Grand Prix automobile d'Italie 1928

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grand Prix d'Italie 1928
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 60
Longueur du circuit 10 km
Distance de course 600 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur 1928 Drapeau : Monaco Louis Chiron,
Bugatti,
h 45 min 8 s 6
(vitesse moyenne 159,9 km/h)
Pole position 1928 Drapeau : Italie Baconin Borzacchini,
Maserati,
par tirage au sort
Record du tour en course 1928 Drapeau : Italie Luigi Arcangeli,
Talbot,
min 37 s 2
(vitesse moyenne 165,7 km/h)
Photo d'une voiture immobilisée pour un ravitaillement en course.
Emilio Materassi au GP d'Italie 1928, sur Talbot Darracq 700 (peu avant son décès en course).
Photo d'une allée bordée d'arbres où un concurrent en pourchasse un autre.
Circuit des Trois-Fontaines près de Rome, Materassi (Talbot) suivi par le futur vainqueur Chiron (Bugatti).

Le Grand Prix automobile d'Italie 1928 est un Grand Prix qui s'est tenue à l'autodrome de Monza le 9 septembre 1928. Le vainqueur de cette épreuve a également reçu le titre honorifique de vainqueur du Grand Prix automobile d'Europe.

Classement[modifier | modifier le code]

Classement de la course[1]
Pos. no  Pilote Écurie Châssis Tours Temps/Abandon
1 50 Drapeau : Monaco Louis Chiron Privé Bugatti Type 37A 60 h 45 min 8 s 6
2 38 Drapeau : Italie Achille Varzi
Drapeau : Italie Giuseppe Campari
Giuseppe Campari Alfa Romeo P2 60 h 47 min 29 s 0
3 26 Drapeau : Italie Tazio Nuvolari Scuderia Nuvolari Bugatti Type 35C 60 h 59 min 27 s 6
4 40 Drapeau : France Guy Drouet Privé Bugatti Type 35B 60 h 59 min 37 s 8
5 6 Drapeau : Italie Aymo Maggi
Drapeau : Italie Cesare Pastore
Drapeau : Italie Baconin Borzacchini
Officine Alfieri Maserati Maserati Tipo 26 R 60 h 10 min 29 s 0
6 42 Drapeau : Italie Ernesto Maserati Officine Alfieri Maserati Maserati Tipo 26 R 59 + 1 tour
7 22 Drapeau : France Guy Bouriat Privé Bugatti Type 35 59 + 1 tour
8 10 Drapeau : Italie Giulio Foresti Privé Bugatti Type 35C 58 + 2 tours
Nc. 24 Drapeau : Italie Edoardo Probst Privé Bugatti Type 37A 45 Temps maximum dépassé
Nc. 36 Drapeau : France Jean-Claude d'Ahetze Privé Bugatti Type 37A 40 Temps maximum dépassé
Abd. 2 Drapeau : Italie Baconin Borzacchini Officine Alfieri Maserati Maserati Tipo 26 B 26 Accident
Abd. 28 Drapeau : France Pierre Blaque Belair Privé Bugatti Type 35C 24 Bougies
Abd. 46 Drapeau : Italie Luigi Arcangeli Scuderia Materassi Talbot 700 19 Retrait
Abd. 44 Drapeau : Italie Antonio Brivio Scuderia Materassi Talbot 70 18 Retrait
Abd. 8 Drapeau : Italie Gastone Brilli-Peri Scuderia Materassi Talbot 700 17 Retrait
Abd. 18 Drapeau : Italie Emilio Materassi Scuderia Materassi Talbot 700 17 Accident mortel
Abd. 48 Drapeau : Italie Franco Comotti Scuderia Materassi Talbot 70 16 Retrait
Abd. 32 Drapeau : Italie Carlo Tonini Privé Bugatti Type 35C 15 Lubrification
Abd. 20 Drapeau : Italie Giulio Aymini Privé Delage 2LCV 14 Surchauffe
Abd. 12 Drapeau : Royaume-Uni William Grover-Williams Privé Bugatti Type 35C 5 Moteur
Abd. 30 Drapeau : Italie Cleto Nenzioni Privé Bugatti Type 37A 2 Bougies
Abd. 52 Drapeau : Italie Mario Piccolo Privé Maserati Tipo 26 1 Mécanique

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Accident[modifier | modifier le code]

Pendant cette épreuve, le premier et le plus grave accident de l'histoire de l'automobile italienne surviendra au 17e tour. Emilio Materassi et 23 spectateurs perdront la vie à la suite d'un accrochage avec la Bugatti de Giulio Foresti survenu alors que Materassi essayait de le dépasser dans la ligne droite des stands[2]. Après cette tragédie, l'organisation du Grand Prix d'Italie sera suspendue pendant les deux années suivantes, en 1929 et en 1930.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Hans Etzrodt, « GRAN PREMIO D'EUROPA », sur The Golden Era of Grand Prix Racing (consulté le 27 juin 2017)
  2. (en) « Emilio Materassi », sur MotorsportMemorial.org