 Drapeau du Japon Aguri Suzuki Ligier-Mugen-Honda 1
16 Drapeau de l'Italie Gianni Morbidelli Arrows-Hart 1
Constructeurs[7]
Pos. Écurie Points
1 Drapeau du Royaume-Uni Benetton-Renault 84
2 Drapeau du Royaume-Uni Williams-Renault 74
3 Drapeau de l'Italie Ferrari 57
4 Drapeau de la France Ligier-Mugen-Honda 16
5 Drapeau de l'Irlande Jordan-Peugeot 14
6 Drapeau du Royaume-Uni McLaren-Mercedes 12
7 Drapeau de la Suisse Sauber-Ford 12
8 Drapeau du Royaume-Uni Arrows-Hart 1

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Belgique 1995 Grille de départ », sur statsf1.com (consulté le 4 septembre 2011)
  2. « Belgique 1995 Classement », sur statsf1.com (consulté le 4 septembre 2011)
  3. Les écuries Williams et Benetton sont disqualifiés au Grand Prix du Brésil 1995, sur statsf1.com, consulté le 3 octobre 2010
  4. « Williams et Benetton sont disqualifiés pour essence non conforme », dans Sport Auto n°400, mai 1995, encart pp.74-75
  5. Les pilotes Williams et Benetton conservent leurs points acquis au Grand Prix du Brésil 1995, sur statsf1.com, consulté le 3 octobre 2010
  6. « Les pilotes Williams et Benetton conservent leurs points acquis au Grand Prix du Brésil 1995 », dans Sport Auto n°400, mai 1995, encart pp.74-75
  7. a et b « Belgique 1995 Championnat », sur statsf1.com (consulté le 4 septembre 2011)